Volets dégradés par le vent à qui attribuer la charge des dégats

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 31 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
31 juillet 2013
-
Messages postés
148
Date d'inscription
vendredi 14 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
31 juillet 2013
-
Bonsoir.
Dans ma région les vents sont régulièrement assez violents. Lors des derniers (30 km/h sur le site de météo france), la barre me permettant de maintenir mes volets ouverts en les plaquant contre le mur a été tordue pour 2 volets. Ayant signalé les faits à mon propriétaire, celui-ci m'a dit que leur réparation était à ma charge.
Je sais que les dégâts causés par des tempêtes ne sont pas à ma charge, mais le cas d'un vent violent rentre- t-il dans cette catégorie?
Merci d'avance pour vos avis.

2 réponses

Messages postés
26049
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
8 039
Bonjour,
en tant que locataire vous avez l'obligation d'entretenir le bien, de faire les menus réparation et surtout de vous assurer contre les risques locatifs. Donc le bailleur a raison. Vous devez faire une déclaration de sinistre a votre assurance et assumer la réparation des volets.
Par contre des vents a 30 km/h ne sont pas considérés comme violents ou assimilés a une tempete !!!!!
(site comprendre météo france)
Un vent est estimé violent donc dangereux lorsque sa vitesse atteint 80 km/h en vent moyen et 100 km/h en rafale à l'intérieur des terres. Mais ce seuil varie selon les régions, il est par exemple plus élevé pour les régions littorales ou la région sud-est.
L'appellation "tempête" est réservée aux vents atteignant 89 km/h (force 10 Beaufort).

Cordialement

"la betise se cultive et certains ont la main verte !!!!"
Messages postés
148
Date d'inscription
vendredi 14 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
31 juillet 2013
3
Hélas non 30 k m/h n'est pas une tempête. Par contre pour la peinture - les frais pour la peinture des volets appartient au propriétaire
Dossier à la une