Réserve héréditaire [Résolu]

- - Dernière réponse :  Cafécitron - 6 oct. 2011 à 09:44
Bonjour,
Un père à-t'il, sans aucune nécessité, le droit de faire vendre à l'un des héritier et à un prix dérisoire les biens immobiliers inscrits dans le testament antérieur de notre mère visant à préserver notre réserve héréditaire ? avons nous un recours Aujourd'hui ? Merci de vos réponses.
Afficher la suite 

2 réponses

0
Merci
bonjour,
le droit il peut se le prendre mais l'héritier n'est pas forcé de s'exécuter!!! Mais ai-je bien compris votre question?
Merci pour votre réponse, mais il s'agit d'une vente effectuée entre la date du testament et celle du décés de notre mère. Nous venons de le découvrir par un courrier du notaire nous convocant à la présentation de la succession.
Commenter la réponse de crakotte
Messages postés
30321
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2019
9922
0
Merci
Un père à-t'il, sans aucune nécessité, le droit de faire vendre à l'un des héritier
Plusieurs cas de figure.
Il s'agissait d'un bien de communauté sur lequel le père en détient la moitié, rien ne lui interdit de la vendre à l'un des héritiers réservataires de la mère.
En + de sa part de communauté, il a pu recueillir des droits en pleine propriété dans la succession de son conjoint.
S'il souhaite céder l'ensemble de ses droits dans la perspective de quitter cette indivision, il peut réaliser l'opération au profit de l'un des réservataires.
Non, il s'agissait d'un bien personnel de notre mère et n'avait donc aucun droit sur ces propriétés...
S'il s'agissait d'un bien personnel de votre mère, elle en avait seule la pleine propriété. Il n'y a donc qu'elle qui pouvait vendre le bien.
Est-ce qu'il faut donc comprendre que votre mère aurait vendu le bien à un prix dérisoire à un de ses enfants sous l'influance de votre père ?
Le fait que ce bien figure sur le testament de votre mère n'a par contre pas d'incidence, ça n'empêchait pas votre mère de le vendre. Le testament devient caduc sur ce point, mais il n'y a pas d'anomalie en soi.
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une