Accord de principe de financement

Signaler
-
 Christ.Brun -
Bonjour,

Je souhaite acheter une maison.
J'ai trouvé un bien me convenant parfaitement et nous nous sommes entendu sur un prix et une date pour un rendez vous pour le compromis de vente avec la propriétaire. (début janvier)
Cependant celle ci réclame AVANT signature du compromis, une attestation d'accord de principe de financement d'une banque.
Depuis 3 semaines j'ai fait le tour de toutes les banques de ma région (PACA) pour monter le dossier de prêt et avoir cet accord. Toutes les banques m'ont validé le dossier (j'ai des attestation de dépôt de prêt, des simulations signées etc.) mais aucune ne veut faire ce papier prétextant toujours que cela ne se fait pas AVANT le compromis.
Hors la propriétaire ne veut pas signer le compromis sans cet accord de la banque.
Je me retrouve complètement bloqué, ayant déjà engagé des frais (notamment l'expertise de la nouvelle maison, etc.), et souhaitant toujours acheté la maison mais sans issu vis à vis des banques.

Des banquiers d'autres région lui ont certifié que ce papier se faisait avant, et sur le net on retrouve des articles parlant aussi de cela ... et cela ne fait qu'empirer ma situation car la propriétaire croit du coup que notre "dossier de crédit" n'est pas valable (alors qu'il n'y a aucun problème d'après toutes les banques rencontrées)

Cette maison nous plait beaucoup et nous n'avons plus beaucoup de temps pour fournir ce fameux papier, l'un d'entre vous a t'il des solutions concrètes ?

Merci
Cordialement

3 réponses

Messages postés
3094
Date d'inscription
mercredi 3 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2018
949
Bonjour,

Il n'y a pas de solution. En effet, une banque ne donner un accord de pret qu'à partir d'un compromis de vente... Donc pas de compromis, pas de demande de pret et donc pas d'accord de principe ou pas...

De plus, l'accord de principe n'a aucune valeur légale, puisque celui-ci sera soumis à l'étude du dossier (a partir du compromis et des documents afferents).

Demandez eventuellement une lettre de "renommée" aupres de votre organisme indiquant que vous n'avez pas de problemes avec votre banque. Mais c'est le risque du propriétaire de isgner un compromis mais que le pret soit refuse. Il ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre...

Cordialement
Ce qui m'embête c'est que du coup je n'ai aucune preuve que je peux acheter cette maison pour le vendeur, et que vu la somme engagée le vendeur ne veut pas s'engager dans un compromis vu qu'il souhaite racheter derrière (et donc ne veut pas se retrouver bloqué s'il avait à faire à un client qui n'a pas les moyens.)

Comment rassurer le vendeur ? (une lettre de renommée ne veut pas dire que l'on a les moyens)

Si la banque ne consent pas à me faire ce papier (qui comme vous le dites n'a aucune valeur légale ...) je perd la maison ...

Pour le prêt je suis allé voir de nombreuses banques, j'ai des dossier de prêt, j'ai même eu l'accord crédit logement sur l'un d'eux (les autres ne l'ont pas envoyé car ils ne peuvent soit disant pas sans compromis ..)

J'ai un peu l'impression que les banques font ce qu'elles veulent et qu'au final tout le monde se moque du client ... c'est le monde à l'envers.
Messages postés
3094
Date d'inscription
mercredi 3 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2018
949
Vous exagerez quand meme!!!

le monde a l'envers c'est pour le vendeur!!! il veut se soustraire a ses obligations legales qui l'obligent s'il souhaite vendre a faire un compromis de vente dans lequel il est stipule que si l'acheteur a recours un pret, celui s'engage a faire les demarches dans les plus brefs delais APRES signature du compromis et de presenter une offre de pret valable dans les delais fixes par le compromis. Et qu'en cas de refus du preteur le compromis sera nul et non avenu...

Je vous repete donc, votre vendeur ABUSE, il veut le beurre et l'argent du beurre... Lorsqu'on vend, c'est le risque a encourir...

SANS COMPROMIS il n'y a pas de vente et sans vente, pas d'accord de principe puisque juridiquement votre operation n'existe pas!!

cordialement
Patal a parfaitement raison. Une attestation de prêt immobilier s'appuie sur un projet précis, ET sur un compromis de vente.
Pas de compromis, on reste dans le flou. Le vendeur est trop exigeant et méconnait les procédures.
Bonjour,

Je comprend fort bien tout cela et je trouve en effet cela ridicule, sauf que si on regarde sur internet (et oui je sais que cela n'est pas fiable), on trouve ce genre d'article :
http://www.credit-immobilier-de-france.fr/newsletter-mai-2011
qui met de supers idées dans la tête des vendeurs, et qui, de plus sont aussi véhiculés par certains banquiers .... Merci à eux de leur incompétence, de leur méconnaissance des sujets et de leur mensonges publiées sur le net (et entre autre de m'avoir fait perdre cette maison ...)

NB : je précise que j'ai contacté ce "courtier" qui évidemment ne fait pas ce fameux papier et se contrefiche d'afficher n'importe quoi sur Internet.

Cordialement
Dossier à la une