Abandon de poste négocié avec l'employeur

Résolu
durdurdetredp - 8 févr. 2012 à 00:51
 durduretredp - 23 mars 2012 à 21:15
Bonjour,

J'étais élue dans mon entreprise. J'ai eu un entretien avec mon N+2 concernant mon évolution au sein de l'entreprise. Celui-ci m'a dit qu'il n'avait pas de poste de manager à me proposer car mon rôle de DP, le gênait. J'ai alors pris RDV avec la DRH pour voir ce qu'on pouvait faire quant à cette situation. pas de possibilité, il s'était excuser de sa maladresse" je lui ai xpliqué que je ne pouvais plus rester dans ces conditions. Je lui ai demandé une transaction, un licenciement, elle m'a répondu qu'elle ne pouvait pas et qu'il restait la solution de l'abandon de poste. je lui ai demandé en quoi cela consistait et qu'elles étaient mes garanties. Réponse "on vous maintient votre salaire jusqu'au licenciement" mais vous jouez le jeu devant l'inspection du travail ; c'est vous qui avait fait ce choix". Moi je dis ok, je ne voyais que des avantages à cette séparation, je continuerai à être payée jusqu'au licenciement pour faute grave. La procédure commence, les lettres se suivent, le rdv à l'inspection du travail se passe (je joue bien entendu le jeu, je suis quelqu'un de parole). On me verse mes salaires sous différents prétextes (acompte, primes variables etc..) En final je reçois ma lettre de licenciement.
Donc voilà ma surprise : quand je reçu mon solde de tout compte, en fait je m'aperçois qu'ils ont régularisé mes salaires déjà versés sur mes congés payés. donc vous imaginez bien que je ne n'étais pas d'accord (moi j'ai joué le jeu mais eux m'ont berné) j'ai appelé la drh qui me répond que je devrais être contente, j'allais toucher les assédics et qu'il n'avait jamais été question de me maintenir mon salaire. Je leur ai laissé un temps de réflexion afin de voir si nous pourrions trouver une solution.
La moralité Il ne faut pas faire d'abandon de poste pour "rendre service à son employeur".
Pour moi, ce n'est pas finit j'en fait une affaire de principe même à dénoncer mon employeur à l'inspection du travail.

5 réponses

marylou.
Messages postés
18654
Date d'inscription
vendredi 12 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2016
1 947
8 févr. 2012 à 06:51
hello
La moralité Il ne faut pas faire d'abandon de poste pour "rendre service à son employeur

c'est ce l'on répète à longueur d'année sur le forum !
0
bonjour

Je suis peut être naive, mais je crois à la parole et l'honneté de chacun. Il faut faire confiance aux gens sinon on ne vit pas sereinement. Bon là ok, j'aurais pas du. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Je leur ai demandé de revoir leur position je ne sais pas si cela aboutira, je l'espère car je n'ai pas envie de rentrer dans des procédures infinies mais si il faut le faire je le ferai (J'ai tout mon temps maintenant, je suis demandeur d'emploi, LOL
0
Bonjour,
je suis navrée pour vous, mais je ne vois pas sur quels arguments et sur quelles preuves vous pourriez attaquer votre employeur.
Un prud'homme reste un procès et il faut des preuves de ce que vous avancez or là, sans vouloir vous offenser c'est parole contre parole, vous n'avez aucun écrit de votre employeur concernant cette manoeuvre....
Cordialement
0
Bonjour,

effectivement, il faut des preuves et je crois en avoir suffisamment, j'ai gardé tous les courriers avec leurs enveloppes (BS envoyés alors que la société n'envoie jamais les BS), les acomptes sur mon compte bancaire, les primes versées). De plus, je ne ferai une procédure, pas pour de l'argent mais par principe. Et je ne pense pas qu'une société aimerai être convoqué à l'inspection du travail pour s'expliquer de cet arrangement.
Cordialement
0