Diffamation de mon ex employeur [Fermé]

Signaler
-
 Lina -
Bonjour,

J'ai vraiment besoin de votre aide

Cela fait plus de 5 mois que je recherche un emploi. or je ne retrouve rien mon employeur me casse auprès de toutes les entreprises ou je postule. Quand je vous dit que je ne trouve pas de travail, je n'exagère pas, cela fait plus de 100 candidatures que je présente. A chaque rendez vous ou cela s'est bien passé on ne m'a pas rappellé mais simplement envoyé une lettre banal malgré votre profil.......


Au début cela ne m'inquiétait pas, mais maintenant beaucoup, j'ai 24 ans, je n'ai plus mes parents, pas d'oncle de tantes bref personne. j'essaie de m'en sortir et toujours la même réponse alors que j'ai un niveau bac +3 et que mes entretiens se passent bien.

J'ai appris qu'il s'agissait de mon ex employeur qui me cassait auprès des entreprises ou je postule en disant que je suis un incapable, un insatisfait......etc

Or je n'ai pas signalé aux entreprises ce qui s'est passé dans celle ci. nous avons été 3 jeunes pris en tant que commerciaux pris en novembre. un d'entre nous avait été pris avant et a démissionné pour un autre emploi, ils nous a dit vous comprendrez pourquoi plus tard.

nous avons pas fait attention.

Or nous avons constaté que le problèmes étaient le responsable commercial :

pourquoi, voici quelques anecdotes :

- Celui ci nous mettaient sans cesse des battons dans les roues pour le remboursements des frais d'essence. Ils ne voulaient jamais signés nos tableaux de frais pourtant bien calculés avec le tableau mis en place. Ils fallaient 2 mois pour qu'il le signe.

- Nous n'avions pas le droit de tutoyer nos collègues même au bout de 4 mois.

- Je n'avais pas le droit de me coiffer comme je souhaitai ( alors que je ne fait pas de crêtes)

- J'entendais toujours que mes habits étaient moches ( enfin je ne pouvais pas mettre 60 euros dans une chemise)

- Celui ci me mettaient des RDV à 8h du matin à des endroits situés à deux heures de route de chez moi et qui n'étaient pas du tout qualifié ( je proposais des mutuelles et ils m'envoyaient chez des gens qui avaient la CMU, .

- Ils me fixaient également d'autres rendez vous chez des gens qui n'ouvraient pas la porte, ou étaient dans les mêmes conditions précédentes. or j'avais moi même des rdv, il me disait de reporter les miens pour des rdv pourris. Or à la fin de la semaine on me disait que j'avais pas eut de bon résultats.....

- j'avais droit à de la prospection obligatoire par tel entre midi et 14h sur des trucs complètement bidon... et alors que j'arretais pas le matin et l'apres midi. donc je n'avais aucun temps pour manger.

- J'avais le droit à 15 appels par jours de sa part, et si je ne répondais pas je me faisais tuer.

bref et j'en passe,

ma collègue n'a pas supporté. et a été dire poliment qu'elle n'étaient pas d'accord, il ne l'a pas écoute, elle a été voir le directeur commercial, et vu que lui avait 45-50 ans et ramenaient des clients, ma collègue a été viré le lendemain a 12h ; elle devait rendre ses affaires à 13h

Une fois réglé l'affaire avec elle il m'en a fait encore plus baver en me donnant plein de rendez vous obligatoire, qui ne donnaient rien. Or quand on vous fixe 6 rdv dans la semaine sans votre accord et que les 3/4 des personnes ne vous ouvrent pas ou ne sont pas du tout intéresses, les résultats s'en ressentent......

donc j'ai été convoqué la semaine d'après a une réunion à 12h15 après une formation produit pour m'annoncer que jetait viré (logique la formation...) . j'ai du rendre mes affaires pour l'après midi.

Et lors de mon entretien aec le directeur général, je lui ai dit que je comprenais par rapport au résultat mais que certaines choses n'étaient pas normales avec mon responsable commercial, il m'a dit qu'il comprenait et tout et que si il fallait il me ferait une lettre de recommandation. j'ai dit non vu que vous engagez à ne pas dire de mal de moi...

c'est donc en ce moment que je m'aperçois que je me suis bien fait avoir, et qu'il me casse auprès de toutes les entreprises, je ne trouve rien comme travail avec un bts et une licence. je suis dégoûte. le pire est que nous sommes 2 a avoir été viré et un qui a démissionné. et nous avons une réputation à la con alors que ca c'est bien passé partout et que c'est notre responsable qui nous en faisait voir de toutes les couleurs.

Que puis je faire?

merci beaucoups

2 réponses

Bonjour
Si aujourd huit il est possible d avoir des preuves
Des cabinets de detectives privés spécialisés dans le droit du travail
sont habilités à enquéter et à temoigner devant les tribunaux
17
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 30838 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
15777
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2020
3 900
Bonsoir

Dans un premier temps il faudrait des preuves concrète pour pouvoir faire quelque chose
meme si ca ce fait, toute les entreprises ne se renseignent pas forcément aupres de l'ancien employeur

apres un simple conseil : lors de vos entretiens, souvent on doit parler de ses expériences précédente, surtout la raison pour la quel on a été viré
c'est a vous de montrer a ce moment la pourquoi ca ce n'est pas bien passé, et d'avancer rapidement vos arguments (une synthèse de ce que vous dites la), au moins ils auront les 2 versions si ils se renseignent par la suite, a vous d'être convainquant.
Bonjour,

Vous pouvez toujours prendre conseil auprès d'un syndicat de salariés, nous n'y pensons jamais, mais quelquefois ils savent être de précieux conseils.

Pour une action envers cet employeur, il faut une preuve qu'il indique autre chose aux potentiels nouveaux employeurs.

Prenez conseil auprès des prud'hommes, il se peut qu'il ait un licenciement abusif en ce qui vous concerne, car cela peut être qualifié de harcèlement au travail, puisqu'il y a eu une dégradation de vos condition de travail.

=> http://legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=681C5B18FB4E9A9F47083153CAB95C38.tpdjo17v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006177845&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20120925 <=

Avec, une peut-être, condamnation, il n'osera plus intervenir négativement.

Vous pouvez très éventuellement, mais avec des preuves, tenter une atteinte à votre vie privée, puisqu'il vous empêche d'obtenir un emploi.


=> http://legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=681C5B18FB4E9A9F47083153CAB95C38.tpdjo17v_2?idArticle=LEGIARTI000023709201&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20120925 <=


Après, vous pouvez ne pas indiquer que vous l'avez eu pour employeur, ou alors comme indiqué plus haut prendre les devants lors des entretiens en étant extrêmement courtois envers votre ancien employeur, toujours poli, arrondir les angles.
Mais, ce n'est vraiment pas conseillé, c'est un jeu risqué, les nouveaux employeurs n'aiment entendre : « C'est pas ma faute à moi »

Il faut avoir une vraie maîtrise de la rhétorique, pôle emploi peut peut-être vous obtenir une prestation avec un spécialiste du recrutement qui vous expliquera comment passer au travers des gouttes.


Cordialement.
aucune solutions quoi qu'il arrive et impossible d'avoir des preuves, car un nouvel employeur n'avouera jamais qu'il s'est renseigner sur vous car il sait que s'est illégale. Et dans le cas ou il le ferait quand même et que vous l'enregisteriais à son insue,cela n' a aucune valeur car illégal aussi. Donc aucune solutions
n'oublions pas non plus qu' en général les syndicats sont achetés par les patrons pour qu'ils soient tranquil. ces délégués syndical font du symagré devant vous mais par derrière ils s'en foute du moment qu'ils touchent leurs primes bien gracieuse du patron.éh oui faut pas être dup.
Dossier à la une