Arnaque sur Internet avec "e-carte bleue"

Signaler
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 décembre 2015
-
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 décembre 2015
-
Bonjour,
J'ai été victime mi-octobre d'achats qui ont été effectués sur Internet ( 3 sites différents ) au moyen de ma "e-carte bleue" . J'ai été très surprise, s'agissant d'un service Sécurisé de la Société Générale ( 16 euros par an) pour faire des achats avec un numéro unique délivré pour chaque achat. Ceci pour un montant de 1000 €.
J'ai fait opposition aussitôt , porté plainte, suis allée à mon Agence et résultat : ( je passe les détails ) la Société Générale ne veut pas me rembourser pour le motif que ces transactions on été effectuées via le Service E-carte bleue avec des numéros virtuels attribués personnellement. L'assurance Quiétis que j'ai prise à cette Banque ne veut pas répondre non plus.
On m'a expliqué que j'ai du être victime d'un "keylogger" , du piratage d'identifiant et mot de passe par l'intermédiaire de frappe clavier ????? je n'y connais rien , mais je n'ai pas fait d'achat ce jour-là ??
Enfin, bref je suis la victime, âgée de 63 en plus ( pas trop vieille mais qui ne s'amuserait pas à faire opposition sur sa carte ni porter plainte si elle était malhonnête)
Nous voilà fin novembre et je ne sais plus quoi faire. Je vais soumettre ce dossier à mon Assurance GMF où j'ai un contrat "Protection Juridique". Ou le médiateur de la Société Générale mis là je n'y crois pas.
Si vous pouviez m'aider ou m'orienter.. Merci

5 réponses

Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 décembre 2015
2
Bonjour Germain,
je vous remercie tout d'abord de m'avoir répondu.
En ce qui concerne vos conseils sur la protection de mon PC , tout est en ordre, j'ai AVAST , malwarebytes, Ccleaner, donc le problème ne vient pas de là.
Pour la famille, je vis seule donc pas de doute par là et mon Identifiant et Mot de Passe ne sont pas enregistrés sur mon ordi mais sur papier dans en lieu où personne ne va fouiller en venant chez moi.
J'ai résilié le service e-carte bleue mais ma question portait sur le moyen de récupérer monargent car personne ne veut me rembourser.
Le seul souci c'est que je me souviens avoir eu quelques jours avant un mail d'un site (redcoon ) que je ne connais pas me remerciant d'une commande de 974 euros !!!!!surprise et il y avait une pièce jointe qui était le détail de la facture d'après eux que j'ai cliqué et qui ne s'est jamais ouverte. Je pense que çavient de là, je pense, car avec le recul mon nom ne figurait pas dans ce message !! croyez-vous que c'est ça. On dit toujours de ne pas ouvrir de pièces ointes suspectes !!
Enfin , merci quand même, je crois ue je vais m'assoeir sur mes 1000 euros malheureusement !
Bon, la technique est, certes, en avance sur le droit mais le droit reste là quand même !

Il m'étonne qu'un modérateur du forum ne vous ait pas déjà fait le coup des cookies ( il croit que ce sont des gâteaux au chocolat qui se glissent sous le clavier !)..

Nous sommes là face aux "opérations non autorisées" de l'ordonnance
n° 2009-866 du 15.07.2009

Vous demandez tout simplement à votre banque de vous rembourser ces opérations en application de l' article L133-19 Code monétaire et financier créé par cette ordonnance.)

"I. ? En cas d'opération de paiement non autorisée consécutive à la perte ou au vol de l'instrument de paiement, le payeur supporte, avant l'information prévue à l'article L. 133-17, les pertes liées à l'utilisation de cet instrument, dans la limite d'un plafond de 150 euros.

Toutefois, la responsabilité du payeur n'est pas engagée en cas d'opération de paiement non autorisée effectuée sans utilisation du dispositif de sécurité personnalisé.

II. ? La responsabilité du payeur n'est pas engagée si l'opération de paiement non autorisée a été effectuée en détournant, à l'insu du payeur, l'instrument de paiement ou les données qui lui sont liées.

Elle n'est pas engagée non plus en cas de contrefaçon de l'instrument de paiement si, au moment de l'opération de paiement non autorisée, le payeur était en possession de son instrument.

III. ? Sauf agissement frauduleux de sa part, le payeur ne supporte aucune conséquence financière si le prestataire de services de paiement ne fournit pas de moyens appropriés permettant l'information aux fins de blocage de l'instrument de paiement prévue à l'article L. 133-17.

IV. ? Le payeur supporte toutes les pertes occasionnées par des opérations de paiement non autorisées si ces pertes résultent d'un agissement frauduleux de sa part ou s'il n'a pas satisfait intentionnellement ou par négligence grave aux obligations mentionnées aux articles L. 133-16 et L. 133-17. "

Article L133-18 CMF

"En cas d'opération de paiement non autorisée signalée par l'utilisateur dans les conditions prévues à l'article L. 133-24, le prestataire de services de paiement du payeur rembourse immédiatement au payeur le montant de l'opération non autorisée et, le cas échéant, rétablit le compte débité dans l'état où il se serait trouvé si l'opération de paiement non autorisée n'avait pas eu lieu.
Le payeur et son prestataire de services de paiement peuvent décider contractuellement d'une indemnité complémentaire".

Article L133-17 CMF

"I. ? Lorsqu'il a connaissance de la perte, du vol, du détournement ou de toute utilisation non autorisée de son instrument de paiement ou des données qui lui sont liées, l'utilisateur de services de paiement en informe sans tarder, aux fins de blocage de l'instrument, son prestataire ou l'entité désignée par celui-ci.

II. ? Lorsque le paiement est effectué par une carte de paiement émise par un établissement de crédit, une institution ou un service mentionné à l'article L. 518-1 et permettant à son titulaire de retirer ou de transférer des fonds, il peut être fait opposition au paiement en cas de procédure de redressement ou de liquidation judiciaires du bénéficiaire. "

Si cela ne marche pas : UFC.
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 décembre 2015
2
Les site où les achats ont été faits sont :
La SNCF
Un site de rechargement de mobile TOPENGO ( alors que j'ai un forfait chez Bouygues)
Un site de rencontres ( BADOO )
Il est certain que la e-carte est une protection ultime. Vous devez aller sur un site spécial avoir votre numéro identifiant et un mot de passe.
En ce qui concerne le "keylogger" je n'y cois pas trop mais passez sur votre PC une analyse anti-virus et anti malwares (je vous conseille AVAST pour l'anti-virus et SPYBOT pour l'anti malwares - programmes gratuits que vous devriez trouver sur ce site- rubrique High-Tech).
Cela dit, êtes-vous sûre de conserver les deux éléments (identifiant + mot de passe) en lieu sûr ? Méfiez-vous de la famille et avant de crier au scandale parce que je dis ça, sachez que de nombreuses personnes ont fini par le reconnaître sur ce site même...
Enfin, si ce n'est fait, annulez rapidement ce service auprès de la banque quitte à en souscrire un autre un peu plus tard (autre identifiant et autre code). Ou encore, changez votre mot de passe et mettez en un complqué (pas votre date de naissance ni le nom de votre petit chat)
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 décembre 2015
2
Merci pour votre aide, mais je ne crois pas que ma Banque va céder maintenant . Je vais transmettre mon dossier au médiateur et voir avec UFC il faut payer une adhésion de 28 euros mais ça vaut peut-être le coup. Je crois que je n'aurai pas eu de refus s'il s'était agi de mon N° de carte bleue "réel" mais là le problème c'est que leur système "e-carte bleue" a foiré ou a été piraté je ne sais comment et ils ne veulent pas prendre en charge étant sûr que leur système est fiable !!!