Pension alimentaire enfant majeur

Signaler
-
 Li.Banana -
Bonjour,
Ma fille suite a une discorde avec ma compagne est retournée vivre chez sa mère qui me paie à ce jour une pension alimentaire pour contribuer à l'entretien et l'éducation de notre enfant majeur. Dernièrement j'ai reçu un courrier du tribunal car mon ex a profité de la situation pour demander la garde exclusive de notre fille avec versement d'une pension alimentaire pour enfant majeur. Sachant que ma fille va avoir 19 ans, qu'elle poursuit ses études et qu'elle ne rentre plus à la maison suis-je en droit de proposer à la maman dans l'attente de passer en procès que la pension qu'elle me verse soit verser avec son accord et celle de notre fille directement sur le compte de notre fille ?

59 réponses

MADYNA, SOPHIAG bonjour,

Je suis d'accord avec vous il est temps que mon ex compagne comprenne qu'elle ne peut continuer à faire sa loi et utiliser ma fille dès que celle-ci est en conflit avec elle. Les sentiments dans cette affaire il y en a pas. On ne peut pas dire que c'est de l'amour en agissant tel quel.
Ma fille (endoctrinée depuis son plus jeune âge) malgré elle est entrée dans ce chantage affectif qui la détruit et nous détruit également.
De son côté sa mère ne cesse de nous attaquer pour obtenir gain de cause et pouvoir se venger d'avoir perdu la garde de sa fille depuis 2006.
Certes c'est dur pour une maman de perdre la garde de son enfant mais elle n'a jamais rien fait pour la garder et a toujours procéder à un conflit de loyauté et un chantage affectif destructeur.
Lorsque j'ai parlé de la nouvelle déposition que sa maman a fait auprès du tribunal ma fille m'a répondu que cela ne changeait rien. Mais est-elle au courant de ce que demande sa mère. Ma fille a toujours été instable sentimentalement parlant. Elle va là où le vent la mène et surtout là ou cela lui est favorable. Un coup je t'aime une autre fois je t'aime plus et vis versa.
Dois-je le faire savoir au JAF que mon enfant certes majeur est perdue ?
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bien sur que vous devez le faire savoir au Juge. Mais à votre fille, il faut lui dire la vérité, la vérité n'étant pas de descendre la mère pour la dévaloriser, mais l'affronter .
La vérité doit être formuler pour que votre fille cesse de culpabiliser et il est bon de lui expliquer qu'elle n'a pas à être mêler à ces conflits , qu'elle doit dire à sa mere " stop" , cela ne me regarde pas, je ne veux pas entrer dans vos problèmes ", que vous serez la pour la soutenir,et que vous même vous serez l'exemple de ce que vous demandez à votre ex, à savoir ne pas l'entraîner à haïr sa mère, mais juste à dénoncer ce qui est mal.
Ce qui est mal , c'est simple, c'est dire du mal d'un père ou d'une mère pour arriver au résultat d'un conflit ou d'une haine.
Sa libération viendra que lorsqu'elle trouvera la force d'affronter sa mere pour lui demander de cesser et elle peut le faire avec diplomatie.
Elle peut aborder en disant à sa maman ( maman, je t'aime, mais j'aime aussi papa et je ne veux plus etre dans vos conflits, je ne veux plus qu'on me parle des problèmes, j'ai dit la même chose à papa et à toi, j'aimerais qu'on me respecte )
Point à la ligne, il n'y a pas de négociation avec cela, sinon, il faut lui rétorquer si elle n'entend pas (tu es égoïste, tu ne penses pas à moi ta fille).

J'ai schématiser pour vous donnez du concret car malheureusement, votre enfant est victime , mais elle doit se positionner devant sa mere avec fermeté pour arrêter l'engrenage.
SOPHIAG,

Je vous remercie vivement pour cette aide.

Ma fille est instable sentimentalement parlant. Elle joue sur les deux fronts. Elle n'a jamais réussi à dire son mécontentement à sa mère. Elle en a peur. Pourtant cette action lui permettrait de vider son sac et d'affronter ses fantômes qu'elle a depuis des années.
C'est peine perdue.
C'est pour cela que je voulais savoir si je pouvais demander à la JAF que ma fille soit convoquée étant majeur et se positionne sur ce qu'elle veut réellement car connaissant les deux caractères réunis il va y avoir un clash un jour ou l'autre.
Merci par avance pour votre réponse et pour votre aide très précieuse.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Hélas non, car elle est majeur, le JAF va vous dire que votre fille peut vivre avec vous ou n'est pas contrainte de rester avec sa mere.
Ok donc si j'ai bien compris vaut mieux que cette pension soit versée directement à ma fille comme cela si un jour elle change d'avis elle pourra se retourner contre sa mère pour lui demander de contribuer aux frais d'entretien et d'éducation.
En espérant que la JAF statue dans ce sens.
Le jeu de la roulette russe aura lieu courant du mois d'octobre.
Sauriez-vous me dire jusqu'à quelle date butoire je peux transmettre tous les éléments à son avocate sachant que le procès a lieu début octobre car celle-ci ne m'a toujours pas transmis son dossier ?
Aux plaisirs.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Quelques jours avant l'audience , voir une semaine. Sinon, vous devez lui réclamer par LAR à l'avocate les pieces . Si elle vous les envoie, faites le alors de votre coté aussitot.
Sinon, une semaine avant la date d'audience.
Bonjour SOPHIAG,

Merci pour cette information. Je vais constituer mon dossier et faire le nécessaire selon les délais impartis.
Dernièrement j'ai informé mon ex compagne par LRAR que notre fille pouvait bénéficier d'un abonnement train au prix annuel de 80 Euros pour poursuivre ses études dans le lycée se trouvant à proximité de chez moi. Cet envoi a été fait pour démonter sa demande excessive de PA car elle a notifié dans sa requête avoir 70 euros de frais de transport mensuel pour notre fille pour se rendre au lycée alors que son lycée est conventionné par le conseil général et peut bénéficier de cet abonnement annuel à un prix préférentiel.

Autre point. J'ai déjeuner dernièrement avec ma fille et lui ai demandé où elle comptait effectuer sa prochaine rentrée scolaire. Celle-ci m'a répondu au lycée se trouvant près de chez moi (lycée se trouvant à + 50 Km de chez sa mère) ce qui l'oblige à être interne (= frais d'internat, frais de transport...). Je lui ai dit pourquoi tu n'intègres pas un lycée se trouvant sur le lieu de résidence de ta mère ? Réponse : Je préfère être interne car je ne peux supporter ma mère + de 2 jours.

Voilà la situtation compliquée n'est-ce pas ?
Bonjour SOPHIAG,

Merci pour cette information. Je vais constituer mon dossier et faire le nécessaire selon les délais impartis.
Dernièrement j'ai informé mon ex compagne par LRAR que notre fille pouvait bénéficier d'un abonnement train au prix annuel de 80 Euros pour poursuivre ses études dans le lycée se trouvant à proximité de chez moi. Cet envoi a été fait pour démonter sa demande excessive de PA car elle a notifié dans sa requête avoir 70 euros de frais de transport mensuel pour notre fille pour se rendre au lycée alors que son lycée est conventionné par le conseil général et peut bénéficier de cet abonnement annuel à un prix préférentiel.

Autre point. J'ai déjeuner dernièrement avec ma fille et lui ai demandé où elle comptait effectuer sa prochaine rentrée scolaire. Celle-ci m'a répondu au lycée se trouvant près de chez moi (lycée se trouvant à + 50 Km de chez sa mère) ce qui l'oblige à être interne (= frais d'internat, frais de transport...). Je lui ai dit pourquoi tu n'intègres pas un lycée se trouvant sur le lieu de résidence de ta mère ? Réponse : Je préfère être interne car je ne peux supporter ma mère + de 2 jours.

Voilà la situtation compliquée n'est-ce pas ?
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Vous avez bien fait pour les frais de transports . Cependant, si votre fille ne veut pas etre chez sa mere, et qu'elle integre un lycée pres de chez vous, pourquoi ne revient t'elle pas vivre à votre domicile ?
Non, ce n'est pas simple, on sent bien à travers votre témoignage que votre fille est en plein tourment.
Oui ma fille est en plein tourment. Son orgueil a pris le dessus. Un jour elle retombera les pieds sur terre et se rendra compte peut-être de la situation. D'ici là je dois me battre contre sa mère qui va tout faire pour m'enfoncer.
Ayant reçu ce jour la PA et n'ayant pas à charge ma fille, je pensais lui envoyer un chèque pour contribuer à ses frais d'entretien (produit de beauté...) et je pensais lui demander qu'elle me communique sa liste de fourniture scolaire afin de contribuer à ses frais d'éducation comme je l'ai toujours fait depuis qu'elle a décidé de partir. Puis-je le faire où dois-je rien faire ?
Dois-je signifier au JAF que je n'ai jamais interdit ma fille de venir à la maison. C'est elle qui refuse par orgueil.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Devoir le faire, non , pouvoir le faire oui. Vous pouvez faire comme vous le souhaitez avec votre argent sans jugement et par le jugement, vous n'avez aucune obligation.
Oui, signifiez au JAF que vous souhaitez qu'elle rentre chez vous mais ne dites surtout pas qu'elle ne veut pas venir par orgueil, mais qu'elle a du mal à venir à cause du conflit de loyauté que lui fait subir sa mere,.En aucun cas, ne chargez votre fille qui n'y est pour rien, mais dites uniquement la vérité , (elle est manipulée
SOPHIAG bonjour,

Connaissant le caractère très trempé de ma fille c'est peine perdu. Certes elle est manipulée par sa mère mais il faut dire aussi qu'elle a une énorme dent contre ma compagne qui lui a dit ses 4 vérités sur le coup de la colère et a dit des choses dures à entendre. Elle aurait dû se remettre en question mais elle n'a jamais su le faire. Elle ne s'est jamais sentie responsable de la situation pourtant elle y ai pour quelque chose. Je lui ai déjà dit mais rien n'y a changé. Elle fait pareil avec son entourage. Dès qu'il y a un problème avec ses amis et/ou sa famille le problème ne vient pas d'elle mais des autres. Sa mère est pareil.
Bonsoir,

Nouvelle du jour. Courrier recommandé concernant frais de transport bien accusé par la partie adverse la semaine dernière. La réaction sanglante ne s'est pas fait attendre. Ce jour appel de mon ex compagne pour me dire que je n'avais plus d'autorité parentale sur mon enfant car majeur et que je n'avais plus rien à décider pour elle car elle est retournée vivre chez elle et que c'était mon enfant qui décidait dorénavant et elle et non moi.
Rassurez-moi que je n'ai plus d'autorité c'est un fait depuis qu'elle est majeur mais sachant qu'elle ne subvient pas à ses besoins et que mon ex compagne m'attaque pour obtenir une pension alimentaire pour contribuer à son entretien et à son éducation je pense que j'ai encore mon mot à dire ?
En bref elle m'a interdit de lui faire profiter de la carte de transport à un prix raisonnable car mon ex compagne a avancé des frais de transport scolaire 10 fois plus cher que l'abonnement annuel qui peut profite à ma fille.
Que dois-je faire ? Puis-je faire profiter mon enfant de cet abonnement ?
Merci pour vos réponses si précieuses.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonsoir
Avez vous la possibilité de lui faire profiter de cette avantage malgré tout ? Si oui, faites le , mais ce courrier est parfait pour vous car le juge va vite se faire une idée sur votre ex .
Vous le communiquerez surtout au juge, ne l'oubliez pas et les inscriptions aux abonnements également
Le juge va se régaler quand il va lire que vous etes rayé de la vie de votre fille parce qu'elle est majeur, cela va lui plaire tient!!!
En plus, elle rajoute que vous n'avez pas à intervenir sur les choix, hormis celui de payer, en tant que débiteur, vous avez un droit de regard dessus, elle se méprend votre ex femme.
Je pense qu'il est temps que le JAF soit saisit afin de clarifier tout cela et que Madame votre ex cesse ce jeu stupide et puéril afin de laisser votre enfant grandir sereinement.

Pour moi, au moment ou je lis votre réponse, il n'y a pas de réponse à lui donner, juste à conserver ce courrier
La convocation est prévu ou pas devant le juge, avez vous des nouvelles ?
Certes je n'ai plus d'autorité parentale sur ma fille mais cela ne veut pas dire que je n'ai pas l'obligation de subvenir aux besoins de formation et d'entretien aussi. Je pense que je suis encore en droit de connaître les choix de mon enfant majeur. Alors que mon ex compagne me jette cela en pleine tête parce que pris au piège car les frais de transport annoncé dans sa requête ne sont pas justifiés je trouve cela lamentable. Oui je peux lui faire profiter de cet abonnement. Et puis, je n'ai rien imposé à mon ex compagne. Connaissant le personnage, je lui ai donné un délai imparti pour me répondre et lui ai annoté que sans réponse de sa part je ferais valoir mes droits c'est-à-dire faire bénéficier mon enfant de cet abonnement. Ai-je le droit ?
Mon ex compagne a saisi le juge, me demande une pension alimentaire pour contribuer à l'entretien et l'éducation de notre fille. Convocation courant du mois d'octobre.
Mon ex compagne a dû inscrire ma fille au lycée sans même me demander mon avis ? En avait-elle le droit car elle m'a fait savoir que c'était ma fille étant majeur qui décidait !!! Elle poursuit ses études et ne subvient pas à ses besoins. Je suis étonné.
Que dois-je faire ? Informer ma fille que je lui ai fait une demande de carte de transport ?...
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Oui, votre fille a le droit de s'inscrire au lycée sans vous demandez votre avis sauf si l'inscription requis votre signature.
Pour l'abonnement, vous lui envoyez avec preuve à l'appui que vous conservez pour octobre
Conservez les courriers pour octobre et ne vous en faites pas, votre ex a eu tord de refuser un abonnement moins cher en le stipulant dans le courrier et en vous disant que vous ne faites pas parti de la vie ou l'autorité de votre fille .
Sophiag bonjour,

Normalement l'inscription de ma fille requiert ma signature et celle de mon ex compagne comme chaque année mais cela va faire la 2ème année que la maman signe ce document sans même m'en informer. L'année dernière je n'étais pas d'accord avec la décision en ce qui concerne l'orientation pour mon enfant. Celle-ci s'est permis d'aller inscrire ma fille sans mon accord et j'ai payé l'année scolaire (frais d'internat / nourriture) pour l'année car les factures étaient émises à mon nom. En ce qui concerne l'abonnement pour le train si je comprends bien je peux lui fais bénéficier de cet abonnement dès maintenant pour la prochaine rentrée sans avoir l'accord de la mère car celle-ci n'est pas d'accord car elle souhaiterait que je participe pour payer une carte de train qui lui sert à partir en vacances à gauche et à droite.
Petite précision celle-ci ne m'a pas fait de courrier elle m'a appelé pour me faire une leçon de moral et me faire savoir que je n'avais plus rien à dire concernant mon enfant qu'elle ne vivait plus chez moi et sachant qu'elle était majeur qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait à partir de maintenant.
Mon enfant est dans l'obligation de me faire part de ses choix ses orientations ?
Puis-je demander au lycée si celle-ci est bien inscrite pour l'année prochaine ?
Et puis le jugement de 2010 est toujours en ma faveur alors pourquoi dois-je supporter la colère de cette dame !!! Dois-je faire un courrier à son avocate pour lui faire part de la situation concernant l'abonnement de train ou dois-je attendre sagement l'audience du mois d'octobre ?
Beaucoups de question, je sais mais si vous saviez comme j'en ai marre.
Merci par avance pour vos réponses.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Oui, vous pouvez demander au lycée si elle est bien inscrite et les avisés n'avoir pas donner votre accord, mais en meme temps, il faut bien que votre fille suive ses études.
Non, elle n'est pas tenue de vous demandez la permission pour ses choix d'études.
Il faut attendre l'audience maintenant, cela ne sert plus à rien de vous mettre en quatre pour rien.
Pour les propos verbaux, vous pouvez les notifiés par écrit à son intention en LAR en lui disant", je fais suite à ton appel du ou tu me dis que ect ect , je prend donc note de ta position
Cordialement et c'est tout
Sophiag,

Merci pour ces éléments.

Oui je suis d'accord avec vous ma fille est en droit de poursuivre ses études.

Par contre, je suis en droit également de savoir ce que ma fille (certes majeur) va faire l'année prochaine et où car jusqu'aux dernières nouvelles c'est moi qui est payé les frais d'internat de l'année scolaire 2011 / 2012 alors que c'est mon ex compagne qui avait inscrite ma fille et signée le dossier d'inscription.

Sachant que le jugement n'est pas modifié comment cela va se passer cette année ? Dois-je payer les factures qui m'arriveront ou dois-je les présenter à mon ex compagne ?

Merci par avance.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Cela dépend si cela concerne des factures que vous avez agréer concernant la scolarité de votre fille comme l'abonnement, vous ne reglez pas ce que sa mere aurait pu prendre moins cher , vous voyez ce que je veux dire ?
Ce qui vous semble normal, vous le reglez, pas d'extravagance puisqu'aucun jugement n'encadre votre nouvelle situation, celui que vous avez reste en vigueur
Sophiag bonsoir,

Merci pour ces éléments.

Par contre en ce qui concerne les frais d'internat...sachant que je n'ai pas eu mon mot à dire pour la réinscription de ma fille qui a été faite par mon ex compagne et ma fille dois je payer les factures si celles-ci me sont envoyées ?
En bref dois-je continuer de faire comme avant c'est à dire subvenir aux besoins de ma fille (éducation, santé, nourriture, vêtement...) ?
Aux plaisirs de vous lire.
Dernières nouvelles.

Bonsoir SOPHIAG,

J'ai proposé à mon enfant si elle voulait que la pension alimentaire qui sera déterminée par le JAF lui soit versée. Celle-ci est d'accord. Dois-je lui faire signer une lettre d'accord avant l'audience et la transmettre en copie à la partie adverse ou dois-je juste en informer la JAF le jour de l'audience ?

Aux plaisirs de vous lire.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Oui, vous devez informer la partie adverse et le donner au JAF, en effet, c'est le respect de la contradiction.
Cela ne veut pas dire que le JAF va statuer dans ce sens, mais vous allez argumenté devant lui
Sophiag bonjour,

Merci pour ces éléments.

Auriez-vous un modèle de convention d'accord à l'amiable car je ne sais quoi mettre dans cette lettre d'accord et je ne voudrais pas faire mal connaissant la partie adverse (mon ex-compagne).

Dès lors que cette lettre sera dûment signée par les deux parties (c'est-à-dire moi et ma fille), puis-je la transmettre avec mes pièces qu'une semaine avant l'audience car j'ai peur que mon ex persécute ma fille ?

Aux plaisirs de vous lire et avec tous mes remerciements.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour Angie
voici des modeles de lettres
http://www.sos-lettre.fr/modele-lettre-type-Divorce%20-%20Demande%20de%20pension%20alimentaire%20pour%20un%20enfant.html


Nom, prénom
Adresse
Code postal, ville


Requete à Monsieur le Juge aux Affaires Familiales aupres le Tribunal de Grande Instance deÂ...

Ville, date
Monsieur le Juge,
Par la présente, j'ai l'honneur de vous présenter une demande de pension alimentaire l''encontre de M. (Mme) (donner les nom, prénoms, adresse - ou dernière adresse connue - de l'
autre parent de l'enfant) afin de contribuer à l'éducation et à l''entretien de notre enfant (indiquer les prénoms, nom, date et lieu de naissance des enfants. Indiquer les dates respectives de reconnaissance par le père et la mère des enfants), et ce conformément à l'article 1084 du Nouveau Code de procédure civile.
J'ai tenté à plusieurs reprises de trouver un terrain d'entente avec le père (la mère) de notre enfant, mais en vain.
C'est pourquoi, je me trouve contraint(e) de m'adresser à vous pour vous demander de bien vouloir procéder à la fixation de la pension alimentaire pour notre fils en la fixant à un montant de Â.....e (indiquer le montant de la somme qui est réclamer) mensuel indexée, suivant justificatifs joints 1.
Je vous prie de croire, Monsieur le Juge, en l''expression de mes sentiments les plus respectueux.
Signature
Pièces jointes : Budget concernant l''enfant démontrant l''augmentation des frais le concernant, justificatif de mes revenus,
Bonjour,

HELP ME...
Voici les nouvelles du 02 Août 2012.
Mon ex-compagne vient de franchir le pas. Elle n'a pas versé la pension alimentaire du mois de Juillet car elle considère qu'elle ne doit pas la verser sachant que ma fille est retournée vivre chez elle depuis le mois de février et que depuis la fin juin je ne paie plus de frais de scolarité...
Sachant que je ne veux pas profiter de la situation et sachant qu'elle est contrainte d'après vos dires d'honorer le jugement qui a été rendu en 2010 jusqu'au prochain jugement qui doit se tenir au mois d'octobre (conformément à la convocation que j'ai reçu), et afin de faire valoir mes droits, puis-je juste lui transmettre un courrier (copie son avocate) lui demandant de verser le montant qu'elle doit me verser directement sur le compte chèque de ma fille afin de contribuer à son entretien... ?
Pensez-vous que son avocate lui a conseillé de ne plus verser la pension ?
Merci par avances pour vos réponses car je suis dans une impasse.
Aux plaisirs de vous lire et avec tous mes remerciements.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Pas besoin de courrier, il faut saisir un huissier de justice pour faire saisir la pension, en indiquant à l'huissier de votre domicile, l'adresse de son employeur, le jugement , le nombre de pension de retard
Voici un autre élément que vous verserez au JAF
Non,, je ne pense pas qu'une avocate lui ai conseillée de ne plus payer
Sophiag bonjour,

Je me permets de revenir vers vous concernant la réponse que vous m'avez apporté le 02 Août.

A ce jour, je n'ai rien attenté contre ma compagne (huissier de justice).

En effet, après mûre réflexion, j'ai décidé de transmettre un courrier recommandé à son avocat pour l'informer que sa cliente ne verse + la pension alimentaire qui a été déterminée par le JAF et cela depuis deux mois.

Ce courrier a pour but de lui proposer un accord à l'amiable. En effet, je souhaite, profiter de la situation et lui proposer d'appliquer l'article 373-2-5 du code civil et cela jusqu'à ce qu'un autre jugement enterrine celui encore exécutoire.

Qu'en pensez-vous ? Suis-je en position de force ou vais-je devoir saisir un huissier ?

Aux plaisirs de vous lire, je vous souhaite une agréable journée.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
En fait , il est problématique que vous ne fassiez pas cette saisie car il pourra être argumenter que vous n'avez pas besoin de cette pension alimentaire , la lettre à l'avocat ne sert à rien.
Faites la saisir par huissier ce qui justifiera que vous aviez besoin de cette pension et ira dans le sens de l'article 373.2.5

A titre d'information, j'ai un cas de jurisprudence qui pourrait vous éclairez

Une mere de famille devait percevoir une pension alimentaire que son ex mari n'a jamais payer et qu'elle n'a jamais pris soin de réclamer pendant trois ans.
Suite à un différent avec son ex, elle décide de réclamer les sommes dus depuis trois ans, l'ex mari conteste la demande et le juge va lui donner raison pour les motifs suivants :

Madame en s'abstenant de réclamer les pensions alimentaires à démontrer qu'elle n'en avait pas besoin (3 ans c'est long)
Voila, donc à vous de voir
Sophiag bonjour,

Merci pour ces éléments. Je suis entièrement d'accord avec vous mais ma fille ne venant + à la maison et résidant chez sa mère je trouve cela normal que je ne perçoive + cette pension et trouve + judicieux que ma fille la perçoive et en profite.
Petite précision, j'ai déjà ouvert un dossier chez un huissier et fais notifié la mauvaise foie de ma compagne courant du mois de Mai 2011. On en a même échangé chez la médiatrice lors de nos différents RDV pour trouver un terrain d'entente qui s'est voué être un échec début septembre 2011.
Je préfererais pas en arriver là sachant que cet argent j'en ai pas besoin puisque depuis début juillet je n'ai plus de frais concernant ma fille majeure (scolarité - internat...).
Depuis qu'elle a quitté le domicile, je contribue à ses dépenses en lui remettant un chèque d'un montant de 100 Euros par mois jusqu'à ce que nous passions en jugement avec sa maman courant du mois d'octobre car mon ex-compagne essaie de démontrer que je ne contribue pas à la charge de cet enfant qui ne subvient pas à ses besoins et qui sera encore lycéenne à la prochaine rentrée.
Voilà.
Qu'en pensez-vous avec tous ces éléments ?
Merci pour votre réponse qui m'est très précieuse.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Il est tout à votre honneur d'être honnête, mais ceci à condition d'avoir une interlocutrice honnête aussi de son coté.
Aucun jugement n'a modifié l'actuel, donc, votre ex n'est pas en position de juger à la place du Juge de la situation.
Comment votre ex compagne essaie de justifier que vous ne contribuez pas ? Vous n'avez aucune obligation de le faire encore une fois

Pour mieux faire et vu votre profil, je vous suggère d'envoyer à votre ex femme une lettre recommandé avec accusé de réception en notifiant qu'en attendant l'audience et depuis le départ de votre fille de votre domicile, vous n'avez pas perçu les pensions qu'elle aurait du vous versez et que vous versez en contre partie 100 euro tous les mois à votre fille.
Je ne sais plus si vous aviez prévu un avocat pour votre audience ?
Non Sophiag je n'ai pas prévu de prendre un avocat étant honnête et ayant beaucoups d'éléments contre mon ex-compagne (preuve à l'appui).
Sachant que mon ex-compagne a pris une avocate je préfère envoyer cette LRAR à celle-ci pour l'informer du problème...car connaissant mon ex je pense qu'elle a dû oublier de lui notifier sa mauvaise foi et tous les agissements contraire au jugement qui a été rendu par la JAF.
Ayant un dossier d'ouvert chez l'huissier depuis l'année dernière, ayant informé le TGI dont je dépend des mauvais agissements de mon ex-compagne et la médiatrice ayant suivi notre cas étant informée du comportement de celle-ci, je pense et j'espère que la JAF se rendra compte de la personnalité de celle-ci.
Un autre point dans la requête qui a été déposée par ses soins elle a communiqué le salaire de ma compagne (!!!) or celle-ci a communiqué un mauvais montant (à son avantage bien sûr). Elle a été dire que ma compagne gagnait + qu'elle gagne réellement. Que dois-je faire ? Dois-je le notifier le jour de l'audience ou le faire en amont ?
Merci pour votre aide.
Aux plaisirs de vous lire.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Vous le faires en amont pour l'avocat (échanges des pieces qu'elle dois aussi vous transmettre ) et au juge (à lui donner les pieces le justifiant le jour de l'audience) , vos conclusions écrites également
Je vous remercie pour ces éléments mais concernant l'accord à l'amiable que je leurs propose sachant que mon ex-compagne a une avocate et connaissant sa mauvaise foi je pensais l'envoyer directement à celle-ci et non à mon ex-compagne.
Suis-je en droit ?
Pensez-vous que je dois prendre un ou une avocat ou puis-je me défendre seul ?
Sophiag,
Je vous remercie pour ces éléments mais concernant l'accord à l'amiable que je leurs propose sachant que mon ex-compagne a une avocate et connaissant sa mauvaise foi je pensais l'envoyer directement à celle-ci et non à mon ex-compagne.
Suis-je en droit ?
Pensez-vous que je dois prendre un ou une avocat ou puis-je me défendre seul ?
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Envoyez la copie à l'avocate, mais il faut vous adressez à votre ex , vous mettrez 'copie à Maitre machin"
Je pense que si vous avez bien préparer votre dossier, vous pouvez vous défendre seul, sauf si vous avez un doute
Je vous remercie pour votre aide Sophiag.

Je vous tiens informé de tous éléments nouveaux.

Aux plaisirs.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
je vous en prie, à bientot
Sophiag bonjour,

Voici les news du 1er Septembre suite envoi LRAR.

Cette lettre m'a été retournée pour motif " Refusée "!!!
Les motifs de refus pour cocher la case " Refusée " sont :
- N'habite plus à l'adresse
- Le destinataire refuse la LRAR

Connaissant la réponse (2ème motif valable) et sachant que j'ai transmis en lettre simple une copie de ce recommandé à son avocate que dois-je faire ? Notifier ce refus par LRAR à son avocate lui demandant de faire le nécessaire ? Qu'encours mon ex-compagne en agissant de la telle sorte ? Pensez-vous que c'est son avocate qui lui a dit de le faire ?

Aux plaisirs de vous lire et avec tous mes remerciements, je vous prie de croire en mes cordiales salutations.

N.B. Quand je vous disais que mon ex-compagne est de mauvaise foi, vous voyez je ne me suis pas trompé.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 716
Bonjour
Vous conservez la lettre sans l'ouvrir
Elle n'est en infraction, elle démontre qu'elle ferme le dialogue, c'est tout .
Vous pouvez juste envoyer un courrier à son avocat pour l'aviser de la rupture du dialogue par le refus du recommandé, mais vous vous arrêtez la.
Dossier à la une