Préavis de un mois sans justificatif

benvaled - 23 sept. 2011 à 14:22
maylin27
Messages postés
26045
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
- 2 févr. 2012 à 12:10
Bonjour,

J'ai reçu de mon locataire une rupture de bail avec un préavis de un mois, pour un changement de travail, mais dans son courrier il ne me joint aucun justificatif. Je suis allez chercher le recommandé le 7 septembre à mon retour de vacances.
Le préavis de un mois au lieu de trois est-il valable sans justificatif?
Le préavis démarre le jour où je vais chercher le recommandé ou le lendemain?

1 réponse

maylin27
Messages postés
26045
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
8 686
23 sept. 2011 à 14:29
Bonjour,
si une date est précisée dans le courrier, elle est a prendre en compte a partir du moment ou il y a bien 1 mois Minimum entre la date à laquelle vous avez signé le RAR et le départ. Si pas de date spécifiée, le preavis se termine 30 jours après la date mentionné sur l'AR que vous avez signé.
Pour le préavis réduit, vous pouvez demander un justificatif (mutation, fin de cdd, nouvel emploi suite a une perte d'emploi (tout cela moins de 6 mois) mais le locataire n'est pas obligé de vous le fournir. Seul un juge peut l'exiger. Attention, si votre locataire a donné sa démission, le préavis réduit ne s'applique pas. Demandez lui qu'il vous donne le motif précis (c'est une obligation) un changement dans son travail n'est pas un motif legal de préavis réduit et un justificatif.
Tenez nous au courant.
Cordialement
4
bonjour, quel recours a-t-on si le locataire ne fournit pas de justificatif ??
0
BarbieTM
Messages postés
13895
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
5 694
2 févr. 2012 à 12:05
Si maylin, le locataire doit fournir un justificatif...
0
maylin27
Messages postés
26045
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
8 686
2 févr. 2012 à 12:10
bonjour,
si sous supectez une fausse raison pour avoir le droit au préavis réduit, il faut contacter le juge des proximités (35 euros) au tribunal d'instance , car lui seul pourra l'exiger
Par contre, rien ne vous empeche d'ecrire en RAR a votre locataire en le mettant en demeure de vous founir un justifcatif faute de quoi vous prendrez contact avec la juridiction de proximité qui elle pourra l'exiger. La peur du gendarme peut quelque fois faire effet.....
Cordialement
0