Abandon de poste CDD non signé essai

Signaler
-
 rigobert -
Bonjour à tous,

je vous explique mon cas: je suis indemnisé par les assedics depuis juin dernier tout en effectuant régulièrement des missions d'intérim.
Ensuite j'ai trouvé un trouvé CDD de 6 mois, j'ai effectué 4 jours sans signer de contrat, et sans rémunération (pour le moment)
Le travail me correspondant pas, j'ai décidé de ne pas continuer.
L'employeur met un terme prématuré au contrat en indiquant "abandon de poste en période d'essai".
N'ayant pas signer de contrat dans les 48 heures comme la loi l'exige, je n'ai pu être mis au courant de la période d'essai.
2 questions: la première, est ce que l'employeur à le droit de qualifier comme abandon de poste sachant que je n'ai rien signer?
et la deuxième: sachant que je suis indemnisé par les assedics, est ce que l'"abandon de poste " est pris en compte alors que je n'ai rien signé et donc possibilités de perdre mes allocations?

Je crois savoir que pour pole emploi en cours d'indemnisation on peut partir pendant une période d'essai suivant une condition mais je ne sais plus laquelle.
Je souhaiterais être éclairé et quelles mesures dois-je prendre.

Merci à tous.

Répondre à la question

Répondre Répondre



Répondre à la question

Message
A voir également:

6 réponses

bonjour

Vous n'avez pas signé de contrat dans les deux jours suivants celui de l'embauche donc vous étiez autmatiquement en CDI sans période d'essai. Si l'employeur vous reproche un abandon de poste pendant la période d'essai, mais comme il n'a établi aucun contrat il ne peut vous opposer la période d'essai. Ensuite, il ne peut en aucun cas marquer abandon de poste sur le certificat de travail ou sur l'attestation pôle emploi.

Si il veut vous embêter, vous lui dites que comme il ne vous a pas fait signé de contrat dans les deux jours suivants de l'embauche, vous pourrier l'assigner devant les prud'hommes pour faire requalifier le contrat en CDI.
La rupture du contrat qui en résulterait de la part de l'employeur serait requalifié par le conseil des prud'hommes en un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Attendez de recevoir un courrier recommandé de votre employeur.
Le CDD prévu était pour effectuer un remplacement ou pour une surcharge d'activité dans l'entreprise?
De quelle date à quelle date était-il prévu?
Bonjour et merci pour votre réponse,
je viens d'envoyer un mail lui demandant de me faire un certificat de travail pour les jours effectués ainsi que mon salaire car je pourrais requalifier le CDD en CDI.
Le CDD était pour 6 mois dû à une surcharge d'activité de l'entreprise.
Sans réponse du mail envoyé j'attendrai son courrier pour voir ce qui en résulte.
Voici le mail envoyé, qu'en pensez-vous?

vous ne pouvez pas mettre un terme à mon CDD car je n'ai reçu aucun contrat dans les 48 heures suivant mon embauche comme le prévoit l'article L 1242-13 du code du travail.
Je peut donc de ce fait et selon l'article 1245-1 du code du travail requalifier le CDD en CDI sans période d'essai,ce que je ne ferais pas.
Je vous propose simplement de me faire un certificat de travail et de me verser mon salaire des jours de travail effectués ,
Cordialement......
Le contrat de travail aurait du être signé dans les deux premiers jours, pas seulement reçu.

De plus si vous forcez l'employeur à requalifier le contrat en cdi, il pourra vous demander d'effectuer le préavis, un jour par semaine de travail prévu, soit 24 jours.

Je ne suis pas sur que se soit la bonne méthode pour négocier cela.
Bonjour ostefan,

et pourquoi devrais-je effectuer un préavis auquel cas ou l'employeur requalifierait le contrat en CDI? Car le préavis de 24 jours compte pour le CDD et dans ce cas plus pour le CDI.
Et de toute façon l'employeur n'a-t'il pas un délai pour prévenir le salarié de la requalification à ce moment la , et suivant son accord?