Obligations nus propriétaires [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 12 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2012
- - Dernière réponse : istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
- 2 oct. 2012 à 17:08
Bonjour,

En cas de non paiement de charges immobilières d'entretien (pas de gros travaux), le gestionnaire de la copropriété peut-il se retourner contre les nus-propriétaires pour leur réclamer la somme due par l'usufruitier ? Si oui dans quel cas ? (usufruitier et nus propriétaires sont frères et soeurs)

Merci pour votre réponse.
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1497
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 avril 2016
286
4
Merci
Bonjour,

Vous vous trouvez être en Indivision entre l'Usufruitier et le Nu-propriétaire (Indivis --- )...

"Les Règlements de copropriété prévoient directement une solidarité entre Usufruitier et Nu-propriétaire pour le paiement des charges. Le sort de cette disposition est toutefois variable selon la Jurisprudence...

Certaines Cours d'appel admettent sa validité, la Cour de cassation s'est également prononcée en ce sens.
Cependant, la Cour d'appel de Lyon a jugé récemment qu'une telle clause n'était pas valable (CA de Lyon 1re A du 8.1.09, n° 07 n° 07/00849).

En cas d'Indivision, chaque copropriétaire paie ses charges.
Lorsqu'un lot est en Indivision, il n'existe pas de solidarité entre les Copropriétaires Indivis : chacun doit supporter sa quote-part de charges, proportionnellement à ses droits dans l'Indivision (CA de Paris du 15.3.07, n° 06/11100).
En revanche, il est tout-à-fait possible de prévoir dans le Règlement de copropriété une clause de solidarité permettant au Syndic de demander à l'un des Indivisaires la totalité des charges du lot Indivis (Cass. civ. du 23.5.07,
n° 06-13.459)."

Cordialement.

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24931 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Paris...
Messages postés
1497
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 avril 2016
286 -
pour information,vous pourriez trouver à lire ce qu'il est dit dans le Règlement de copropriété à;

Règlement des charges communes - cas généraux - MUTATION - INDIVISION
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
450 -
Vous vous trouvez être en Indivision entre l'Usufruitier et le Nu-propriétaire
Sauf si l'un d'entre eux a aussi une part de pleine propriété, il ne s'agit pas ici d'indivision mais de démembrement ; il ne s'agit pas de co-propriétaires indivis, il s'agit... d'un usufruitier et d'un nu-propriétaire... Je ne suis pas sûre, donc, que les arrêts que vous citez s'appliquent à ce cas.

http://www.pap.fr/conseils/succession/donner-la-nue-propriete/les-droits-et-obligations-de-l-usufruitier-et-du-nu-proprietaire-a5430

La répartition des charges est clairement répartie par le code civil : "Quand le bien est démembré, l'usufruitier est redevable de tous les travaux liés à la jouissance du bien (entretien, assurance, etc.). Les grosses réparations sont à la charge du nu-propriétaire (art. 605 du Code civil).
Aucune solidarité ne lie en principe les titulaires de droits ainsi démembrés."

Le syndic ne devrait donc pas attendre du nu-propriétaire qu'il lui paie des charges dues par l'usufruitier (et inversement)

http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/immobilier-copropriete/cp90-le-paiement-des-charges.php3
-
Merci pour la dernière réponse, les 2 sites donnent des compléments d'informations très intéressants.
Cordialement
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
450 -
Je reviens sur ma réponse, ayant trouvé un jugement qui la remet en question.
Donc le syndic peut demander au nu-propriétaire de se substituer à l'usufruitier défaillant pour payer les charges.
Mea culpa, je ne l'avais pas intégré.

http://www.leparticulier.fr/...
Commenter la réponse de Paris...
Messages postés
10953
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juillet 2019
3753
0
Merci
Bonjour,

Pour le syndic l'usufruitier est considéré comme étant "locataire" du bien social. Donc si ce dernier ne paie pas ses charges, c'est auprès du nu-propriétaire que le gérant se retournera.
Cdlt.
Paris...
Messages postés
1497
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 avril 2016
286 -
Bonjour Rochat1,

L'USUFRUITIER a les mêmes droits qu'un COPROPRIETAIRE et devrait être considéré comme tel par le Syndic...
Il semblerait bien qu'il existe une Jurisprudence !

Sauf erreur.
Rochat1
Messages postés
10953
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juillet 2019
3753 -
Bonjour Paris,
Si l'usufruitier n'est pas solvable, comment fera le syndicat des copropriétaires pour récupérer son dû sinon se retourner contre le propriétaire du bien social ? Le nu-propriétaire et l'usufruitier sont liés. A moins que l'on oblige l'usufruitier à vendre son usufruit., ce qui est tout à fait plausible.
Cdlt.
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
450 -
Rochat1, comment fait le syndic lorsqu'un copropriétaire est insolvable : il demande au locataire de payer ? non, je ne crois pas... il existe donc certainement d'autres solutions pour mettre en demeure le vrai débiteur de payer...
Paris...
Messages postés
1497
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 avril 2016
286 -
Il est certainement possible pour un Syndic de demander une hypothèque sur le Bien Immobilier si les charges réclamées ne sont toujours pas payées après qu'il aura procédé par étape (1ère lettre de rappel, lettre R.A.R valant mise en demeure etc.).
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
450 -
Je reviens sur ma réponse, ayant trouvé un jugement qui la remet en question.
Donc le syndic peut demander au nu-propriétaire de se substituer à l'usufruitier défaillant pour payer les charges.
Mea culpa, je ne l'avais pas intégré, désolée.

http://www.leparticulier.fr/...
Commenter la réponse de Rochat1
0
Merci
Merci de vos réponses. Celle qui renvoie aux règles de copropriété me semble tout à fait judicieuse.
Cordialement
Commenter la réponse de investigation
0
Merci
Bonjour Istaloc,
Pour répondre au dernier mail faisant état d'un jugement il me semble que le nu-propriétaire étant un ascendant direct cela change les conditions de solidarité envers l'usufruitier défaillant. Pour la loi il y a solidarité entre les ascendants et descendants directs et non entre les frères et soeurs.
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
450 -
Pour la loi il y a solidarité entre les ascendants et descendants directs et non entre les frères et soeurs.
Puisque vos investigations ont l'air d'avoir avancé, vous allez pouvoir nous dire de quelle loi vous parlez ?
L'article 205 du Code civil instaure ainsi cette "obligation alimentaire" entre parents et enfants mais aussi entre époux.
Il est à noter qu'aucune obligation alimentaire n'existe entre frères et soeurs. En revanche, elle est étendue jusqu'aux beaux-parents. Les gendres doivent donc aider leur beau-père ou leur belle-mère si ces derniers sont dans le besoin. Ces dispositions prennent fin en cas de divorce ou en cas de décès de l'époux qui crée l'alliance.
Je suppose que cela fait une différence également par rapport aux dettes contractées.
http://www.pratique.fr/obligation-alimentaire.html
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
450 -
Il me semblait bien que c'était ce à quoi vous vous référiez.
Cependant votre problème a peu de chose à voir avec l'obligation alimentaire, si je peux me permettre.
Il ne s'agit pas ici d'assurer le gîte et le couvert de votre soeur.
Il s'agit d'un bien que vous possédez en commun, et à travers ce bien de dettes envers les tiers, que sont entre autres les autres copropriétaires, représentés par leur syndic. Il pourrait aussi s'agir demain de dettes envers le fisc (taxes locales).
Commenter la réponse de investigation
Dossier à la une