Installation poêle moderne en appartement

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,

Je suis propriétaire en copropriété d'un appartement doté d'une cheminée à foyer ouvert en fonctionnement (comme nombre d'appartements dans cette résidence). J'ai pour projet de remplacer cette cheminée par un poêle moderne type norvégien qui respecte toutes les normes actuelles de cheminées et d'inserts et qui sera installée par un cheministe agrée. Mais voilà: le règlement intérieur de la copropriété, qui date de 1970 et qui reprend la version "simplifiée" des réglements, stipule:

"Ramonages.
Les conduits de fumée et les appareils qu'ils desservent devront être ramonés suivant les réglements d'usage.
L'utilisation des poëles à combustion lente est formellement interdite.
Chaque copropriétaire sera responsable de tous les dégats occasionnés à l'immeuble par un feu de cheminée qui se serait déclaré dans ses locaux. Dans cette hypothése tous travaux de réparation et de reconstruction devront être faits sous la surveillance de l'architecte de l'immeuble."

Le conseil syndical me demande de ne pas installer de poêle (moderne) alors que je dispose d'une cheminée que je peux utiliser (comme c'est le cas pour d'autres copropriétaires). Comble de l'histoire: je peux re-installer une cheminée, dès l'instant que l'objet n'est pas un "poêle à combustion lente"!

Existe-t-il une jurisprudence pour ce type de situations ubuesques? Peut-on définir ce que l'on entend par "poêle à combustion lente"? Comment se fait-il que des modèles simplifiés de règlements intérieurs conportent ce genre de contradictions?

Merci pour vos lumières!

Cordialement,

M. Hoang
A voir également:

3 réponses


bonjour : essayez d'en parler à votre assurance, en lui expliquant tout cela.

L'immeuble doit être ancien, donc il n'y a probablement pas de dalle entre les étages, mais des poutres bois et planchers. Il y a la notion de poids à prendre en compte, et le risque incendie plus important aussi.

Vous pourriez voir aussi, si vous ne pouvez pas mettre un poêle à pellets, il ne rejette que très peu de chaleur, puisque parfois on les installe comme les évacuations de chaudières à ventouse. Et le ramonage est moins contraignant. Avec un poêle à bois, on doit ramoner facilement deux fois par an.

Je n'ai pas très bien compris : d'autres copropriétaires utilisent leur cheminée comment ?? en cheminée ouverte ou avec un poêle ???

On suppose que chaque logement a son propre conduit, car on ne doit pas brancher plusieurs chauffages sur un même conduit.
Bonjour,

Merci de votre intérêt ! L'immeuble date des années 70 et ne comporte pas de poutres ou planchers en sa structure, ce sont des dalles de béton entre les étages. Les cheminées sont ouvertes, de nombreux propriétaires utilisent leur cheminée et les ont parfois remplacées par des cheminées à foyer fermé (insert cheminé avec habillage), ce qui revient à utiliser un poêle moderne de ce type: http://www.nordpeis.com/fr/produits/poeles/default.asp

En définitive, mon projet consiste à utiliser le même conduit que ma cheminée (en profiter pour le mettre aux normes), et le brancher à un poêle moderne. Aucune différence (sinon esthétique) avec un branchement sur une nouvelle cheminée à foyer fermé...

Cdlt,

M. Hoang
Messages postés
15687
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
7 683
Bonjour
Comme vous a dit Paulin ,la copro . vous interdit peut etre l'installation d'un poele ,car il est très lourd ( entre 350 et 500 kgs ) http://www.nordpeis.com/fr/produits/cheminees/amsterdam_angle.asp
Bonjour - pas plus lourd qu'un insert cheminée avec habillage dont des modèles (moyenne 400kg) existent (et sont acceptés) dans la copropriété...

bonjour : dans ce cas, prenez un poêle cheminée ou même un insert et demandez au syndic au juste ce que vous pouvez faire.

Vous êtes en copropriété, c'est bien différent de la maison individuelle, donc il faut faire des concessions.
Dossier à la une