Nom sur boite à lettres ,qui paie ??? [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 8 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mai 2010
-
 Loc12 -
Bonjour,

J'aimerais savoir si les frais de plaques sur la boîte au lettre et la programmation des noms sur l'interphone sont des charges imputables au locataire.
Aujourd'hui l'agence nous réclame un peu plus de 50€ alors que nous avions rien demandé. De plus, le responsable du syndic de notre immeuble nous dit que ces frais sont normalement à la charge du propriétaire. Je vais envoyer une LRAR car je ne pense pas de voir payer cette charge car ce n'est pas dans le décret des charges récupérables mais j'aimerais avoir confirmation.

Merci pour vos réponse et pour votre aide
A voir également:

14 réponses


bonjour : quoi que l'on fasse, cela n'arrêtera pas certains de mettre des étiquettes supplémentaires s'ils hébergent quelqu'un.
13
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci


bonjour Paris : vous ne devez guère connaître ce qu'est la copropriété.

Il y a bien un emplacement pour glisser une étiquette avec le nom, sur les boîtes aux lettres, mais ils ne prennent pas la peine de faire une petite étiquette propre.

Près de chez moi, le syndic avait mis des n° sur les boîtes aux lettres et le même n° sur la sonnerie correspondante. Ainsi les visiteurs pouvaient relever le nom sur la boîte et avec le n° sonner à la sonnette correspondante. Et bien, il y a des dégourdis qui arrachent le n° de la sonnerie pour y coller un morceau de papier avec le nom.

Ils s'en foutent éperdument que ce soit propre.

Les propriétaires font des étiquettes propres et respectent l'organisation prévue par le syndic, et aussi quelques locataires raisonnables, qui sont à peu près la moitié.

Alors, même si on fait des frais, on n'est pas certain que tout ne va pas être saboté.... C'est incroyable mais vrai...
Bonsoir PAULIN 2164, je suis en Copropriété et c'est pourquoi je me suis permise de répondre ayant moi-même réussi à ce que les boîtes aux lettres soient avec des étiquettes, y compris plus le tableau .
Cela avait été demandé et porté à l'Ordre du Jour avec votes, lors d'une A.G.
Le Syndic et le Conseil syndical ont choisi un modèle (présentation) pour passer la commande d'étiquettes.

A ce jour, les étiquettes sont restées en bon état. Pour ce qui est des récents changement, les
personnes font davantage attention à ne pas faire n'importe comment.

Cordialement.
Messages postés
3101
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2016
872
Il est vrai que cela devient un problème ( enfin ) avec la vente d'appartement les gens mettent un vulgaire papier avec du sotch ou autre collé sur la boite aux lettres du provisoire, sauf ça dure idem sur l'interphone,
Je comprends donc que les (syndic) enfin copropiétaires finissent par voter une uniformité, sans compter les encarts stop aux PUB couleur fluo une horreur sur les boites
Messages postés
3101
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2016
872
Bonjour

TGI Grenoble, 2 décembre 2002, U & C / SARL S...

L'affaire concerne une action en cessation relative à des contrats proposés par une agence immobilière. Sept clauses étaient visées par cette assignation. Le tribunal a considéré comme abusives diverses clauses :

Celle qui permet systématiquement la facturation au locataire du coût de l'installation des plaques nominatives sur la boite aux lettres et la porte palière à l'expiration d'un délai de un mois à compter de la date d'entrée dans les lieux

Cordialement
est-ce à refacturer par le propriétaire au locataire ?
Bonjour,

Comme vous l'indique votre Syndic, normalement c'est à vous Copropriétaire de devoir régler dans vos charges, le montant de la facture concernant la commande d'une plaque de Boîte aux lettres au Nom de votre Locataire ainsi que la programmation de son Nom sur l'interphone ou plusieurs, selon le nombre de Locataires figurant sur le Bail de location.

En suite, à vous de récupérer le montant de cette facture auprès de votre Locataire entré dans les lieux en demandant à l'Agence Immobilière de faire le nécessaire.

Est-ce que l'Agence a passé commande auprès de votre Syndic de Copropriété de l'Immeuble concerné et ce, de sa propre initiative ?

Vous laissez entendre que vous n'avez rien commandé alors comment cela est-il possible que l'Agence vous réclame un montant d'un peu plus que 50 Euro et sans justificatif à vous présenter semble-t-il ?

Cordialement.
Messages postés
3101
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2016
872
Le tribunal a considéré comme abusives diverses clauses :

Celle qui permet systématiquement la facturation au locataire du coût de l'installation des plaques nominatives sur la boite aux lettres
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 8 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mai 2010

Merci à tous pour vos réponses!
mais dois-je payer oui ou non le nom sur boite aux lettres ?????

bonjour : VOTRE nom sur VOTRE boîte aux lettres c'est vous qui devez payer, sinon qui voulez vous que ce soit.
Logiquement la personne morale propriétaire de l'immeuble: c'est-à-dire le syndic
Vous etes très naif ou quoi??? le syndic représente les copropriétaires et ce sont les copropriétaires qui paient et en l'occurence le copropriétaire concerné qui est en droit de se faire rembourser par le locataire.
...
également, le Syndicat des Copropriétaires de l'Immeuble sont ceux qui décident de qu'il se fait ou ne doit pas être fait dans la Copropriété avec des questions qui sont portées à l'Ordre du Jour et leur vote, lors de leur Assemblée Générale et voir avec le Règlement de copropriété (bien évidemment ) !
Voir avec le Conseil syndical et le Syndic.

Cordialement.
ou http://plaque.boite.lettres.free.fr 5€ la plaque de 1 à 3 lignes - Frais de port gratuit. Les moins chers du Web.
Bonjour,

Comme l'indique votre Syndic, normalement c'est à vous Copropriétaire de devoir régler dans vos charges, cependant , vous pouvez également , et moindre frais commander directement votre plaque de boite aux lettre en ligne et à un coup beaucoup moins important que celui fixé par le propriétaire, qui me semble abusif , un adresse de site web ou vous commande à prix discount votre plaque de boite aux lettre en ligne : https://www.e-grav.com/

En règle générale s'il est prévu d'après le règlement de copropriété que c'est le syndic qui doit changer les plaques, il envoie la facture à l'enemble des copropriétaires qui eux la transmettent à leurs locataires. Cela revient en gérénal beaucoup plus cher voire abusif alors que le changement de nom sur les plaques ne coutent qu'autour de 10 EURO. Mieux vaut laisser faire les locataires changer eux-mêmes leurs noms tout en leur demandant de respecter e le format des autres plaques.
Bonjour

Paris à raison, pas besoin d'autre commentaire

Bonne journée

bonjour : On fait de l'argent avec tout, maintenant, il faut payer pour que le locataire ait son nom sur la boîte aux lettes... mais si les locataires changent souvent ça va faire beaucoup de frais.

Il est vrai qu'il suffit d'observer les boîtes aux lettres d'une copropriété. S'il y a 36 logements et que seulement 3 soient inoccupés, il y aura la moitié des boites aux lettres sans nom...
On se demande comment ils comptent recevoir leur courrier...

Mais de là à payer pour qu'ils aient leur nom sur la boîte aux lettres ???? peut-être un jour il faudra leur payer les courses... il ne faut pas désespérer, il n'y a plus de limites.

Qui plus est les agences fonc ça sans demander l'avis de qui que ce soit....

Il me semblerait logique que ce soit au locataire de payer puisque c'est lui que ça concerne...
Messages postés
3101
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2016
872
NON cela fait parti du réglement de copro dans certain immeuble, ex: pas d'étiquette de non aux pub etc; les noms sont gravés sur des plaques toutes identiques, le prob. quand une personne loge un ou une amie interdiction de mettre le nom, que ceux de propriétaires ou des locataires dans le bail,
Parfois pas plus mal, je vois parfois certain mettre les noms avec du sparadrap ou même coller sur la boite aux lettres sans mettre dans l'emplacement prévu pour, pour les interphones idem colle un papier ne demande pas au syndic le changement
Je me retrouve dans l'obligation de payer sans en avoir été averti. je veux bien que les locataires aient à payer, mais la moindre des choses du côté du propriétaire est d'être honnête en annonçant ce cout. Nous avons reçu une facture concernant des plaques alors que les propriétaires nous avaient indiqués qu'ils s'en occupaient sans mentionner que nous aurions à payer...
Messages postés
9
Date d'inscription
vendredi 10 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2015

50 euros pour une plaque de boîte aux lettres, c'est tout simplement exorbitant ! TGL propose par exemple sur son site, des plaques en plastique pour 6.70 euros : https://tglcreation.com/46-signaletique
Même une plaque en laiton (le must pour une boîte aux lettres) ne dépasse pas les 25 euros ! https://tglcreation.com/46-signaletique

Ils ont édité un petit article sur leur site pour nous aider à personnaliser notre plaque, à composer le texte, à choisir la taille, la matière... http://www.tampon-gravure.fr/gravure/conseils-gravure/plaque-boite-aux-lettres
Bonsoir,

C'est tout-de-même invraissemblable que l'on puisse accepter de laisser des locataires voire même des Copropriétaires coller de façon grossière sur les boîtes aux lettres, des bouts de papier (écrits n'importe comment) avec du sparadra ou du chewing-gum.

C'est vraiment important que les "Noms" soient proprement inscrits sur les boîtes aux lettres, sur le tableau et/ou sur le programmateur de l'interphone (là, les étiquettes sont nécessaires), tant pour le Facteur que pour les visiteurs.

Cordialement.
Messages postés
2305
Date d'inscription
jeudi 21 décembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
362
Il y a 2 types de mentalité.
Ceux issus de familles où on est propriétaires de génération en génération.
Ces derniers, propriétaires eux même ou éventuellement locataires avec le but d'acheter un jour, ont été élevés avec le respect de la propriété. Autant la leur que celle d'autrui.
Et puis il y a ceux issus des générations de locataires. Ce respect ne leur a pas été inculqué. Même quand l'un d'eux accède un jour à la propriété, ils n'ont pas immédiatement le reflexe.
Ma fille s'est installée en location dernièrement.
Elle est fille et petite fille de propriétaires.
La première chose qu'elle a fait à l'emménagement c'est de se faire une plaque.
Dans sa copro il y a 3 logements. Les 2 autres sont occupés par les propriétaires.
Ce sont des sans gênes et n'ont que des bouts de papiers devant les sonnettes.
Ils refusent même d'avoir chacun une boîte à lettre perso. Il n'y a qu'une fente dans la porte pour les 3 logements!
Quelle bande d'affreux rastaquouère !
je ne vous le fais pas dire photodia. Qu'est-ce qu'on est bien élevé quand on a de l'argent, on en arrive même a se demander pourquoi les gens décide un jour d'être pauvre. Quelle idée! Dans mon immeuble j'ai ouïe dire que certains avaient besoin de la CAF pour payer leurs loyers! Bigre alors! Pourquoi ne pas travailler plûtot.
Franchement, la mentalité des gens est sans aucun rapport avec la propriété - le respect aussi. Je connais beaucoup plus de propriétaires irrespectueux que de locataires sagouins. J'ai été les deux et je pense que c'est juste une histoire d'éducation. Je trouve que les gens consciencieux se soucient plus des biens des autres que de leurs propres biens. A l'inverse, j'ai déjà rencontré plusieurs propriétaires sans scrupules. Mon propre appartement quand je n'ai pas la possibilité de le maintenir dans un état correct je ne le loue pas. Je trouve que c'est irrespectueux de demander au gens de vous verser une partie de l'argent qu'ils gagnent juste pour avoir un toit. Le respect c'est quelque chose de mutuel. Quant à la question de la plaque, le prix ne peut pas être imposé au locataire, c'est à lui de choisir où faire fabriquer sa plaque, à partir du moment où elle correspond aux standards de l'immeuble. Si l'agence commande la plaque elle doit soumettre le devis à l'approbation du locataire.
Dossier à la une