Harcelé par un voisin car on fait du bruit [Résolu]

Signaler
-
 Faery64 -
Bonjour,
Nous avons acquis un appartement il y a 8 mois dans un immeuble des années 60. Etant très sensible aux bruit, j'ai bien demandé s'il était bien insonorisé et à priori, c'était le cas. Nous voilà donc dedans tout heureux de notre nouveau chez nous avec notre fils de 3 ans et demi. Seulement, nous avons une dame agée de 86 ans au dessus et un couple d'environ 75 ans en dessous de chez nous.
Nous sommes peu souvent à la maison car nous travaillons mais dès que nous sommes chez nous, notre fils semble faire trop de bruit pour nos voisins d'en dessous qui non de cesse de donner des coups de balais au moindrfe bruit. Ainsi, si on rentre à 18h, à 18h30 nous avons déjà les premiers coups de balais au plafond alors que notre fils s'amuse un peu dans l'appartement. Le samedi et le dimanche, n'en parlons pas, c'est pire, ils peuvent passer la journée à taper et nous à dire à notre fils d'arrêter. C'est un enfant qui présente une hyperactivité et nous essayons le plus possible de sortir avec lui mais avec le temps ce n'est pas toujours faisable (surtout en ce moment...) et il a besoin de se défouler.
Cependant, cet immeuble est très mal isolé, la voisine du dessus déménage ses meubles la nuit et son infirmière porte des talons, nous suivons toute sa vie (y compris les pauses pipi...), les voisins d'à coté ont un enfant aussi qui court beaucoup et nous entendons tout, nos voisins qui se plaignent qui sont en dessous nous réveillent tous les matins en ouvrant leurs volets. Je m'y suis faites malgrès tout car nous avons acheté donc pas le choix maintenant.
Mais j'ai de plus en plus de mal à supporter les coups de balais des voisins en dessous même si je les comprend, ça peut agacer. Il est impossible de discuter avec eux, ceux qui nous ont vendu l'appart sont apparement parti en partie à cause d'eux (ile en étaient arrivés à se rayer les voitures et se crever les pneus...), ils sont connus dans tout l'immeuble pour ne supporter aucun bruit et avoir la lettre au syndic facile.
Il viennent de taper à la porte car soi disant nous faisons sans cesse du bruit, ils veulent qu'on empêche notre enfant de marcher dans l'appartement et nous traitent de mal élevés (grosse insulte pour moi). Je m'énerve après eux et du coup ça ne fait rien avancer je crie , eux aussi et il n'y a plus de dialogue. Ils m'énervent et en même temps me font de la peine. Ils osnt agés, ne font plus rien (ménage et repas à domicile), c'est toujours fermé chez eux, ils passent leurs journées en robe de chambre...
Je sais que ce sujet à déjà était abordé mais je n'ai pas trouvé de réelle réponse.
Mes questions sont les suivantes :
- Ais-je un recours quelconque pour qu'ils cessent de se plaindre à tout va (bruit de notre fils quand il fait pas beau ou en semaine entre 18h00 et 20h00 mais de manière discontinue)?
- Y as-t-il une solution pour ces gens qui semblent isolés et déconnecté de la vie réelle afin qu'il scessent de mener la vie dure aux gens qui les entourent?
- Qu'est ce que nous risquons?

Je vous remercie par avance de vos réponses et d'avoir pris le temps de me lire.
Cordialement,

6 réponses

Bonjour
Vivez votre vie sans tenir compte ses remarques
Ne tombez pas dans son piège et silence total
Il serait donc en dessous de chez vous ? si il frappe au plafond vous mettez des chaussure et tapez des pieds, ou simplement marchez sans précautions
Conseillez cet cet hypersensible au bruit de autres , de vivre à la campagne encore que le chant des oiseaux le gênerait
En ville nous vivons en société avec ses avantages et inconvénients
si c'était vous en dessous je ne suis pas sur que vous apprécierez ce bruit ...
Comme je l'ai dit, cher xv, j'ai déjà la personne agée du dessus qui traine ses meubles toute les nuits et qui tape sur les murs... Donc je vis ça aussi tous les jours...
bonjour : Qu'y a-t-il au sol de votre appartement.
A cette époque, il était fréquent d'avoir des dalles béton et du plancher sur lambourdes dessus. Et ça, c'est assez bruyant car ça fait caisse de résonnance.

Déjà, vous pouvez faire porter à votre fils des chaussettes à picots, ça ne glisse pas et ça ne fait pas du bruit comme des semelles.

Vous pouvez aussi trouver une moquette un peu épaisse qui étouffera les sons.

Si vous, vous entendez ce qui se passe dessus, il est fort probable que ce soit pareil dessous.

Il faut chercher à trouver une solution.
Et en 1960, on se souciait peu de l'isolation phonique, l'important était d'avoir un toit.

Il est vrai qu'un enfant, saute, court joue, et comme on ne peut pas l'immobiliser, il faut trouver une façon de contourner le problème de bruit produit.
Messages postés
79580
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 octobre 2020
11 865
"Et en 1960, on se souciait peu de l'isolation phonique, " : ba vi, mais ce n'est du coup pas à Faery64 d'en payer l'addition tout seul aujourd'hui !


Juridiquement (et ceci est, rappelons-le pour la 5429e fois, un forum juridique, pas un forum bâtiment/bricolage/déco ...) , il n'y a aucune solution.


Messages postés
11805
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
4 782
Bonjour,
Vu l'inconfort de cet appartement car sans isolation, j'envisagerais la revente et le départ pour un bien foncier mieux isolé. Vous finirez par vous détruire en développant une déprime.
Cdlt.
Cet appartement est situé dans le pays basque ou les prix de l'immobilier sont au plus haut, si nous revendons pour mieux isolés, nous aurons pour le même prix un T2 au plus, sachant que nous sommes un couple avec enfants... c'est difficilement jouable!!!
Merci pour votre réponse. mon fils est toujours en chaussette ou pieds nu mais sans succès. Dans un soucis de respect, nous enlevons systématiquement nos chaussures dès qu'on arrive. Nous avons refait tous les sols de l'appartement sauf le salon ou le parquet et neuf mais n'a pas été posé par nos soins. Il est vrai que les endroits où nous l'avons posé, cela ne résonne pas (sous couche épaisse 5mm) mais le salon nous ne l'avons pas fait et nous n'en avons pas les moyens à l'heure actuelle, notre budget travaux étant largement dépassé depuis longtemps...
Je me demande essentiellement s'il y a un risque de quoi que ce soit pour nous étant donné que ce couple semble un peu particulier...
J'ai peur que nous ayons des problèmes alors que nous faisons notre possible pour géner le moins mais ils ne semblent pas comprendre que c'est un problème d'insonorisation dans l'immeuble (il s'est moqué de nous quand nous lui avons dit qu'il nous réveillait en ouvrant ses volets le matin...) et que nous ne nous acharnons pas sur eux...
Merci pour vos renseignements, nous pensions déjà refaire le sol dès que nous pourront mais en attendant, nous voulons nous protéger aussi!
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 589
Bonjour
Appliquez la réponse de Marmemard, c'est une solution à tester pour voir si vos voisins cesseront par la suite de vous embettez.
Il tape avec leur balai ? Prenez votre balai pour taper aussi dans le mur et continuez votre vie normalement, sans rien exagérer non plus, mais normalement
Il vient chez vous sonner ? Vous n'ouvrez pas, inutile de rentrer dans la provocation
Vous envoyez une lettre au syndic pour expliquer le comportement de ce voisin afin de vous couvrir et c'est tout.
Vous pouvez aussi lui envoyer un courrier pour lui demander de cesser, auquel cas, il pourrait etre question de saisir les juridictions compétentes, à voir et réfléchir cette solution, je préconise celle de Marmemard qui me semble la plus percutante car devant l'indifférence, ils verront qu'ils ne peuvent pas vous manipulez , donc peut etre que la peur changera de camp
@BmV : je vous remercie de votre réponse car effectivement je recherche une solution plutôt une solution juridique ou à savoir si mon voisin peut m'embêter juridiquement. Tout cela vire au harcèlement car on ne peut plus marcher dans l'appartement quelques minutes avec les chaussures sans se trouver avec des coups de balais et honnêtement, c'est à la limite du vivable.

De plus, je pense qu'ils amorcent une démence sénile, le monsieur me disant qu'il se lève à 6h00 tous les matins pour travailler (je veux bien que l'âge de la retraite est été repoussé mais quand même...), sa femme se perdant en bas de l'immeuble sans savoir où elle habite. Ils vivent reclus, et outre le fait qu'ils ne supportent rien et que cela devient dur à vivre pour nous, j'ai également peur qu'il fassent n'importe quoi avec le gaz ou la chaudière....
En bref, je ne sais pas si par rapport à tout ces constats, on peut faire quelque chose.
Merci de votre réponse.
Dossier à la une