Refus de constat [Résolu]

RATUS - 26 avril 2012 à 14:38 - Dernière réponse : ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention
- 26 avril 2012 à 17:43
Bonjour,

Je vous explique ma situation, j'étais arrêtée à un feu et une personne ma percuté à l'arrière, elle est donc 100 % en tord elle s'est arrêter ma donner son numéro mais dès que j'ai sorti le constat elle est partie elle a refusé de signer, j'ai donc déposer mon constat à mon assurances, ainsi que le témoignage d'un passant qui appui mon dossier

Mon assurance me dit qu'ils vont se lancer à sa recherche mais que si elle nie ... il ne me rembourseront RIEN !!! que puis je faire ? je trouve ça hallucinant, elle cause des dégâts et va s'en sortir ? mon assurance serait elle un peu feignante ? car je suis aller à la police, il m'ont dit que l assureur devait faire pression sur la personne.

Merci pour vos avis

PS. j'ai le permis depuis deux ans et demi au cun malus, et assuré au tiers.
Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

Meilleure réponse
ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention - 26 avril 2012 à 17:15
31
Merci
Sur le délit de fuite :
Le fait que la personne s'arrête ne suffit pas, il faut qu'elle communique ses coordonnées à l'autre conducteur. Si elle s'arrête mais refuse de donner ses coordonnées, il y a bel et bien délit de fuite ! En revanche, un conducteur n'est jamais jamais jamais obligé de signer un constat amiable. Par conséquent, lorsqu'on a un accident et que l'on n'est pas d'accord avec l'autre conducteur sur ce qu'il faut marquer dans le constat, il faut alors que chacun donne ses coordonnées à l'autre, puis remplisse son propre constat, sans signer celui de l'autre conducteur.
Dans le cas présent, puisque la conductrice vous a donné son numéro de téléphone, il n'y a pas délit de fuite (mais ce n'est pas le fait qu'elle se soit arrêtée qui compte).

Sur le comportement de votre assureur :
Soyons clair : il ne s'agit pas de "faire plier" l'autre conductrice comme vous l'avez écrit, mais de faire plier son assureur. C'est l'assureur adverse qui doit payer, pas la conductrice (qui se retrouvera par contre sans doute avec une hausse de prime l'année suivante, voire une résiliation anticipée de son contrat d'assurance si c'est une "habituée"). Votre assureur semble de très mauvaise fois dans ce dossier ! Puisque la conductrice adverse est identifiée, votre assureur doit présenter une réclamation à l'assureur adverse, qui paiera les dégâts. Peu importe qu'elle soit conductrice principale ou pas, cela ne change rien.

Merci ethelred 31

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13904 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de ethelred
ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention - 26 avril 2012 à 17:18
1
Merci
J'ajoute qu'il n'y aura pas forcement 50/50 sous prétexte que la conductrice adverse nie les faits !!! L'examen de votre véhicule par un expert automobile et le témoignage du piéton devraient vous permettre d'obtenir la reconnaissance des torts exclusifs de la conductrice adverse par son assureur sans problème !
ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention - 26 avril 2012 à 17:21
et si en prime elle a fait une fausse déclaration à son assureur, elle devrait se ramasser un bon L113-8 dans les dents ! Eh eh eh !
merci Ethelred,

Ça me rassure, je pense que je vais vraiment insister auprès de mon assureur pour qu'il fasse les démarche nécessaires ... et exige mes dommages au vu des éléments de mon dossier.
Une dernière question, dois je demander un témoignage écrit à mon témoin? ou l'assureur prendra forcément contact avec lui ?

Merci pour vos conseils.
ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention - 26 avril 2012 à 17:36
Compte tenu du peu d'entrain de votre assureur, mieux vaut lui fournir le témoignage en vous adressant vous même au témoin. Il existe un formulaire CERFA pour ça, je vais vous le trouver et vous le mettre ici. Il faudra le faire remplir à votre témoin et que celui-ci joigne une photocopie de sa carte d'identité (recto-verso).
ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention - 26 avril 2012 à 17:43
Commenter la réponse de ethelred
ethelred 300 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 15 octobre 2014 Dernière intervention - 26 avril 2012 à 14:54
0
Merci
Bonjour RATUS,

Vous dites que l'autre conducteur vous a laissé son numéro de téléphone. Avez-vous essayé de le joindre pour s'assurer qu'il ne vous a pas laissé un faux numéro ?
Si le numéro est bon, votre assureur devrait pouvoir retrouver cette personne normalement.
Dans le cas contraire, le conducteur adverse a alors commis un délit de fuite et vous devez donc porter plainte contre lui pour ce motif.

N'avez-vous pas relevé sa plaque d'immatriculation ? C'est pourtant le premier réflexe à avoir en cas de sinistre automobile (mais je comprend bien que, sous le choc, on peut ne pas y penser).

Pour ce qui est de votre assurance, je suppose que vous êtes assuré au tiers. Pour simplifier, cela implique que votre assureur ne prend en charge que les dommages causés à autrui, et non pas les dommages subis par vous. Par conséquent, si l'autre conducteur n'est pas identifiable, vous ne serez effectivement pas indemnisé. En revanche, si cette personne est retrouvée et qu'elle nie, votre assureur pourra alors faire valoir le témoignage du passant pour faire plier l'assureur adverse. Dans ce cas, ne laissez pas votre assureur se défiler et vous laisser vous débrouiller tout seul avec l'assureur adverse !

Cordialement.
Oui j'ai téléphoné le soir même et elle a répondu donc le numéro était le bon! elle m'a ensuite envoyé un message en disant qu'elle paierai si toutefois fois il y avait des dégâts, et en allant chez mon garagiste il a constater que le dessous était très abimé donc je l'ai rappelé pour le constat et la surprise! elle m'annonce que l'assurance est au nom de son oncle , qu'elle n'est que deuxième conductrice et que son oncle refuse de faire le constat ! j'ai pris sa plaque et j'ai fais des recherches personnel ,j'ai trouvé son nom et prénom aussi.
J'ai tout donné à l'assurance et malgré sa il maintienne que sil retrouve son assurance se sera a eux de la contraindre... mais je ne comprends pas pourquoi mon témoin n'est pas suffisant pour la faire plier.....

La police ma inviter a me retourner contre mon assurance s'il ne m'aide pas ... je ne sais plus quoi penser.
Et pour information la police ne prend AUCUNE PLAINTE DES LORS ou il n'y a pas délit de fuite ;( , concrètement si quel qu un vous rentre dedans et se sauve c'est tout gagnant, mais le policie ma dit que des lors ou la personne c'est arrêter, les forces de l'ordre n'y peuvent rien .... G halluciner !
il n'y a pas délit de fuite en l'espèce .donc pas de plainte possible .le conducteur est identifié mais refuse de faire le constat .C'est son droit .des lors responsabilité 50/50 .les assurances ne vont pas aller chercher plus loin pour de la tôle froissée.
Commenter la réponse de ethelred
0
Merci
dans votre situation la police a raison il n'y a pas délit de fuite puisque le conducteur s'est arrêté.elle ne peut donc rien faire.

Comme il n'y a pas de blessé l'on fait un constat amiable .mais cela n'est pas répréhensible si l'un de vous ne le fait pas .Dans ce cas la responsabilité c'est 50/50 et comme vous êtes assuré au 1/3 vous ne serez pas remboursé .
la loi est dure et injuste mais c'est la loi.

Votre seul espoir convaincre votre adversaire de signer un constat sinon les frais c'est pour vous .et si son véhicule n'a rien ou pas grand chose ce sera compliqué .
Commenter la réponse de bulou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une