Société Easy Take et Eco Cab

- - Dernière réponse :  emplyé 34 - 15 mai 2012 à 13:08
Bonjour,
On parle beaucoup en ce moment de la société Easy Take à Avignon qui a monté un service de taxi low cost sous forme de transport à la demande dans des véhicules Kangoo. Eco Cab à Paris a monté un service similaire avec des Prius.

Savez-vous avec quelle type de licence ces sociétés exploitent-elles le service : licence de transport intérieur, exploitation de véhicule de tourisme (anciennement Grande Remise), ...? Ce qui signifie que chaque conducteur (a priori des contrats aidés pour Easy Take) ont l'attestation adequate?

Les Taxis ont porté plainte contre Easy Take pour "concurrence déloyale" et ont perdu en 1ere instance. Le jugement en appel est prévu en mars. Pensez-vous que les taxis vont finalement gagner? Car sinon, ce serait un véritable tremblement de terre. Ce serait ni plus ni moins que la legalisation en France du système de Minicab londoniens préconisé par le rapport Attali?

Une autre question que je me pose est dans quel cadre juridique opèrent les navettes aéroport à Paris (type shuttle) : véhicules de tourisme ou transport intérieur?

Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1032
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 février 2019
971
9
Merci
Bonjour Boubou,

Easy take est une société de transport public routier de personnes circulant avec autorisation préfectorale et licence de transport intérieur.

Elle n'est pas une société de Taxi (ses tarifs sont libres), Elle n'est pas une société de transport de tourisme avec chauffeur (Ex-GR), (les véhicules Kangoo sont hors normes pour le tourisme, fiscalité, motorisation et confort bas de gamme).

Les conducteurs sont uniquement tenu d'être en possession de leur permis B (tourisme) depuis 2 ans minimum, de subir un examen médical annuel d'aptitude, et d'être en possession du certificat PSC-1 (ex-AFPS). C'est tout.

Concernant la plainte des taxis, elle est vouée à l'échec à 200%.
Cette société étant en règle pour la DREAL et la Préfecture.
Cette plainte est une gesticulation de plus des taxis après l'affaire des moto-taxis parisiens aux ADP Roissy et Orly.

Easy take n'est pas conventionné par la Sécurité sociale (CPAM) et ne peut donc faire de transport de VSL. Néanmoins, rien ne l'empêche, dans le futur, d'être subventionné par le Conseil général ou le Conseil régional pour faire du TPMR.
Les taxis n'ont pas fini de brailler...

Le tremblement de terre n'aura pas lieu, car le lobbing des taxis est puissant.
Il existe beaucoup de sociétés comme celle-ci en France, dont certaines tournée uniquement vers le PMR. Il serait simplement temps que les taxis se remettent en cause dans leurs prestations (vu que leurs tarifs sont réglementés).

Concernant les "navettes shuttle" aux ADP, vous pouvez avoir 4 types de professionnels: les taxis, les Petites Remises, les ex-Grandes Remises, les Transporteurs.

Cordialement
Offre un poisson à un homme, tu le nourris pour un jour.
Apprends lui à pêcher, tu le nourris pour toujours... Lao Tseu.

Dire « Merci » 9

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 28122 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Ventdest77
Messages postés
1032
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 février 2019
971 -
Easy take et Easy tak sont deux entreprises différentes.
Easy take à été crée en septembre 2009, capital social (actuel) de 190.000€
Easy tak à été crée en janvier 2010, capital social (actuel) de 75.000€

Ces deux entreprises n'ont pas la même adresse de siège social, ni le même gérant.
Il s'agit donc de deux SARL différentes (officiellement)

Néanmoins, je comprends bien la situation.
Easy take ne dispose pas d'un code Naf/ape de transporteur, mais d'un code "d'Activités des sièges sociaux" (7010 Z).
Il suffit simplement que le gérant (ou un autre personnel directeur technique) dispose de la capacité voyageurs pour pouvoir exercer librement cette activité avec un nombre illimité de véhicule.
L'activité des sièges sociaux permet librement une publicité, autant extérieur qu'intérieur des véhicules. C'est un contournement de la loi. Ce qui n'est pas interdit, est donc autorisé. CQFD

Ce qu'il serait intéressant de connaître (et que je n'ai pas trouvé) c'est de connaître le différenciel de chiffre d'affaire de chaque activité (transport, publicité, etc...) dans le chiffre d'affaire global.
Mais quelques soit l'activité la plus lucrative (en CA), il me semble très difficile d'intenter un procès auprès d'une société commerciale sous prétexte qu'il y a concurrence déloyale, dès lors que cette société est en règle pour toutes ses activités.
Ce qui n'est pas interdit, est donc autorisé...

Donc pour vous répondre sur la publicité, c'est très certainement Easy take qui pratique cette activité (légalement). Vous avez 20 chances sur 20 de croiser un véhicule de Easy tak. Il est me probable que les deux autorisations de Easy take ne soient pas exploitée.

En réalité, le soucis majeur n'est pas l'implantation d'une telle société. Mais bien la différence de tarification pratiquée. Les transporteurs sont libres de leurs tarifs, alors que les tarifs des taxis sont réglementés (condition obligatoire pour le conventionnement CPAM).
Difficile d'avoir le beurre, l'argent du beurre, et le c..l de la crémière.
voilà le c..l de la cremière
http://www.google.com/...
Ventdest77
Messages postés
1032
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 février 2019
971 -
Le verdict est totalement normal et je donne raison aux artisans taxis!! (on redevient ami CSC?)

Tout transporteur est strictement interdit de stationner en attente de client sans avoir de réservation. Cette société devra donc s'aligner sur la législation en vigueur.
De plus, j'ai pût remarquer qu'elle ne transportait parfois qu'un seul passager à la fois (TF1, journal de 13h du lundi 18 avril). elle est, là aussi, en infraction... (2 passagers minimum).

A part cela.... tout va bien madame la marquise...

La voie est ouverte!!! les transporteurs vont manger progressivement les rabajoies de taxi!!
On m'a souvent dits que j'étais anti-taxi.... et je l'ai toujours refusé. Mais là, alors je vais le revendiquer!!

Easy take a fais un peu n'importe quoi et devra payer une jolie amende!! Son capacitaire devrait changer de métier (je vais peu-être postuler?)!! Elle n'avait cas pas avoir le xxxxx entre deux chaises (grande remise et transporteur).
Dans tous les cas, son business continue... et cela me donne pas mal d'idées.

Petit appel au passage, pour le fun:
"recherche taxi, avec licence de taxi, pour partenariat dans société (déjà existante) de transport de personnes. Basée sur le 77, 45 et 89. Transport haut de gamme (mieux que taxi) pour moins cher que la concurrence (T...xi).
Petit message privé pour ceux intéressé... lol

Soyons sérieux, les taxis ont eu que'dalle!!
Easy take continu sont business (en respectant un peu mieux la loi si possible), et d'ici 4 ou 5 ans, toutes les villes de plus de 50.000 habitants auront ce type de services à leur porte.
je pourrait presque m'inquiéter personnellement, mais les kangoo ne m'impressionnent pas...

je remet votre lien qui n'est pas actif, CSC:
http://languedoc-roussillon.france3.fr/...

Cordialement... (si si)
Un taxi est une profession reglementé. La vie toute est reglementé,que voulez vous exactement , etre un etre humain se refusant la société, guerir les malades sans etre medecin , vendre la viande sans etre boucher, jouer la musique avec une guitare désaccordée ,diriger un etat sans etre president etc...
Precisement on ne peut faire taxi sans etre habilité a le faire .
FAUT COMPRENDRE ET ACCEPTER QUE JAMAIS UN SERVICE N A ETE AUSSI TOTAL SATISFAISANT ET INPECABLE PRODUIT QUE PAR SON MAITRE.
Jamais un employé remplacera son PATRON surtout dans un metier de service et de qualité.
Vous les sociétés de transport , nous voyons tres bien comment se comportent vos salariés que ca soit envers votre clientele ou envers vos pauvres vehicules qui sont rapidement épuisés.
Jamais un salarié conduira vos vehicules que vous conduisez vos voitures de luxe.
Une socété créative c est une société qu on apprecie aujourd hui , mais c est vraiment nul de piquer le pain des autres surtout dans un milieu assez delicat comme la profession de taxi.
Vous les gros patrons vous etes nés comme ca , avoir tout dans la vie avec une facilité absolue,sans payer la moindre painibilité, que les gens crevent de misere de faim ,on s enfout, l essentiel de realiser vos fantasmes....
Vous voulez entrer dans le marché au moindre cout , exploiter tout le monde , enfin quand vous penetrer petit a petit ,vous commencer a controler et hausser vos prix jusqu au monopole.
C est classique , et périodique.
Croyons nous le jour arrivera ou nous fairons juste une semaine de service gratuit et on verra qui tiendra debout.
Croyez moi simplifiez vous la vie et essayez de vous adapter a la société nous existeront toujours pour simplement gagner notre pain.
Attention, Easytake est une société qui ne paye pas ses employés, ne passez donc pas par cette société, car vous leur permettez de continuer à pratiquer leur escroquerie, ce sont des personnes très malhonnêtes.
Commenter la réponse de Ventdest77
0
Merci
http://www.midilibre.com/...

voici la reponse à tous ces écrits cette entreprise n'est pas transport de voyageurs mais bien comme je l'ai dit transport tourisme
une question à vendest77
qui a donné l'autorisation à cette société d'exploiter ses employés ?
si EASY TAKE trouve la FRANCE trop législative il y a d 'autres pays beaucoup plus coulants et ou les syndicats n'ont pas droit de parole ...voir du pays c 'est pas mal aussi ..
vendest77 a dit qu'easy take n'était pas "véhicule de tourisme avec chauffeur" la preuve vient de lui être retirée cette licence par atout france déjà. Il leur reste une licence de transport de voyageur (loti) avec obligation de transporter minimum 2personnes. Quand au reste le tribunal tranchera En résumé poser des questions aux syndicats des taxis ou à easy take pourront vous répondre zephir
Ventdest77
Messages postés
1032
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 février 2019
971 -
Atout-france à retiré son agrément pour cause de véhicule hors catégorie (fiscalement). Ce qui est logique, car on ne peut pas exploiter une Kangoo comme une Classe S. (j'avais déjà signalé cela un peu plus haut, y'en a encore qui lisent en diagonal....) mais bon. Le "problème" est toujours là pour les taxis.
Et peu importe pour cette société, puisqu'elle dispose de sa licence de transport intérieur (donc de Transport public routier de personnes, pas d'exploitant de tourisme avec chauffeur).

Seule sa composition en holding peut être problématique (que j'ai toujours reconnu). Mais son activité de transport n'est aucunement illégale.

Les taxis protègent leur bifteck, et c'est normal. Mais de là à se poser en première victime, faut peut-être pas pousser non plus!
D'ailleurs, si on allait y voir de plus près, y'a pas beaucoup de taxi qui exercent dans la légalité Je parle des courses en aller-simple facturé 1,50€/km en moyenne, mais en rechargeant un client dans l'autre sens!! C'est légal ça peut-être??? Au lieu de rentrer vers sa commune de rattachement à vide???

Donc avant de critiquer une action qui fait profiter la population de tarifs beaucoup plus intéressants (et surtout plus clairs et compréhensibles), il faudrait peut-être se demander pourquoi les Avignonnais prennent les véhicules de cette société plutôt qu'un taxi??
Ne me dites pas que c'est parcequ'ils sont moins cher, regarder les forfaits au kilomètrage maxi (par palier), vous verrez que pour un tarif fixe, cette société peut être moins cher, plus cher ou tarif équivalent aux taxis. sans modification de tarif (juste la distance est à étudier).

Sur l'Ile de France, les ex-Grande Remise sont très souvent plus cher que les taxis, ce n'est pas pour cela qu'ils n'ont aucun client!! Au contraire!! Les voyageurs en ont marre des taxis qui gueulent et pestent sur tout et n'importe quoi, et on en a encore le parfait exemple aujourd'hui!!!
Les gens préfèrent payer un peu plus cher, et ne pas entendre les braillements de certains taxis syndicaliste (rares c'est vrai), mais qui empoisonne l'image de leur profession.
Faites fermer Easy-take!!! Peu importe, une autre société prendra sa place sous peu... qui sera encore mieux armée juridiquement que cette dernière. La voie est ouverte... et cela me donne même des idées!!

Quand aux employés qui sont soit-disant "exploités", il existe un tribunal appelé tribunal de prud'hommes, qui s'occupe des abus en tout genre. Donc je ne vois pas en quoi cela à avoir avec le sujet, mais bon, je réponds par politesse.

Voilou pour le moment.
A "lampe blanche" course de jour RETOUR EN CHARGE A LA STATION
B "lampe jaune" course nuit dimanche,.. RETOUR EN CHARGE A LA STATION
C "lampe bleue" course jour avec RETOUR A VIDE A LA STATION
D "lampe verte" course de nuit dimanche,.. RETOUR A VIDE A LA STATION

le client s'il paye que sa destination et qu'il n'a pas besoin de retourner d'ou il vient paiera en conséquence rien n'interdit sur sa commune un taxi de reprenre une personne puisque l'autre n'aura pas payer le retour

vu sur internet règlementation attention pour province VOILA
Commenter la réponse de csc
0
Merci
quelle belle polémique sur cette société low cost, si elle arrive à s'assuler avec ces tarifs c'est qu'ell a eu l'intelligence de trouver la meilleure solution pour rentabiliser ses frais...
quant à moi je serai curieuse de connaître le prix moyen du KM ainsi que le forfait de la prise en charge dans le transport de personne
merci de m'apporter vos lumières
Commenter la réponse de la roue virtuelle
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 14 avril 2011
Dernière intervention
14 avril 2011
0
Merci
bonjour

pour répondre à vendest77 :

il faudrait que tu te renseignes un peu plus que ce que tu n'as fait sur la réglementation taxi

et d'une les artisans taxi dans leur grande majorité sont des gens honnétes, je ne peux pas accepter que tu sous entende que nous sommes des voleurs, nos tarifs sont des tarifs imposés par les préfectures et on ne peut pas facturer plus chers, imagine le taxi qui va prendre un client ne vas pas appliquer le bon tarif (il va en prendre un plus cher) et au bout du compte ce client présente sa carte professionnelle de la répression des fraudes au chauffeur de taxi (évidemment le client à la montée du taxi il n'aura pas dit qu'il était de la répression des fraudes) et bien c'est une faute professionnelle (non respect de la réglementation de la profession par une mauvaise application des tarifs,) passible de la fermeture de l'entreprise
un taxi venant d'effectuer un trajet direct peut parfaitement reprendre un client dans l'autre sens (et ne pas revenir à la station à vide) si le client en question a fait une réservation par téléphone

pour easy take le seul droit qu'à cette société c'est de faire des réservations préalables au téléphone mais elle n'a pas le droit de circuler dans avignon et de prendre des clients sur la voie publique, la prise en charge de personnes sur la voie publique dans le cadre du transport payant de personnes est un monopole reservé aux artisans taxi, que le monopole vous déplaise c'est un chose mais c'est la loi qui est ainsi faite donc on se doit de la respecter et ce n'étais pas le cas d'easy take
cordialement
Commenter la réponse de DF3741LM
Messages postés
1032
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 février 2019
971
0
Merci
Bonsoir DF374LM,

Pour vous répondre (contrairement aux taxis, vous m'autorisez à vous vouvoyer?), je n'ai jamais écrit, ni même insinué, que les artisans taxis étaient des "voleurs".
Je dis simplement que ,comme dans toute profession, une minorité sabotent l'image d'une profession de par leurs agissements: Non respect des tarifs lumineux (et oui, y'en a...), conduite désagréable envers leur client, refus de prendre certains moyens de paiement, état pitoyable de certaines banquettes arrières, RMC ou autre station à fond dans la radio pour critiquer tout et n'importe quoi, etc...

Et que vu que les tarifs sont réglementés (je n'ai jamais dis que les tarifs des taxis étaient libres, ou copier-coller mon texte où vous l'avez lu), il serait bon que la profession se bouge pour modifier son image actuelle.

Au sujet des retours avec clients "ayant réservé leurs trajet", ne me dites pas que vous n'avez jamais vu de collègue éteindre leur lumière bleue (tarif C), attendre un peu, et charger des gens qui "passaient par là"?? Ces clients "de passage" se rendent vers la commune de rattachement à chaque fois?? Comme par hasard... et qui avaient réservé par téléphone??
Allons... soyez sérieux. Vous êtes taxi au fin fond de la cambrousse si vous n'avez jamais vu cela... ou vous pensez que nous vivons dans le monde de Oui-Oui.
Vous ne le faites probablement pas, et c'est très bien, vous faites parti de l'immense majorité qui respecte la réglementation dans la profession. Mais avouez quand même que cela n'est pas fait pour arranger l'image de l'activité. de plus, croyez vous que les clients y comprennent quelque chose à la réglementation? Au lumière de couleur du lumineux? Faites le test!! Demandez à vos client pour combien ils vont en avoir avant même de démarrer: pas un seul ne saura vous répondre!! Ni sur le tarif au Km, ni sur la prise en charge, ni autre... c'est si facile de détourner cette législation, le client ne peux pas s'en apercevoir!

Quand a Easy take, et je vous rejoint parfaitement sur ce sujet, elle n'est pas autorisée à charger de client sur la voie publique sans réservation. (Merci de copier-coller la phrase où vous avez lu le contraire écrit de ma part).
Néanmoins attention! Une réservation par téléphone (comme pour les taxis) est suffisante pour que cette société puisse se déplacer pour vous prendre en charge. Et cela est légal. le client devra signer le contrat de transport dès sa montée dans le véhicule, et cela avant que la prestation de transport ne débute. 2 passagers minimum.

Je m'attendais à avoir un message comme le votre (histoire de pouvoir élargir le débat). Mais il aurait été intéressant que vous ayez lu la totalité du topic avant d'écrire votre message, histoire que je ne radote pas pour vous répondre.

Cordialement
Jamais les taxis sont monopoles,il y a des metros des bus des cars des tgv des avions des societe de transports de personnes il ya meme des voitures particulieres des velib etc...
fanchb29
Messages postés
3070
Date d'inscription
jeudi 19 août 2010
Dernière intervention
12 juillet 2018
1124 -
Personnellement pour ma part, j'ai eu l'occasion à diverses reprises d'utilisé les services de taxis et de société de transport, à Paris, dans des villes de moyenne importance ou des 'petites bourgades'.

L'expérience que j'en ai tiré pour ma part est je pense tout de même assez révélatrice des pratiques en cours :
- Oui il y a de bons chauffeurs de taxis comme il y a de bons chauffeurs "professionnels".
Mais j'ai quand même quelques observations à faire :
Déjà par exemple à Paris, à certaines heures, pas la peine de chercher un taxi car il n'y en a pas, et ceci arrive de plus en plus fréquement. Les taxis recherchant à tout prix les courses qui "rapportent" au détriment des clients qui veulent prendre le taxi pour des trajets "moyens" (aller d'une gare à une autre par exemple...)
J'ai eu l'occasion de voir régulièrement à la gare d'une ville 'moyenne' le nombre de taxi dispo au moment où le train arrive... Imaginez 150 personnes qui sortent du train, et 3 taxis dont 1 qui n'est pas en service.. Bousculade pour pouvoir monté dans les 2 taxis restants et ne pas resté bloqué pendant une longue durée à l'entrée de la gare en attendant qu'un éventuel moyen de transport arrive...
Ou le taxi qui est plus souvent garé devant le bar du coin dans un petit village qu'en course, qui se permet de prendre des clients à la sortie des discothèques le week-end alors qu'il est bourré...

Alors oui pour moi cette profession a quelques casseroles bien lourdes à nettoyée avant de s'érigé en paragon de vertu.

- Dire que tous les autres sociétés de transport exploitent les salariés mais que les taxis sont blancs comme neige est faux. Les société ayant des licences de taxi profitent allègrement des personnes qui sont obligées de leur louer cette licence pour pouvoir travaillé. Certes, elle ne sont pas directement salariées des sociétés, mais leur pratique est loin d'être très morale...
- Quand on voit comment roulent certains de ses "professionnels" de la route, une seule chose me vient à l'esprit : leur enlevé le permis et la licence immédiatement.
- Pour avoir eu à plusieurs reprises l'expérience, je ne fait plus appel aux centrales d'appel des taxis. Je passe toujours maintenant par des société de transport. Pourquoi ? avec les taxis que l'on peut être amené à appelé, on n'est jamais sûr de ce que l'on va avoir comme véhicule, un coup ca sera une voiture confortable et récente, la fois suivante une vieille voiture en fin de course... Les sociétés de transport au moins envoient à leur clientèle un style de véhicule, et en plus quand vous utilisez régulièrement un tel service, ces sociétés sont capables de s'adaptée aux besoins du client !!! La dernière fois que j'ai fait appel à une centrale d'appel taxi, pour un de mes contacts, j'avais fait la résa 48 heures avant, 2 heures avant je rappelle pour m'assuré qu'un taxi sera bien à l'heure, et bien non, il s'est pointé avec 1 heure de retard sans au moins avoir la délicatesse de s'excusé pour le retard ou de le justifié... Tandis que les sociétés de transports mettent à dispo la voiture 15 minutes avant l'heure prévue et en cas de problèmes te préviennent le plus rapidement possible...
Ventdest77
Messages postés
1032
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 février 2019
971 -
Merci Fanchb29, je me sent moins seul d'un seul coup... : ) face a cette fronde de taxis... lol

Je ne pouvais pas dire tout ce que vous avez écrit sans être targué de prêcher pour ma paroisse.

C'est tellement vrai (et on peut le vérifier tous les jours...)
Par exemple: suivez pendant 10 minutes un taxi en ville et voyez combien d'infraction il va cumuler: non respect des piétons engagés sur leur passage, non respect des clignotants, stop transformé en cedez le passage, etc... sans oublier le changement de direction en mettent le clignotant en même temps (très utile ça aussi...).

Je ne parle pas des vitesses non respectées car l'ensemble des professions (transporteurs compris) ne les respectent pas (souvent pour respecter un timing'horaire pour le client).

Quand au non respect des horaires demandés par les clients, cela reste très aléatoire avec les taxis car ils ne fonctionnent pas comme les transporteurs. Ces derniers ne circulent qu'avec une réservation et un contrat écrit de transport (avec les horaires inscrits dessus). Le client peut donc se retourner contre son transporteur pour non respect des horaires demandés. Cela est valable pour la classe du véhicule, le nombre de place a bord, la couleur, les options demandées (wifi, clim...) mais aussi l'accompagnement du chauffeur pour porter les bagages. Sans oublier le prix fixé a l'avance, détours pour travaux ou accident non facturés, ni les temps d'attente aux feux rouges!!

Si un taxi se pointe à "pas d'heure", avec 2 heures de retard, et vous fait rater votre avion ou l'accouchement de votre femme... bah vous n'aurez que vos yeux pour pleurer: pas de contrat écrit... pas de recours possible. Les écrits restent, les paroles s'envolent... vous ne vous ferez pas avoir deux fois, et l'image de "professionnel de la route" risque de bien vite se dégrader dans votre esprit...

Cordialement
ecocab une société low cost qui se met sur un site "droit et finance" en jouant les "neutres" taxis contre low cost s'est marrant quand meme
Commenter la réponse de Ventdest77
0
Merci
http://www.laprovence.com/article/economie-a-la-une/easy-take-une-liquidation-et-deux-repreneurs-surprise
Commenter la réponse de csc
Messages postés
98
Date d'inscription
jeudi 21 avril 2011
Dernière intervention
8 décembre 2014
66
0
Merci
CSC, tous vos liens sont foireux c'est grave quand même!
Commenter la réponse de aviran
Dossier à la une