Pension alimentaire enfant majeur

Signaler
-
 Li.Banana -
Bonjour,
Ma fille suite a une discorde avec ma compagne est retournée vivre chez sa mère qui me paie à ce jour une pension alimentaire pour contribuer à l'entretien et l'éducation de notre enfant majeur. Dernièrement j'ai reçu un courrier du tribunal car mon ex a profité de la situation pour demander la garde exclusive de notre fille avec versement d'une pension alimentaire pour enfant majeur. Sachant que ma fille va avoir 19 ans, qu'elle poursuit ses études et qu'elle ne rentre plus à la maison suis-je en droit de proposer à la maman dans l'attente de passer en procès que la pension qu'elle me verse soit verser avec son accord et celle de notre fille directement sur le compte de notre fille ?

59 réponses

Messages postés
28810
Date d'inscription
mercredi 9 juin 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2015
3 273
Bonjour,

Je ne comprends pas très bien la façon dont tu présentes ce problème.

Ta fille a 18 ans révolus et elle est donc majeure. Ce n'est plus le JAF qui décide lequel des parents en a la garde.
C'est elle qui décide chez quel parent (qui accepte) elle veut habiter ou si elle veut vivre seule, à condition d'en avoir les moyens.

Comme elle poursuit des études et ne semble pas avoir de ressources personnelles suffisantes, c'est aux parents qu'il revient de lui verser, chacun en fonction de ses ressources et de ses charges, de quoi subsister.

Et c'est là que le JAF doit intervenir pour fixer les montants, en tenant compte éventuellement de l'hébergement par l'un ou l'autre des parents.
Messages postés
28810
Date d'inscription
mercredi 9 juin 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2015
3 273
sa maman avait déposé une requête demandant une pension alimentaire et le changement de domicile fixe

Ignorance de la loi : elle est majeure. Comme déjà dit c'est donc à elle de choisir son domicile et de demander au JAF de t'ordonner le versement d'une pension alimentaire.

Pour le moment je pense que le mieux c'est d'attendre que le JAF se manifeste ou qu'elle te fasse une demande directe. Ce serait bien étonnant que tu n'aies pas de nouvelles d'ici la fin du mois.
Bonsoir JMP59,

Je suis d'accord avec toi c'est au parent de subvenir aux besoins des enfants jusqu'à ce qu'ils subviennent à leurs besoins. Je m'exprime mal certes mais c'est une situation pas évidente. Ma fille est partie fin janvier sur un coup de tête et m'a transmis fin mars un courrier recommandé m'annonçant qu'à compter de fin Janvier que son domicile était à telle adresse (celle de sa mère). Têtue et bornée aucune communication entre nous malgré l'envoi de sms et/ou d'appels téléphoniques lui demandant si elle avait besoin de quelque chose...En date du 7 juin je reçois à ma grande surprise un courrier recommandé m'annonçant que sa maman avait déposé une requête demandant une pension alimentaire et le changement de domicile fixe....Voilà l'histoire. A ce jour avant que je ne reçoive ce courrier j'ai toujours subvenu à ces besoins (paiement internat études...). Dernièrement je lui ai même fait parvenir un chèque de 100 euros pour s'acheter des vêtements. Chèque non encaissé et pas de nouvelles. Alors voilà mon problème.
C'est pour cela que je voulais savoir si je pouvais en accord avec sa mère et elle lui verser la pension alimentaire que je devrais recevoir chaque mois le 5 que je n'ai pas reçu à ce jour.
Merci par avance pour vos réponses apportées à ce problème.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour
Juste une petite rectification. Tant que le jugement est établit aux noms des parents, il faut que les parents saisissent le JAF pour le faire modifier et demandez au JAF que la pension soit versée directement au profit de leur fille.
Tant qu'il n'y a pas de modification, la pension est toujours du , mais elle pourra etre demander en rétroactivité du fait que l'enfant ne vit plus chez le père.

La modification du lieu de résidence a une importance car elle est la pour calculer la participation aux frais de l'entretien de l'enfant et la mère peut demander à ce que la pension ne soit pas verser au profit de sa fille en le justifiant par des frais qu'elle doit supporter
Donc , en résumé, il faut attendre la décision du JAF pour statuer qui et ou pourra être verser la nouvelle pension .
JMP59 et SOPHIAG bonjour,

Merci pour vos informations qui me sont très utiles.

SOPHIAG petite précision ma fille est interne et c'est moi qui est à ma charge les frais d'internat et de nourriture du mois de septembre 2011 jusqu'au mois de juillet 2012. De son côté, sa maman me verse irrégulièrement la pension alimentaire depuis que ma fille est partie sur un coup de tête. De +, depuis 2006 mon ex compagne ne cesse de déduire le montant de la pension alimentaire à son bon vouloir (frais de produits de beauté, livres, médicament non remboursé...) alors que je subviens aux besoins de ma fille depuis qu'elle réside chez moi. Dernièrement j'ai envoyé un chèque de 100 euros à ma fille qui va avoir très prochainement 19 ans pour qu'elle s'achète des vêtements. Bizarrement chèque non encaissé et lorsque je lui demande si elle a besoin de quelque chose silence radio. Je pense que la maman veut jouer sur le fait que je ne contribue pas aux besoins de ma fille alors que c'est le contraire je fais tout pour qu'elle ne manque de rien mais ma fille est naïve et ne voit pas ce que sa mère est en train de faire. Pour information ma fille et sa maman ne s'entendent pas elles s'utilisent à mauvais escient. Voilà la situation compliquée n'est ce pas ?
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Si vous avez à charge les frais de scolarités , vous pouvez faire une saisie immédiatement aupres d'un huissier pour les pensions impayés, meme les partiels.
Il vous suffit d'additionner les pensions qui ont été partiellement payés et les compter comme une pension .
bjr
il s 'agit bien d une enfant de ....19 ans
qui doit etre capable de decider sans un JAF de l'endroit ou elledoit habiter
d'autre part vous n'avez pas besoin de l'avis d un JAF pour aider votre fille qui de surcroit a decider de vivre avec vous
Pourquoi meler un JAF a ca ,
vous avez un probleme d optimisation fiscale a resoudre
Megane bonjour,

Je crois qu'il y a un quiproquo ma fille depuis 2006 réside chez moi et suite à une discorde avec ma compagne a décidé de partir vivre chez sa mère. A ce jour c'est sa mère qui a fait appel au JAF et non moi.
Je n'ai aucun problème d'optimisation fiscale à résoudre ce que je souhaite savoir c'est vu que ma fille va avoir 19 ans suis-je en droit de demander au JAF que la pension alimentaire que sa mère me demande au jour d'aujourd'hui soit versée directement à ma fille et non à mon ex qui utilise cette situation de discorde pour semer la zizanie et se venger de moi à travers la naïveté de ma fille qui va la ou bon lui semble et ou le vent souffle dans son sens. Un jour elle ouvrira les yeux.
SOPHIAG bonsoir,

Oui je paie les frais de scolarité de ma fille...J'ai déjà signalé à la mère de mon enfant qu'elle n'avait pas le droit de réduire le montant de la pension alimentaire qui a été déterminée par un jugement. Malgré mes divers signalement celle-ci en fait toujours qu'à sa tête et continue à son bon vouloir de diminuer le montant de la pension. Mon ex compagne utilise mon enfant pour m'atteindre je trouve cela dommage et ma fille majeur qui n'a aucune affinité avec celle-ci se fait encore une fois blouzer. Elle en a déjà fait les frais mais cela ne lui a pas servi de leçon. Une question puis-je demander au JAF que ma fille soit entendu et qu'elle dise ce qu'elle souhaite réellement car je sais qu'elle se fait manipuler bêtement par sa mère qui veut obtenir gain de cause.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour
Il existe un moyen sans passer pour le moment par le juge de récupérer les pensions, c'est de demander à l'huissier de les saisir. C'est une saisie sur salaire, c'est gratuit pour vous et simple et rapide (huissier de votre domicile, jugement à la main, nombre de pension impayé)

Quand à ce que votre fille soit entendu, étant donner qu'elle est majeur, cela n'a aucun interet pour le juge, mais par contre, elle peut faire un courrier au juge que vous versez dans votre dossier.
Angie
votre fille est majeure
rien donc ne l 'empeche de vivre avec vous ou avec qui elle veut si elle le veut ya pas besoin de JAF pour ca
Pour la pension versé la directement a votre fille majeure sans attendre la decision du JAF
si votre femme porte plainte vous vous en expliquerez avec le JAF le moment venu des raisons ayant entraine votre choix
Ne vous encombrez pas l'esprit avec ca
SOPHIAG, MEGANE bonjour,

Je vous remercie vivement pour ces éléments mais j'en ai marre de me battre contre des démons depuis des années. Ma fille est majeur c'est un fait. Suite à une discorde avec ma compagne elle a préféré aller se réfugier chez sa mère avec qui elle n'a jamais eu d'affinité. C'est un fait aussi. Elles s'utilisent toutes les deux à mauvais escient. C'est leurs problème. Mon problème à moi c'est que je suis tout à fait d'accord de contribuer à l'entretien et à l'éducation de ma fille (malgré qu'elle me tourne le dos et ne me donne plus signe de vie). Moi ce que je veux c'est que la somme que me réclame mon ex compagne montant qui sera déterminée par le JAF soit versée directement à ma fille qui va avoir 19 ans et non à une femme qui s'amuse depuis des années à déduire le montant des pensions alimentaires pour un rien (dentifrice, livre...).
Si je ne me trompe pas mon ex-compagne est dans l'obligation de payer la pension alimentaire jusqu'à ce qu'il y ai un nouveau jugement (normalement jusqu'au mois d'octobre date de l'audience). Cette somme ne m'ai plus utile car ma fille ne vient + depuis quelques mois à la maison. Je ne cesse de lui envoyer des messages pour lui demander si elle a besoin de quelque chose. Elle ne me répond pas. Donc, puis-je la reverser à ma fille directement et dois-je le faire notifier au JAF afin de me couvrir car connaissant mon ex elle demandera une pension alimentaire et rétroactive depuis que ma fille a quitté mon domicile (fin janvier 2012). Pour rappel je continue à payer les frais de scolarité d'internat et de nourriture du lycée. Paiement effectué jusqu'à la fin de l'année scolaire c'est à dire juillet. Normalement je ne devrais pas être traité de mauvais père.
Merci par avance pour vos réponses car je suis dans le flou total.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour
Vous la faites saisir et vous consgnez l'argent de coté en attendant le jugement.
Ainsi, si vous devez rembourser, vous aurez l'argent pour.
Bjr je ne comprends plus tres bien
1/L'enfant majeure vit avec la mere
2/la mere ...continue a payer la pension au pere ( ce n est pas normal)
3/il devient normal qu elle chipote a la payer
4/vous en tant que pere devriez payer la pension pour votre fille
5/vous pouvez sans attendre le JAF payer directement la pension a votre fille

Conclusion
le JAf intervient quand le bon sens entre les parties n 'existent plus , vous pouvez donc resoudre ce probleme sans une armada judiciaire derriere pour une enfant MAJEURE car le conflit actuel est du a l incongruite de la situation ou votre ex femme paye une pension alors que l 'enfant vit avec elle
on se demande la motivation qui vous pousse a accepter cette pension ...
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour Mégane
En fait, une pension peut etre payer à un enfant majeur au parent de celui ci quand il le demande pour faire face aux frais de scolarité, ce qui est le cas de notre ami.
Etant donner qu'il continue à payer les frais de scolarité pour sa fille, la pension est donc du au pere et tant que le jugement n'a pas été modifier la pension reste encore du .
C'est à l'issu de l'audience que le JAF décidera de modifier les choses, mais avant, il faut appliquer le jugement
Merci SOPHIAG pour cette explication à MEGANE.

Moi je ne cherche pas à me faire de l'argent au contraire j'essaie de savoir ce que je dois faire pour que cette somme d'argent soit versée à ma fille sans que je me retrouve dans l'illégalité vis à vis des lois car je sais que la maman même si ma fille est retournée chez elle doit continuer à payer cette pension jusqu'à ce qu'il y ai un nouveau jugement qui modifie celui antérieur.

La preuve je ne cesse de demander à ma fille (qui daigne pas me répondre) si elle a besoin de quelque chose (produits de beauté...). N'ayant pas de nouvelles de sa part, je lui ai même envoyé un chèque d'un montant de 100 euros pour qu'elle s'achète des vêtements...

Puis-je trouver un accord à l'amiable avec ma fille de 19 ans (en août) pour lui verser à elle directement où dois-je attendre le mois d'octobre car ce n'est pas ma fille qui a déposé une requête mais son mon ex compagne.

Je croyais que l'on pouvait payer une pension alimentaire directement à un enfant majeur qui poursuit ses études (ne subvient pas à ses besoins). Dois-je avoir l'accord de mon enfant et de la mère pour entreprendre une telle action ? Rien ne me coute de demander (je sais que la mère accusera un refus car elle gère la vie de ma fille).
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Vous pouvez mettre l'argent des pensions de coté en cas de remboursement (la , c'est encore au juge de décider) , mais vous devez attendre la décision du JAF pour payer directement à votre fille.
Vous auriez pu le faire à l'amiable si vous vous entendiez bien en le faisant entériner par une décision de justice (requete amiable conjointe) . La, visiblement, il vaut mieux attendre la décision du juge
Bonjour Angie2000,

Jusqu'à la prochaine audience la pension vous est dûe.
Pour l'instant vous pouvez trouver un accord à l'amiable pour lui reverser une partie de cette pension mais visiblement elle n'en a pas besoin ou elle n'en veut pas puisqu'elle n'a même pas encaissé le chèque de 100€ et qu'elle ne répond pas à vos messages.
Alors encaissez la pension que vous doit sa mère et laissez votre fille assumer ses choix et leurs conséquences financières.Elle refuse de répondre à vos messages ou courriers, vous n'allez pas la supplier d'accepter votre argent.
J'ai trois filles dont la dernière a 23 ans, je sais comment elles peuvent être quand la crise d'adolescence se prolonge !

Lors de l'audience d'octobre vous pourrez demander au JAF de verser la pension directement à votre fille.
Cependant si elle vit chez sa mère, celle-ci pourra demander à ce que la pension lui soit versée, le JAF décidera.
Si votre fille est dans un logement d'étudiant à la rentrée prochaine, chaque parent devra lui verser une pension alimentaire....et vous serez débarrassé des problèmes financiers avec sa mère.

Pour sourire un peu : l'adolescence des filles ça peut durer longtemps !
MADYNA et SOPHIAG bonsoir

Et oui je confirme la crise d'adolescence perdure chez certains à mon grand désespoir. Comme j'ai pu l'expliqué je ne suis pas contre de verser une pension alimentaire mais pas à mon ex car je sais comment elle pratique. Avant que j'ai la garde de ma fille en 2006 celle-ci ne lui achetait très peu de vêtement et ne cessait de me demander de l'argent en + du montant que je lui versais à l'époque pour contribuer aux sorties extra scolaire alors que celle-ci a une très bonne situation...
Depuis décembre 2006 période ou j'ai obtenu la garde de ma fille mon ex malgré le jugement qui a été rendu n'a jamais respecté le(s) jugement(s) rendu(s) que ce soit sur le contenu et la somme à verser pour contribuer à l'entretien de ma fille aujourd'hui majeur.
Ma fille n'est pas étudiante elle est encore lycéenne elle a redoublé sa 1ère. Vivant chez moi jusqu'à janvier elle a intégré un lycée situé à 30 km de ma demeure et a souhaité être interne pour éviter la fatigue dû aux transports scolaires. Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est que l'année prochaine elle resterait toujours dans ce lycée situé à 50 km de chez sa mère en interne alors qu'elle a la possibilité d'intégrer un lycée se trouvant à proximité du domicile de sa mère. Que l'on me demande de contribuer à la vie de ma fille certes c'est un fait mais que l'on justifie des frais d'internat et de transport d'un montant exhorbitant non justifiés à mes yeux j'ai dû mal à comprendre.
SOPHIAG quand vous dîtes accord à l'amiable avec ma fille ou mon ex compagne car nous n'avons plus d'autorité sur ma fille étant majeur depuis l'année dernière donc moi je pense que c'est avec elle que je dois gérer le problème.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour Angie
Je vais vous expliquer quelque chose ! Quand un jugement est en cours, il reste exécutoire.
Pour qu'il ne soit plus valide, seul le JAF peut l'annuler.
C'est pourquoi votre ex se dépeche de saisir le JAF pour faire annuler sa contribution. Et surement vous en demandez une.
Donc, l'arrangement n'aura lieu qu'apres la visite chez le JAF , c'est à dire que suite à votre demande de verser la pension directement à votre fille, le JAF valide ou pas la demande et si il la valide, votre ex femme n'aura plus aucun mot à dire sur cette pension car elle ne concernera que votre fille et vous par la suite.
Tant qu'un jugement existe encore, c'est vous et votre ex que cela concerne.
Si je n'ai pas été claire, n'hésitez pas à me le dire
Cordialement
SOPHIAG bonjour,

Vos explications sont claires mais le droit est tellement compliqué et complexe que je ne veux en aucun cas me mettre dans l'illégalité comme mon ex-compagne.

Si je comprend bien si celle-ci ne me verse pas la pension alimentaire du mois de juin payable au 05 de chaque mois que dois-je faire ? Huissier ou courrier à son avocate car elle a pris une avocate pour se défendre et obtenir gain de cause.

Merci pour tous ces conseils qui me sont très utiles.

Cordialement
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Vous devez attendre un mois de retard pour la faire saisir par l'huissier de justice de votre domicile avec le jugement, l'adresse de l'employeur de votre ex.
Sophiag bonsoir,

Merci vivement pour votre aide.

Par contre, suis-je obligé de saisir un huissier pour faire valoir mes droits ou puis-je attendre le 09 Octobre pour le signaler le jour du jugement car cela m'ennuie d'agir d'une telle façon. Je sais que si mon ex avait été à ma place elle se serait empressée de le faire. Moi je ne suis pas comme elle.
Merci par avance pour votre réponse apportée à cette interrogation.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonsoir Angie
Ben disons que le JAF n'est pas obligé de valider les retards et peu parfaitement annuler la pension à partir de la date de juin par ex.
Dans ce cas la, vous serez obligé de la rembourser bien entendu, mais bon, on ne peut anticiper une décision du JAF qui reste souverain et qui juge d'apres les éléments en sa possession.
C'est vraiment vous qui voyez , mais à mon avis, vous etes trop gentil car c'est normal de saisir la pension quand celle ci n'est pas payer, sachez qu'en plus, c'est un délit pénal au bout de deux mois d'impayés de pensions, ce qui veut dire que c'est du sérieux
Sophiag je suis d'accord mais la pension doit servir pour l'entretien et l'éducaction de ma fille. Comme elle ne veut plus venir pour le moment j'en vois pas l'utilité. Je ne sais quoi faire. Je suis dans une position incertaine.
Bonjour Angie,
Votre incertitude est compréhensible, mais si vous ne vous faites pas payer la pension qui vous est due ce sera un argument pour votre femme afin d'obtenir du JAF de ne pas vous la devoir depuis le départ de votre fille.
En ne réclamant pas la pension, implicitement vous reconnaissez qu'elle ne vous est pas due. (vous avez quand même payé les frais d'internat de juin !).

Si vous ne souhaitez pas faire saisir la pension par huissier, vous pouvez au moins envoyer un courrier en recommandé à l'avocate de votre ex. pour la réclamer "en application du jugement de2006 ...."
Dans le même courrier faites un compte détaillé rappelant tous les impayés de pension, y compris les partiels et donnez le total.
Cela fera peut-être réfléchir votre ex. quant à l'utilité ou non , pour elle, de continuer à ne pas respecter le dernier jugement toujours exécutoire, comme le dit Sophiag.
Son avocate lui expliquera sans doute que vous êtes en droit de demander le paiement des retards sur cinq ans et que cela peut être un argument pour obtenir le paiement directe de la future pension à votre fille.

Je suis OK avec Sophiag, vous êtes trop gentil mais je comprends que vous n'ayez pas envie d'accentuer les risques de réactions agressives ou manipulatrices de votre ex. et préfériez vivre au calme.
Cordialement.
MADYNA bonjour,

Je suis d'accord avec vous mais cela fait des années que je me bats contre toutes ses manipulations. 2006 1ER PROCES / 2010 SECOND PROCES / 2011 MEDIATION = Résultats des mois de souffrance pour mon entourage (surtout ma compagne qui s'en est pris plein la tête) mais gain de cause à chaque fois. 2012 = NOUVEAU PROCES. Malgrés tous ces procès mon ex compagne n'a jamais respecté la loi (déductions pensions alimentaires, chèque falsifié...). Oui j'avais fait un chèque à ma fille d'avance pour la consultation médecin (en mettant bien l'ordre du médecin et non celui de ma fille) car j'en avais marre qu'elle déduise la pension alimentaire de consultation de médecins qui ne m'étaient pas remboursées car ce n'était pas son médecin d'attitré. Et bien malgré cela chèque encaissé sur le compte de ma fille et lorsque j'ai demandé à ma fille comment elle avait fait pour encaisser un chèque qui n'était pas à son ordre elle m'a répondu ce n'est pas moi c'est maman qui a déposé les chèques sur mon compte.
Vous voyez jusqu'où elle peut aller. Enfreindre la loi elle s'est fait, me faire CH..R aussi et pourrir notre vie (celle de ma compagne et moi) aussi alors vous comprenez ma lassitude.
Le courrier à son avocate c'est pas bête cela va montrer la personnalité du personnage qui a dû omettre de lui dire qu'elle avait sans cesse déduit le montant des pensions alimentaires (pour info j'ai des courriers explicatifs de sa main à chaque déduction faite sur le versement des pensions alimentaires et j'ai ouvert un dossier il y a X temps chez un huissier pour signaler ces agissements).
Je pense que je peux lui faire mal si j'étais méchant.
Ma fille a enfin daigné encaisser le chèque que je lui ai envoyé d'un montant de 100 Euros pour s'acheter des vêtements. Dois-je également lui faire parvenir de l'argent pour les produits de soin car mon ex compagne va jouer sur le fait qu'elle subvient à ses besoins depuis qu'elle a décidé de ne + venir chez moi. Moi perso je n'ai rien à me reprocher car j'ai payé l'internat jusqu'à fin juin (cela comprend l'hébergement et les frais de nourriture).
Merci pour tout cher internaute heureusement qu'il existe des sites sérieux comme cela pour pouvoir se faire aider et surtout être entendu.
Au plaisirs de vous lire.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour Angie
Moi personnellement, je vous ai répondu précisément concernant votre situation en vous suggérant pour démontrer qu'elle ne paie pas ses pensions de la faire saisir en calculant le nombre de pensions qu'elle vous doit , justificatifs à l'appui pour le cas d'une contestation en additionnant toutes les retenues qu'elle a faite sans autorisation d'une quelconque décision judiciaire. (en résumé, si elle a déduit 50 euro chaque mois et qu'elle doit payer 400 euro par exemple mensuel, vous avez donc 50 x 4= 400 , ce qui nous fait une pension de retard et ainsi de suite ) et cela jusqu'à 5 ans en arrière.
Si vous atteignez six pensions de retard, c'est une saisie direct sur salaire et même si l'audience arrive bientôt, elle vous les doit.

Ceci vous permettra de justifier par une preuve de son irrégularité à ne pas payer les pensions alimentaires devant le Juge.
Le juge ne va pas éplucher vos lettres pour constater qu'elle ne paie pas régulièrement, il va surtout valider que cela vous convenait puisque vous n'avez jamais fait de démarche pour les récupérés (il y a en place une loi qui permet de les récupérés rapidement sans passer par un jugement, puisque vous en avez un).

Dans ce genre d'affaire, il ne s'agit pas d'être gentil, il s'agit d'appliquer une tactique de défense devant la mauvaise foi.

Vous n'avez rien à verser à votre fille à l'heure d'aujourd'hui puisqu'aucune décision judiciaire n'a été prise.

Le jugement étant encore actif , vous devez récupérer vos pensions et les mettre de coté (celle a venir) au cas ou le JAF déciderait d'un remboursement.

C'est vraiment les seuls conseils que je peux vous donner dans votre cas, car croyez nous, les Juges ne passent que 10 à 30 minutes sur votre dossier et ils ne vont rendre leur décision que sur des preuves, le débat contradictoire et cela veut dire que votre dossier est vite balayer.
SOPHIAG bonjour,

Je tenais à vous remercier pour votre aide et tous ces conseils qui vont m'être utile.
Je vais m'atteler au travail et prendre ce dossier en main.
J'ai eu ma fille dernièrement, je mange avec elle jeudi et je ne l'ai pas senti du tout bien j'ai l'impression qu'elle se trouve dans une situation (qu'elle a créé certe) qui la dépasse. As-t-elle des regrets ou est-ce une tactique pour me faire parler ? Je ne sais plus car je ne m'attendais pas à ce qu'elle me tourne le dos après tout ce que l'on a traversé ensemble et ce qu'elle a pu me dire sur sa propre mère.
Aux plaisirs de vous lire, je vous souhaite une agréable journée.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 588
Bonjour Angie
Votre fille doit etre "victime" d'un conflit de loyauté tres certainement et elle ne sait plus comment se positionner pour ne pas contrarier l'un au l'autre de ses parents.
Ce qu'il faut faire, c'est rassurer votre fille en lui disant que sa mere est sa mere et vous son pere et que les deux l'aime sans aucun doute.
Que les problèmes d'adultes restent entre les adultes et qu'elle ne doit pas prendre parti pour l'un ou l'autre, cela va la libérer.
Qu'elle exprime ce qu'elle souhaite sincèrement et qu'elle n'entre pas dans ce chantage affectif qui est destructeur pour elle.
Une enfant, dusse t'elle etre une jeune adulte n'a pas à choisir entre aimer son pere ou sa mere, elle doit pouvoir aimer les deux sans avoir à se sentir coupable.
C'est la ou il faut remettre de l'ordre pendant votre déjeuner, cela portera plus de fruits sains que le contraire.
Même à 19 ans, votre fille peut se trouver coincée dans un conflit de loyauté entre ses deux parents . D'après ce que vous décrivez, votre ex. ne doit pas hésiter à la manipuler dès qu'elle a vent d'un conflit entre votre fille et votre compagne. Conflit bien normal, car elle vivrait avec sa mère c'est avec elle qu'il y aurait des conflits et dans une famille non recomposée les conflits ado-parents existent aussi et sont normaux. Il faut bien que le jeune s'émancipe des parents.
Avec ce que vous nous dites de votre ex. j'approuve totalement Sophiag, faites appliquer le jugement par huissier, il est temps que votre ex. comprenne qu'elle ne peut plus faire sa loi.
Dossier à la une