Changer d'emploi sans préavis

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 4 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2010
-
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 4 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2010
-
Bonjour à tous,

Actuellement en CDI je souhaite vivement (très vivement) changer de travail. Mais je ne veux pas faire n'importe quoi (je n'ai pas les moyens de me louper) !
J'occupe actuellement un poste de formateur informatique en bureautique, mais aussi administrateur réseau (40 postes) et aussi je fais un peu de webmastering ... bref je suis l'homme à tout faire en informatique.

Je souhaite trouver un autre CDI, avec un travail similaire au mien, mais dans un autre type de structure (mairies, PAMs, espaces multimédias, etc.)

Mais voila si je souhaite quitter mon travail c'est parce que on me rend la vie très difficile, et j'ai des gros problèmes relationnels avec ma hiérarchie (ils se moquent du monde), donc il ne sera pas question de négocier un départ. De plus l'ambiance devient malsaine ...

1) J'ai lu quelque part qu'on pouvait abandonner son poste du jour au lendemain sans donner signe de vie (sans répondre au téléphone ni aux courriers), auquel cas je me ferais virer pour faute grave, avec 1 mois sans salaire. Au bout de ce mois je recevrai le solde de mes congés payés (si tant est qu'on m'en doivent - voir dessous en 4)).
Est ce exact au jour d'aujourd'hui ?
Est ce que je garde les droits ASSEDICs comme ils étaient ?
Quelqu'un peut il confirmer ou apporter un complément d'informations ?
Et surtout est ce que mon ancien employeur peut me poursuivre en justice ou bien poursuivre mon nouvel employeur ?
Est ce qu'il peut me demander des dommages et intérêts ?

2) Comment présenter le CV au nouvel employeur, si je n'ai pas encore terminé mon précédent travail ?
Dois je mentir et faire comme si mon précédent contrat était terminé ?
Ai je l'obligation de le lui préciser ?

3) Comment présenter la chose le jour de l'entretien ?
Du genre: En fait, à l'heure actuelle je suis encore embauché, j'attendais juste de trouver mieux ... mais je suis disponible tout de suite ...

4) Autre chose: dans mon contrat il est indiqué des horaires fixes (35h) mais mon employeur ne cesse de nous signaler que nous sommes annualisés à 1600h.
Si je suis effectivement annualisé, j'ai tout de même droit à des congés payés non pris et acquis ?
Le cas échéant que faire si je ne reçois pas le solde des congés payés ?

5) Quand j'aurais mon nouveau travail, j'aurais une période d'essai. Il est toujours possible que je ne convienne pas ou que le travail ne me convienne pas, auquel cas je me retrouverai sans emploi.
Qu'en est t-il des droits ASSEDICs ?

Désolé si je pose beaucoup de questions et que certaines réponses paraissent évidentes, mais je n'ai pas envie de me louper...

J'attends avec grande impatience vos réponses...
cordialement

2 réponses

Messages postés
9
Date d'inscription
samedi 6 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2010
10
que de questions!!!
il est un proverbe qui dit ne pas quitter la proie pour l'ombre...
1-je vous déconseille de quitter ce postes et de ne pas donner de nouvelles en effet votre employeur aura le droit de vous réclamer la durée du préavis que vous auriez du effectuer( 1 mois si ancienneté inférieure à deux ans et 2 mois au delà) de plus il peut vous licencier pour abandon de poste (faute lourde au mieux et grave au pire) et vous trainer devant les tribunaux pour dommages subis suite à votre absence non justifiée.
2-Au regard du CV précisez tout en bas ainsi qu'en conclusion de votre lettre de motivation:Actuellement en poste je vous remercie de faire preuve de discrétion.
3--il est plutôt judicieux de rechercher activement du travil quant on est déjà en poste celà ne pose aujourd'hui aucun souçi aux entreprises qui recrutent au contraire, c'est un atout pour vous vous travaillez déjà vous êtes content de votre boulot mais vous souhaitez entreprendre de nouveaux projets!!!et vous êtes réguliers dans vos postes aujourd'hui on ne regarde plus le nombre d'emplois pourvus mais la durée..celà prouve si vous êtes stable ou pas.
4-Vous avez droit aux congés payés et sûrement aux rtt si lors de votre départ vous ne touchiez pas le solde de vos congés c'est l'inspection du W qui est première force et le conseil des prud'homme en 2ème recours.
5-quant à votre dernière question le domaine Assedic est très complexe et est toujours adapté au cas par cas je n'ai pas les compétences pour vous répondre.
J'espère vous avoir été utile...slts
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 4 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2010

Bonjour amerine,

Merci à vous pour tous ces éclaircissements...

Oui en effet je pose beaucoup de questions ... et vous, vous y répondez en quasi totalité !
Merci encore ...

L'ambiance commençant à se dégrader, je préférais prendre la fuite ... mais vous m'en dissuadez.
Je pense que quelque part j'ai envie de leur faire payer les mauvais traitements qu'ils m'ont infligé.
C'est plutôt dans l'ordre du mesquin, mais quand on sait que je n'ai même pas eu de passation de pouvoir à mes débuts, qu'on abuse de moi et qu'on me prend pour pion qu'on déplace à sa guise (la hiérarchie, mes collègues, etc.), qu'on s'assoit sur mon rôle et mes valeurs, on comprend mieux pourquoi j'ai envie de leur jouer ce coup tordu ...

Je me dis après vous avoir lu, que partir en bon termes serait de loin préférable.

Donc sans prendre la fuite, postuler chez mon futur employeur va devenir plus difficile. En effet, si je lui dis :
"Je suis très intéressé par votre poste mais je ne pourrai le prendre effectivement que dans 2 mois ...", je ne suis pas sûr qu'il soit prêt à m'attendre ... surtout s'il a besoin de mes services tout de suite.

cordialement
Dossier à la une