La personne remplacée démissionne

Résolu
-
 ABYMES -
Bonjour,
Bonjour,
je suis actuellement embauchée dans le cadre d'un contrat a durée déterminé en remplacement d'un congés parental. celui si fait suite à un cdd remplacement conges maternité. et à un, pour arrêt maladie. d'autre part, j'ai été embauché pour effectuer son travail avec un diplome inférieur au sien mais reconnu ds la branche.

mon contrat stipule bien qui je remplace, sa fonction et les motifs de son remplacement. il comporte également un terme précis (de temps à temps égal à 6 mois).

cependant, la personne que je remplace a démissionné. mon employeur peut il mettre un terme a mon contrat avant sa date de fin, étant donné que la personne que je remplace ne fait plus partie des effectifs de la boite et ce, alors que j'ai une date de fin sur mon contrat de travail ?
peut il me proposer le Contrat à Durée Indéterminée ? et dois-je lui faire une demande de poste écrite ?
merci d'avance car j'ai besoin de confirmations
cordialement

1 réponse

Messages postés
12583
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2016
3 550
bonjour

non votre employeur ne peut rompre votre cdd pour ce motif il doit vous garder jusqu'a la fin du contrat lisez ceci


Le CDD peut être rompu avant son échéance uniquement dans les cas suivants (sous réserve des règles particulières éventuellement applicables aux contrats conclus dans le cadre de la politique de l'emploi : CUI-CIE, CUI-CAE) :


à l'initiative du salarié qui justifie d'une embauche en contrat à durée indéterminée. Le salarié doit alors respecter un préavis d'une durée égale à 1 jour par semaine compte tenu de la durée totale du CDD (renouvellement inclus) ou - s'agissant d'un CDD sans terme précis - de la durée du contrat effectuée. Dans tous les cas, le préavis ne peut excéder 2 semaines. Toutefois, avec l'accord de l'employeur, le salarié peut être dispensé de préavis ;

accord conclu entre l'employeur et le salarié ;

force majeure, c'est-à-dire un événement exceptionnel, imprévisible et insurmontable qui rend impossible l'exécution du contrat de travail (des difficultés économiques ou la liquidation judiciaire de l'entreprise ne constituent pas, pour l'employeur, des situations de force majeure) ;

faute grave de l'employeur ou du salarié.

En dehors de ces quatre situations, la rupture prématurée du contrat est sanctionnée, selon qu'elle est le fait de l'employeur ou du salarié :

l'employeur doit verser au salarié des dommages-intérêts d'un montant au moins égal aux rémunérations que le salarié aurait perçues jusqu'au terme du contrat ;
le salarié peut être condamné à verser à l'employeur des dommages-intérêts correspondant au préjudice réellement subi par l'entreprise.

et oui je pense qu'il peut vous proposer un cdi ou pas

je vous remercie c'est bien ce qu'il me semblait