Ex mari schizophrène et droits d'hébergement [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 2 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mars 2010
-
 MissNatt -
Bonjour,

Si je viens vers vous aujourd'hui c'est parce que cela fait 6 ans que je me bats pour ma fille, que je suis fatiguée, que je tourne en boucle, parce que son père est instable et a tous les droits mais aucun devoirs, qu'il n'assume pas et qu'il a de surcroit la justice et son entourage pour lui.
Je ne vais pas tout étaler ici car cela serait trop long et je ne saurais par quel bout commencer, mais je vais ici relater les derniers faits.
Lors des vacances de Noël il était sensé prendre notre fille en vacances ; il l'a pour l'intégralité des petites vacances sauf noël et été partagées.

Notre domicile étant éloignés de 400 kilomètres, j'ai comme d'habitude effectué le trajet avec ma fille parce que bien sûr comme c'est moi qui me suis éloignée je paie depuis 4 ans l'intégralité des frais de trajets (je précise qu'il n'est pas tenu non plus de me verser le moindre centime pour l'entretien et l'éducation de notre fille) .

Donc j'arrive à destination et au moment de lui confier la petite, je vois arriver le frère de mon ex mari, de lui, aucune trace, et là il me dit qu'il est à l'hôpital, sans vouloir m'en dire la raison.
Moi je savais que quelque chose de grave arrivait,puisqu'il avait déjà été hospitalisé à plusieurs reprises avant qu'enfin un diagnostic tombe il y a trois ans, schizophrénie, obligation de traitement à vie qu'il a plusieurs fois omis de prendre régulièrement ce qui donnait des troubles anarchiques de son comportement.

J'avais essayé à l'époque de faire valoir cela, mais le tribunal n'a retenu que mon grand déménagement et ce parce que mon avocat de l'époque ne se préoccupait pas de mon dossier en AJ mais plus des honoraires plus croustillants à se mettre sous la dent dans d'autres affaires.

Ma fille et moi venions donc de faire un long trajet et de surcroit c'était les fêtes donc j'ai laissé partir ma petite avec son oncle, ne sachant trop que faire.
Conseil pris dans le week end par des gens ayant vécu la même chose, je ne dois pas confié notre fille de mon propre chef à quelqu'un d'autre que son père lorsque cela est sur son droit de visite et d'hébergement, on m'a conseillé de déposer une main courante, ce que j'ai fait et le policier qui m'a reçue a confirmé que je n'aurait pas dû la confier. Mais c'était les fêtes donc ça se comprend m'a t il dit.

Ma fille demandait à m'avoir au téléphone tous les jours, elle ne voyait son papa que chez son oncle et sa tante lors des sorties à décharge de responsabilité d'une journée tous les deux jours environs...
Notre fille en a été très affectée d'autant que la famille du côté de son père la considère trop jeune pour savoir ce que son papa a,et qu'ils ne répondaient pas à ses interrogations.
De retour à la maison ,il y eu une période assez calme puis son père s'est mis à téléphoner plusieurs fois par jour à des heures farfelues ne tenant pas compte du rythme de sa fille ni même du respect du sommeil il appelait parfois en pleine nuit, laissant des messages demandant que la petite rappelle et lorsqu'elle rappelait il ne répondait pas car il dormait le jour.

Il a été ré-hospitalisé à la demande de sa famille ce mois ci , mon avocate m'a dit de ne pas lui amener la petite, et mon ex belle famille m'a fait comprendre que personne ne pourrait prendre la petite en charge là bas puisque son père était à l'hôpital .
il a désormais un droit de sortie libre tous les jours, il est en ambulatoire, ne retournant à l'hôpital que pour dormir et les soins le matin.

Ma question est que puis je faire pour prouver son hospitalisation? sa famille ne me fera pas d'attestation en ce sens évidement ils font bloc autour de lui , je ne peux les en blâmer, mais l'avenir de notre fille est en jeu et ils ne s'en préoccupe pas.
Quels moyens légaux ai je pour prouver ma bonne foi devant le jaf?
Je m'inquiète pour ma fille lorsqu'il en a la garde parce qu'il l'a déjà mise en danger plusieurs fois, je ne peux pas le prouver car ce sont les dires de la petite, mais je sais de quoi il est capable malheureusement.
De plus, elle ne veut plus y aller parce qu'elle lui reproche de ne jamais s'occuper d'elle lorsqu'elle y est en vacances, il est vrai qu'il lui a promis un tas de choses mais ne les faits jamais et il ne joue même pas avec elle.
S'il vous plait aidez moi , je n'en peux plus, je ne sais plus quoi faire.

6 réponses

Bonjour,
Si il y bien une personne qui peut vous comprendre c est bien moi, j ai épouser un schysophrene sans le s avoir , toute sa famille le s avait et pourtant ils sont tous levés leurs verres à notre mariage nous souhaitant beaucoup de bonheur, nous avons eu 3 enfants et 17 ans de mariage durant lesqu elles j ai vécu l enfer, mais le propre du schysophrene c est son grand pouvoir de manipulation, et ne sachant pas qu il était malade , je n ai pas sue interpreter certaines choses à leurs juste valeurs, il y a deux ans en décompensation il a commis plusieurs actes graves et délictueux , le conduisant en prison ou il a été juger irresponsable, on la placer en ho judiciaire, 1 mois et demie puis on l à laisser sortir, et il nous a agresser les enfants et moi, j ai fini par apprendre que ce n était pas la première fois qu il avait déjà dans le passé bien avant notre rencontre agresser d autre personne physiquement notamment des enfants........bref mon histoire serait bien trop longue à expliquer ceci dit j ai demander le divorce et l autorité parentale , que j ai obtenu en totalite. Mais si tu veux on pourrais en discuter ensemble car il me semble qu aussi bien que toi et moi avons le Mme parcour et que le soutien des personnes qui on vécu des choses similaire est la bien venue. Au plaisir de te lire
21
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 19282 internautes nous ont dit merci ce mois-ci


je veux bien prendre contact avec toi mais je ne sais pas comment faire?
Bonjour, par suite d une panne d ordi je viens juste de te lire, et j avoue que j aimerai également prendre contacté avec toi, mais j ai l impression que toutes les deux on est pas très doués , car moi non plus je ne sais pas comment faire, et je ne peut pas te donner mon tel sans que tout le monde puisse y avoir axcet, je vais donc essayer de trouver auprès de mes amis la solution pour que l on puisse se contacter, mais si toi tu sais comment on peut faire pour le tel fait le moi s avoir car j ai hâte que l on puisse se confier l une à l autre. En attendant j espère que de ton côté ça va un peu mieux et que les choses avance un peu dans le bon sens, dans qu le département tu habite, à très bientôt courage

avant de nous traiter de féministes, il serait bon de lire les post en entier, on parle de famille détruites et de véritables problèmes psychiatriques!
un homme qui prend par exemple un rond point en contre sens avec son enfant dans la voiture car il souhaite mettre fin à ses jours,
il ne s'agit en rien d'une quelconque combine stategique, ma fille a et aura toujours un père et une mère, mais en tant que parent, il convient de rappeler les droits et devoirs de chacun, notamment la protection de l'enfant, ce que je me suis toujours efforcé de faire, l'intérêt de mon enfant et non stratégie comme le dit Wgactu !!!!
Et pour donner de l'espoir à ceux et celles ( car il n'y a pas que des mères confrontées à cela, il y'a aussi des pères n'en déplaise à certains...) qui vivent cette situation, sachez que la route est longue mais que la justice un jour fait ce qu'il faut pour nos enfants, après expertise psychiatrique demandée par le juge, contre expertise aussi due à l'appel du père, le dvh est définitivement suspendu, parce qu'il s'est avéré dangereux pour l"équilibre et la santé de Notre fille.
Si quelqu'un a besoin de soutien, je suis à l'écoute.
cordialement
J'aimerai aussi prendre contact avec des femmes qui connaissent bien le sujet, je suis maman d'un petit garçon de 11 mois et mon conjoint est schizophrène... J'ai peur, aidez-moi SVP.
Les juges ne se laissent plus avoir par ces stratège . Schizophene ou pas, c'est sa fille et rien ne démontre qu'un schizophrène est dangereux pour son enfant
Arrêter vos combines féministes
A wgactu.que faut il pour qu'un schizophrene prouve qu'il est bien un danger pour son enfant?que lors d'une de ses crises de paranoia, il le tue ou le blesse gravement.et sinon quel equilibre pour un enfant qui voit son pere se négliger et se détruire, dans l'impossibilité de s'occuper de son enfant.car j'espere que vous avez bien conscience que c'est bien l'enfant la priorité bien avant la revanche de l'homme contre la femme.je vous rappelle par la meme occasion que des enfants sont retirés à leur mère pour bien moins que ça.une mère aimante et equilibrée a le droit et le devoir de protéger son enfant et ce quelque soit le danger y compris s'il vient du propre pere.et si vous ne pouvez pas comprendre ça et bien je plains sincerement vos enfants.
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 21 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2010
1
Bonjour,
Votre post date de mars dernier. Où en est votre affaire actuellement ? Je suis une maman fatiguée aussi bien que cela fait beaucoup moins longtemps que je suis confrontée au même problème : ex schizophrène hospitalisé en pleine crise actuellement d'ailleurs, sa famille qui ne veut pas comprendre la gravité de la situation et le défend. J'ai fait une demande de garde exclusive avec un simple droit de visite, pas de droit d'hébergement. J'ai aussi demandé l'autorité parentale unique, ce qui ne se fait pas beaucoup. Le seul avantage que j'ai, c'est que pour le moment, le père est très coopératif. Il accède à tout ce que je lui demande. Il est donc d'accord avec ça. Mais je ne sais pas comment blinder mon dossier pour que le JAF aille dans le même sens.
Le psychiatre qui a accueilli le père de ma fille en urgence a parlé d'expertise. Peut-être faut-il que vous en demandiez une aussi. Une expertise psychiatrique pour l'ex-conjoint et une seconde auprès de pédo-psychiatres pour votre fille afin de démontrer que cette situation l'affecte et peut-être source de perturbations pour elle. Bien sûre, je ne suis pas juriste mais c'est cela que je tenterai au point où vous en êtes.
Bon courage