Démission et préavis

-
Messages postés
35458
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2022
-
Bonjour,

je viens actuellement de démissionner de mon emploi actuel car l'on me propose un autre poste plus intéressant dans une autre entreprise.
Depuis que j'ai informé mon employeur, celui ci est de plus en plus désagréable avec moi, au point que mercredi dernier, je lui ai fais remarquer que son attitude était injuste puisque malgré ma démission, je continue à faire consciencieusement mon travail. Je lui ai alors indiqué que son comportement m'avait complètement démotivée et que j'envisageais sèrieusement de ne plus venir travailler malgré mes 3 mois de préavis car la situation devenait de plus en plus difficile pour moi. Il m'a répondu que je fabulais. Et m'a ensuite accusée de le menacer d'abandonner mon poste alors que je ne faisais que lui expliquer mon état psycologique à ce moment là.
Il m'a alors ordonné de prendre mes congés payés restant. je lui ai répondu que ça alllait repousser d'autant la fin de mon préavis qui est déjà très long pour un simple poste de decrétaire comptable et que c'était hors de question. Il me reste 3 semaines de congés qui vont se transformer un 4 d'ici la fin de mon préavis, ce qui me fait au total un préavis de 4 mois. Je me retouverais donc obligée d'attendre 4 mois pour démarrer chez mon nouvel employeur.
Je lui ai expliqué que cette décision risquait de compromettre mon avenir professionnel. Il m'a répondu qu'il était hors de question qu'il me facilite la tache. Je lui ai alors demandé d'aménager mes horaires pour être à temps partiel et me permettre d'aller 1 jour par semaine chez mon nouvel employeur le temps que je sois libérée de mes obligations envers lui. Il m'a bien sur dit non (je sais trés bien qu'il n'est en rien obligé d'accepter un arrangement mais c'était pour moi la seule solution pour que tout se passe bien). Il m'a alors proposer de me libérer de mes obligations dès qu'il aurait recruté et formé un remplaçant. Je lui ai répondu que cette solution me laissait dans l'ignorance totale de la date à laquelle je serait libre. Il m'a dit qu'il s'en foutait, que ce n'était pas son problème et que je le faisait bien rire avec mon arrangement.
J'ai craqué et je suis partie. Me rendant compte que je risquait d'être accusée d'abandon de poste, je suis allée voir mon mèdecin pour lui expliquer la situation. Il a été trés compréhensif et m'a arrêtée pour me laisser le temps de réfléchir et de me calmer. J'était tellement perturbée que je suis partie de chez le mèdecin en y oubliant tous mes papiers. Ajourd'hui, soit 2 jours aprés, sachant que hier était un jour fèrié, je reçois un courrier en AR de mon employeur m'accusant d'abandon de poste et me demandant de remprendre mon travail ou de justifier mon absence. Il rajoute aussi, surement pour me faire peur, que mon départ est fortement préjudiciable à l'entreprise puisque je suis la seule secrétaire comptable. Il a écrit ce courrier le jour de notre altercation, ce qui signifie qu'il n'a même pas attendu de voir si j'allais revenir aujourd'hui où si j'allais envoyer un justificatif. Mon arret de travail me couvre, donc je pense que pour le moment, je n'ai rien à craindre mais j'aimerais quand même en être sûre. De plus j'aimerais savoir s'il existe un moyen légale d'obliger mon employeur à écourter mon préavis et si je suis obligée de prendre mes congés avant mon départ.
Désolée d'avoir été aussi longue mais je préférais mettre le plus d'éléments possibles à votre disposition.
Merci d'avance pour vos réponses.

7 réponses

Messages postés
35458
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2022
8 105
bjr
est ce que ce texte pourrait vous aider
Si le préavis résulte d'une démission Le salarié peut prendre ses congés payés pendant son préavis, mais cela revient à décaler le terme du préavis proportionnellement à la durée du congé pris, sauf si l'employeur dispense le salarié de tout ou partie du préavis
Bonjour,

Si vous êtes bien couverte par votre arrêt maladie, il n'y a pas de risques pour vous, à condition que vous ayez notifié à votre employeur votre arrêt maladie dans les 48h. Si vous avez tardé, ce n'est pas trop grave, l'employeur pourra seulement vous mettre un avertissement, et encore !

Attention, vu que vous êtes en arrêt maladie vous ne pouvez pas aller travailler pendant ce temps là chez votre nouvel employeur.
Attendez que le préavis se termine, et partez chez votre nouvel employeur.
N'oubliez pas de bien vérifier le contenu de votre solde de tout compte.

Cordialement,
Merci de vos réponses,

si mon arret maladie n'est pas prolongé et que décide de ne pas retourner travailler quand même, est ce que quelqu'un peut me dire ce que je risque?
Messages postés
35458
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2022
8 105
un abandon de poste et votre employeur peut vous réclamer les salaires jusqu'à la fin de votre préavis plus des dommages et intérêts
Au cas où je retourne travailler et que mon employeur se comporte de façon désagréable avec moi, comment puis je me protéger pour ne pas subir ses humeurs?
Messages postés
35458
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2022
8 105
prendre sur soi je ne vois rien d'autre
cdlt
Donc en résumé, il a le droit d'être désagréable avec moi et moi j'ai le droit de ne rien faire. Lui peut me sanctionner si je ne suis pas correcte et moi je ne peux rien faire si lui ne l'est pas. C'est dégueulasse.
Messages postés
35458
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2022
8 105
vous n'en avez plus pour longtemps, je sais c'est difficile mais bon s'il voit qu'il ne vous touche pas il abandonnera peut être
Si mon employeur m'impose de prendre mes congés restant pendant mon préavis, est ce que le terme de celui ci est repoussé d'autant ou est ce que ça ne s'applique que si c'est moi qui demande à les prendre?
De plus, s'il me demande de quitter mon emploi avant la fin de mon préavis car il a trouvé un remplaçant, est ce qu'il me doit une indemnité pour ce préavis non effectué?
Messages postés
35458
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2022
8 105
Les congés payés pris pendant le préavis ne reportent la fin de celui-ci que si les dates de congés ont été fixées par l'employeur avant la rupture (démission ou licenciement notamment).
Lorsqu'un salarié part en congé pendant son préavis, celui-ci est suspendu pendant la durée des congés (et la date de fin de préavis est reportée d'autant) seulement si les dates de congés ont été arrêtées avant la rupture.
En revanche, si la décision de prendre les congés est prise pendant le préavis et à la demande du salarié, la durée du congé s'impute sur celle du préavis. Dans ce cas, l'échéance du préavis n'est pas affectée par la prise du congé.

lisez ceci
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-4336353-conges-payes-imposes-pendant-le-preavis