Poele a petrole

[Fermé]
Signaler
-
Messages postés
12755
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
-
Bonjour,
je suis locataire d'une maison qui est mal isolée.Donc j'ai mis un poele a petrole d'appoint qui est electronique et parfaitement aux normes de securité.Mon proprio dit que c'est interdit.Est ce vrai?
A voir également:

16 réponses

N'importe quoi,cela fait 12ans que j'utilise des poel a petrol electronique par catalyse,vous parlé dans le vide de nocivité,moi j'utilise un appareil pour voir la norme de co/2 pas de probleme alors les ecolo du dimanche continué à financer EDF ils vous aiment..........
63
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 20734 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Mon dieu, arrêtez de dire n'importe quoi !
ça fait 8 ans que j'ai un chauffage à pétrole électronique (soufflant)

1) je n'ai JAMAIS constaté d'augmentation d'humidité, et mon hygromètre électronique qui se trouve dans la même pièce et mesure en permanence est là pour le prouver

2) ce mode de chauffage (électronique) et tout à fait sûr dès lors qu'il est doté comme tous les appareils électroniques, de détecteurs de CO et CO2et d'alarme anti-basculement, qui au passage fonctionne à merveille étant donné le nombre de fois qu'il s'est arrêté instantanément suite à bousculade lors d'un passage

3) c'est le mode le plus économique qu'il soit, et au delà du fait qu'il s'agisse d'une alimentation électronique ... le calcul est très simple :
Facture de Fioul à l'année ? 1000 à 2000€
Facture de pétrole à l'année ? environ 3 à 4 bidons de 20 litres : soit maximum 120 à 150€, soit largement 10 fois moins
(je précise que je complète le chauffage avec un peu d'électrique dans les chambres et que mon chauffage à pétrole chauffe le reste de l'appartement et que je coupe la nuit)

4) bien que je sois propriétaire, je veux bien que vous me citiez l'article de loi qui interdit à un locataire de se chauffer par un moyen conventionnel et certifié CE ?

Ce n'est pas parce que des propriétaires se permettent de mettre tout et n'importe quoi dans leurs bails que les locataires n'ont pas le droit de se chauffer à moindre frais

et pour conclure, la chaleur procurée par ce système de chauffage est incomparable (à part un bon feu de cheminée)

la seule raison pour laquelle vos appartements prennent l'eau c'est parce que vous ne chauffez pas et qu'ils sont mal aérés.

arrêtons de lire autant d'inepties
Messages postés
12755
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 430
4) bien que je sois propriétaire, je veux bien que vous me citiez l'article de loi qui interdit à un locataire de se chauffer par un moyen conventionnel et certifié CE ?
Sans parler de loi l'interdiction peut provenir, en copropriété, de l'interdiction de faire entrer des combustibles dans les lieux. Ceci fait office de "loi" même pour un locataire, a fortiori pour un propriétaire.

bonjour : Avec un poêle à pétrôle, vous n'avez pas fini avec l'humidité, ça va être bien pire. Les HLM les interdisent et beaucoup de bailleurs.

Cela donne autant de vapeur d'eau que de combustible consommé, et il faut une aération telle que ça annule la chaleur produite, enfin si on tient un minimum à sa santé. ça pourrit à la fois le logement et la santé, ça revient plus cher qu'un chauffage électrique équivalent pendant la meme durée...

Mettez un ou deux radiateurs à bain d'huile 2000 watts qui comportent deux résistances de 1000 watts. Si vous les utilisez intelligemment, ce serait nettement mieux, d'autant plus que ce n'est pas cher à l'achat.

Bien sûr, l'achat de bidons de pétrole fait baisser la note d'électricité puisqu'on ne l'achète pas à EDF, mais ça fait augmenter la note du super marché... mais n'est-ce pas la même poche qui paie.

Et tous ces bidons qui trainent partout...... bonjours la pollution.

Il n'y rien de plus stupide que cela, et moi-même je les interdit et c'est marqué sur le bail, et ceci d'autant plus que j'ai des chauffages corrects.

Mais c'est la magie du feu qui pousse à acheter de telles saloperies pas valables et nocives.

Attention à l'état des lieux de sortie...

C'est pas parce qu'il y avait quelques problèmes d'humidité qu'il faut pourrir davantage le logement. Peut-être qu'un dégourdi avait déjà mis un tel engin et que c'est pour cela que le propriétaire n'en veut plus.
Messages postés
7053
Date d'inscription
mardi 30 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 décembre 2011
919
A lire avec attention :

http://www.cuverville.org/article89.html

Un logement non équipé pour évacuer l'eau et le CO2 est mis en péril, au même titre que ses occupants, tout ça pour le même prix, voire plus cher que l'électricité.

C'est une belle bêtise que d'utiliser ce type de chauffage ...

Bonne soirée.
je demande si c'est autoriser pas si c'est une betise!!
si vous avez le chauffage au gaz, dans ce cas vous pouvez chauffer au petrole.sinon vous ne pouvez pas.
bonsoir :

http://www.cuverville.org/article89.html

Le kw fourni par le pétrôle est actuellement plus cher que le kw électrique, alors, il faut vraiment être naîf de faire un sauna chez soi avec de telles cochonneries qui devraient être interdites à la vente. C'est le chauffage des naïfs.

Les HLM les interdisent, ce n'est pas pour rien.

Actuellement il est très cher, même à la pompe spéciale à Leclerc, il me semble 1,40 euros, ce qui représente 11 kw d'électricité.

Le litre de pétrole tient 4 heures. Si on dépense 11 kw d'électricité pendant 4 heures, sûr qu'on n'aura pas froid.

Le grand tour de passe passe, c'est que le pétrôle est sur la facture des courses, mais pas sur la facture E.D.F., c'est pour cela que les gens se laissent "endormir".
Et un logement humide est malsain, il y a des accidents, des morts, même en dehors des incendies, et il faut tellement aérer, que ça anihile la chaleur fournie. C'est donc bien le chauffage des naïfs, et il y en a ...
Bonjour,
Naive...je vis seule dans une maison dont la chaudiere gaz est à reviser,deux fuites d'eau m'obligent a couper l'arrivée au compteur depuis 18 mois et meme si c'etait réparé, le tout à l'egout est bouché.L'electricité date de 1974, alors je n'ose pas installer de bain(s) d'huile(s) ou de panneau(x) rayonnant(s) mobile(s) vu le "panneau electrique simplissime et obsolete de la maison(construite en 1780).
Quant au disjoncteur il n'a jamais fait ou eu à faire son office,allez savoir!
Bref, j'ai peur que les fils crament avec un appareil electrique,meme 1500 W,en continu j'ai bien peur de foutre le feu...

L'hiver je vis dans une piece de 30 m².Les autres pieces de 30 et 25 m² ne sont pas chauffees,ni la cuisine et sdb.Le grenier 60 m² n'a jamais ete chauffé mais est sain.
Pour la piece ou je vis c'est 15° en ce momment car il ne fait pas froid dehors mais si ca chute je vais encore me les peler "sec".

Vendre la maison;non car je suis en remission de maladie et je m'accroche jusqu'à acceder à mon but ultime :sante OK et donc Travail.
Si je vend, je claque tout en loyers car je n'aurai pas le droit à l'APL.Disons que je suis une mauvaise candidate à l'asistanat.
Alors j'ais un poele electronique à 550 € cédé à 300,je chauffe peu le jour pour eviter de l'encrasser ,pas du tout la nuit (pour ne pas trouver le sommeil eternel,je prefere les bras de morphée à ceux de thanatos).

Merci de "m'avoir lue"et désolée pour le coté miserabilisme à 2 balles
Alors si vous avez une idéee,avis,reflexion,jugement de valeur...Je prends!
je ferai le tri
Utilisateur anonyme
bonjour : si vous êtes propriétaire et en maison individuelle, vous faites ce que vous voulez, Mais là, il s'agissait de locataires, qui par définition ont un logement qui ne leur apartient pas et dans un immeuble avec des voisins tout à fait à côté.qui n'ont pas à subir ces risques.

Quant à une installation de 74 si on ne surcharge pas les prises, il n'y a pas de risque particulier.
je suis locataire dans le même logement depuis un petit moment très agréable au demeurant si ce n'est son isolation et donc le fait que je me les péles tout simplement.malgré le systéme à fuel en place et qui soit dit en pensant et une ruine remplir une cuve et tout simplement impossible vivant seul avec mon seul salaire.depuis mon arrivée j' ai entendu que l'on va me changer les fenétres dont 2 sur quatre d'entre elles ne sont pas en double vitrages et depuis mon arrivée j'entends que l'on va refaire l'isolation de l'air extérieure qui s'infiltre entre sol et murs.depuis mon arrivée j'entends que l'on va changer la porte principale qui a un jour de presque 5mm tout le tour.bref des travaux qui reléve de la responsabilité du propriétaire et rien n'est fait en entendant le c.....n qui paye le loyer il se les géle je pense qu'avec une partie des loyers que j'ai laisser il aurait put être envisager de faire quelques aménagements mais depuis mon arrivée je n'est rien vu venir et en attendant je me ruine en chauffage(je ne dis pas de tout refaire d'un coup et comprend que les propriétaires ont des charges)mais arrètez de tout mettre sur le dos des locataires qui n'entretienne pas les logements pour ma part je fais ce que je peux mais cela à des limites.un locataire n'a pas à engager de travaux dans l'appartement mais si rien n'est fait ne vous plaignez pas que le logement est humide et toute ces conneries.j'ai parfois l'impression qu'il faudrait que je pleure sur le sort des propriétaires en les écoutant se plaindre(ce qui arrivent à chaque fois qu'ils viennent rencontré leurs locataires)
Arrétez de croire que tous les locataires "détruisent "les logements.ce n'est pas mon cas en tout cas et je suis pas le seul
je finirais juste en disant au propriétaires d'arréter de se plaindre,comme toujours contre leurs locataires et d'assumer leur statut en faisant en sorte eux aussi le nécessaire pour ne pas avoir à constater les dégats comme ils savent si bien le faire.parce qu'en majeur partie pour eux le locataire est une bonne vache à lait qu'ils sont bien content de trouvé
Utilisateur anonyme
On dit que ça ne sert à rien d'isoler, si quand on a fait des réparations très coûteuse pour mettre en location un logement qui correspond à ce qu'un locataire peut attendre, il va pourrir l'isolation avec la vapeur d'eau que fournit un poêle à pétrôle.

De plus le poêle à pétrôle qui n'est qu'un chauffage de secours et il nécessite une aération telle que ça anihile le chauffage produit, sinon on s'empoisonne en plus de pourrir le logement. Et lorsque l'humidité s'est installée, non seulement le logement se dégrade, même si vous n'en avez pas conscience, mais en plus, à cause de l'humidité, il devient bien plus difficile à chauffer.

Avec un locataire qui met de poêles à pétrôle, personnellement je ne mettrais pas un centime de frais, car ce serait jeter l'argent par la fenêtre.

Le problème du mazout, c'est qu'il faut faire l'avance, c'est à dire qu'on paie avant de consommer, alors qu'avec le gaz ou l'électricité, lorsqu'on paie c'est consommé.

Mais il faut savoir que certains fournisseurs notamment LECLERC fait des paiements étalés en plusieurs fois sans frais supplémentaire, ce qui facilité un peu les choses.

Chez moi, chauffage mazout, je chauffe à 18 19°, ça suffit lorsqu'on bouge, et le temps du repas ,je mets un petit convecteur électrique 500 watts de récup (que j'ai installé sur pieds) sous la table, ainsi on sent venir la chaleur et on est bien sans trop consommer : faible puissance, la chaleur ne va pas directement au plafond, et la durée d'utilisation est courte. Et je n'abime pas ma maison, au prix que ça coûte une maison, on a pas envie de la détériorer.
bonjour : le propriétaire a tout à fait le droit de vous interdire un tel engin qui détériore et pourrit les logements.

Quel que soit le modèle, il n'y a pas d'évacuation, et cela produit autant d'humidité que de combustible consommé. Qui plus est un logement rempli d'humidité est plus difficile à chauffer.

Mettez un hygromètre, il va s'emballer.

Et relisez le lien donné ci-dessus, c'est édifiant.

Si on veut pourrir son logement avec un tel engin, on attend d'être propriétaire, et là on peut faire ce qu'on veut, même si c'est stupide.
bonjour, je viens de lire vos remarques concernant les poeles a petrole....savez vous que les poeles a petrole electronique ne degagent pas d'humidité du fait de leurs ventilation intégréer....de plus le pétrole utilise est un pétrole avec de la tosaine,il ne cause plus d humidité
Je vous dis cela car mon proprio est tombé sur un forum identique et en a profité pour m'accuser de deteriorer son logement....
Utilisateur anonyme
n'importe quoi, la ventilation fait partir l'humidité où, elle tourne dans la pièce et finira par se déposer sur la paroi la plus froide ce qui créera des moisissures.

De plus le kw de chaleur revient plus cher que le kw électrique. Bien sûr ce n'est pas sur la facture E.D.F. mais sur la facture du super marché.

En tout cas, les HLM les interdisent, et moi, je marque sur le bail que c'est interdit et j'avertis les locataires.

Quant on a un logement isolé avec un chauffage correct, on a vraiment aucune raison de mettre ces cochonneries.

Le propriétaire est tout à fait en droit de vous l'interdire, même si d'autres propriétaires qui n'ont pas encore été échaudés par l'utilisation de ces engins, ne pensent pas à l'interdire.

Après vous viendrez dire que le logement est insalubre....

Depuis qu'on vend ces cochonneries, il n'y a jamais eu autant de logements "insalubres" et pour cause... Et les vêtements qui moisissent dans les armoires... J'ai quelques heures de vol et j'ai passé ma jeunesse dans une maison très inconfortable, c'était une glacière même en chauffant, et je n'ai jamais vu de la moisissure.... allez comprendre.

Et maintenant certains racontent qu'un ventilateur remplace une évacuation, qu'est-ce qu'on peut lire comme co.....ries...

Vous êtes libre de déménager et de demander à votre nouveau propriétaire si ça ne lui pose pas de problème que vous utilisiez un poêle à pétrôle.
wouah! je ne fesai que donner mon impression!!! faut pas s'enerver! vous savez mon logement n'a pas d'isolation, ni de double vitrage rien.... de l'eau ruisselle sur les murs et il fait generalement 14°. les radiateurs existant, au bout de 4 jours ne font monter la temperature que de 2°.... alors oui je me chauffe comme je peux car j'en ai marre d'etre constament frigorifiée. donc si je comprends bien faut se mefier des vendeurs de ce type de chauffauge d'appoint.....
Messages postés
12755
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 430
Ne nous fâchons pas ! ;o)

En général ce type de chauffage est interdit et c'est indiqué sur le bail. C'était la seule réponse à apporter à minimoi qui depuis a du s'acheter une gros manteau de fourrure !
Bonjour
C'est autorisé mais une bètise
Le jour de l'EDL le proprio saura sous reprocher l'humidité que vous avez provoqué
merci de votre reponse.
de tte facon mes chauffages electrique ne chauffaient pas assez et l'humidite s'infiltrai aussi,c'est marque ds edl
Autorisé par vous peut-être, mais vous ne pouvez pas autoriser dans le logement des autres, à moins de venir vous même payer les dégâts qui peuvent être énormes, car lhumidité imbibe tout pourrit les fenêtres. Faut pas raconter des histoires comme ça vous arrange.

Un locataire doit occuper les lieux "en bon père de famille", ce qui signifie, entr'autres prendre soin du logement et non pas tout pourrir avec un engin pareil absolument sans intérêt, et dont le kw revient plus cher que le kw électrique, sans parler de trimbaler des bidons dont on ne sait que faire. Et les accidents, des gens qui meurent à cause des ces engins chaque année.
non ce n'est pas interdit je suis aussi en appartement tres mal isole et j'en est trois
Utilisateur anonyme
Le propriétaire est en droit de l'interdire dans le bail, surtout lorsqu'on sait l'humidité que ça produit sans parler des autres risques. Les HLM les interdisent notamment.

Mais celui qui est propriétaire, il peut en mettre tant qu'il veut puisqu'il ne pourrira que SA barraque et sa santé.
Messages postés
12755
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 430
Vous avez relu votre bail Sandrine ?
perso toute les personnes que j'ai rencontré font des economies avec ce style de poele! moi je suis chauffe au gaz mais j'ai des facture de 150 euro pour 40 m2 c est pas normal on arrette pas de m'arnaque de 30 ou 40 euro tout les deux mois!! ok c est pas beaucoup comme ça mais à la longue ça fait 150 euro à la fin de l'année et pour moi c'est beaucoup car j'ai de petits revenu! le pire c'est gdf les rois des fausses estimations! pourquoi les gens font des economie mm si c est au mm prix que le gaz tout simplement comme c'est eux qui achetent le produit c'est a dire le petrole ils ne se font pas avoir avec des facturations fictives! en plus mon chauffage marche pas quant je suis pas là la nuit il est sur 15 et pas plus de 19! en plus là c'est le mois de mars je suis tellement degouté que je veux mm plus allumer ma chaudière...
bof moi je suis en hlm je me m en fiche comme si le bailleur va venir chez toi voir si t as un poele c'est ridicule par contre prends en un electrique dernière generation c'est un investissement mais pas de problème d'humidité et detecteur de co2 le poele s'arrette automatiquement si problème et pas d'humidite car les nouveaux poeles ne rejettent pas de co2 et ouvre un peu tout les jours de toute manière chez moi les double vitrage sont des année 80 et laissent passr l'air ily a des fentes en haut il faudaient qu il les change d ailleurs -_-
oui tout a fait a cause des effet de gaz et du risque d incendie
je suis proprio et sur le contrat de location je l'interdit.
Mes appart sont isolés et avec double vitrage. Les vieux immeubles en bois en dehors de probleme de moisissure ca fout le feu en moins de 2 !!!
Utilisateur anonyme
moi aussi, quant on a fait de gros frais dans un logement pour qu'il soit bien confortable, bien isolé, qu'on y a sacrifié beaucoup, il serait sacrilège de venir chauffer avec ces merdouilles qui devraient être interdites à la vente. C'est le chauffage des naïfs pour ne pas dire plus.

Chez moi, je commence à leur demander s'ils ont des ces appareils, et s'ils comptent s'en servir.... Et bien entendu suivant la réponse...

mais de toutes façons c'est bien mentionné dans le bail.

A quoi ça sert d'avoir des logements au top pour qu'on vienne nous les ruiner avec ces cochonneries dangereuses.

Avec des logements corrects, il faut des locataire corrects.

Dans la vie on fait ce que l'on peut pas ce qu'on veut . Jeter la pierre à ce point sur les gens qui se serve de ce type de chauffage (et qui n'ont defois pas le choix) en les traitent de naif et d'idiot (si si ca se sent!). C'est vraiment etre une bien petite personne égoiste, qui louent des appertements (qu'ils ont eu bien souvent en heritage) à un prix exorbitant leur assurant des fin de mois confortable. Ah si tout le monde pouvait acceder a la propriété...beh vous seriez bien malheureux et vous pleureriez pour que les locataires viennent remettre leurs vieux poeles a petrole.
A bon entendeur salaud.(Coluche)
un locataire a le devoir de ne pas dégrader le logement loué, et avec de tels engins qui produisent largement autant d'humidité que de combustible consommé, c'est un vrai sauna; il n' a qu'à prendre un hygromètre pour s'en convaincre. Et pour les logements chers, il faut sortir, ils ne sont pas chers partout, et dans les régions où ils ne sont pas chers, ils sont abondants et en état.

ça revient plus cher pour une même durée de chauffe que du chauffage électrique équivalent, sauf que quand le réservoir est vide ça s'arrête, alors que le chauffage électrique, il faut faire l'effort de l'arrêter pour avoir une même durée.

On achète ça avec les courses, donc on ne se rend pas compte.

http://www.cuverville.org/article89.html

Les gens qui veulent se chauffer ainsi dans un logement correct, on les laisse dehors...

Un propriétaire n'a pas le droit de louer un logement qui n'aurait comme chauffage un poêle à pétrôle, même en location saisonnière, alors, je ne vois pas comment avec un chauffage correct installé, le locataire aurait le droit d'utiliser un truc pareil.


Alors vos radotage sans même être inscrit et vos déterrage de vieux post qui polluent le forum pour raconter des âneries, ce n'est pas la peine.
LES RISQUES Deux risques principaux existent, qui, s'ils ne sont pas propres aux poêles dits «à pétrole», prennent toute leur importance du fait de leur mobilité et de l'absence de tout raccordement à une évacuation extérieure. Risques d'incendie : appareil placé trop près de matériaux combustibles (rideaux...) ; emploi de combustible inadéquat (essence,...) qui peut entraîner un risque d'explosion ; remise à niveau du réservoir alors que le poêle est éteint mais encore chaud ou, pis, allumé ; renversement de l'appareil (cas le plus fréquent) qui, au moins sur certains types d'appareils, surtout anciens, conduit à répandre le combustible sur le sol et à provoquer son infl ammation. Risques de dégagement de gaz toxiques : ces risques sont provoqués par une combustion imparfaite et/ou par une mauvaise aération. Le plus connu de ces gaz est le monoxyde de carbone (CO, appelé aussi oxyde de carbone) ; mais il y a aussi notamment les oxydes d'azote et l'anhydride sulfureux.
source : Commission de Sécurité des Consommateurs
https://www.inc-conso.fr/content/la-commission-de-la-securite-des-consommateurs
"l'utilisation de ces poêles, compte tenu du rejet des gaz de combustion dans l'atmosphère du local, suppose un renouvellement très important de l'air de celui-ci. A titre d'exemple, des tests sur des appareils parfaitement réglés ont montré que, pour que les valeurs limites de concentration de CO ne soient pas dépassées, le renouvellement d'air minimum dans le local suivant le type et la puissance de l'appareil, pour un local de 40 m3 (soit une pièce 4 m x 4 m soit 16 m2), varie entre 2 fois et 3 fois par heure (évalué par le nombre de fois que l'air du local doit être complètement renouvelé en une heure). Ce taux de renouvellement ne peut pas être atteint dans la majorité des pièces d'habitation. Il est donc instamment recommandé de ne pas employer ce type de chauffage dans une caravane (norme NF S 56-200) et de réserver ce mode de chauffage pour des lieux spacieux et bien ventilés (garage, hangar, atelier...) sous réserve que la durée d'utilisation soit faible."
Da plus en plus fréquemment, l'Office ou des entreprises travaillant pour son compte ont pu constater la présence et l'utilisation de poêles à pétrole
« Lampant » (à flamme) dans les logements.
Ces appareils vendus dans le commerce à des prix parfois élevés ne peuvent être utilisés qu'en respectant des règles très strictes définies par le décret N° 92- 1280 du 10 décembre 1992 édictant les prescriptions de sécurité relatives aux poêles mobiles à pétroles lampant.
LES RISQUES ENCOURUS
Deux risques principaux existent, qui, s'ils ne sont pas propres à ce type de
poêle, prennent toute leur importance du fait de leur mobilité et de l'absence de tout raccordement à une évacuation extérieure (article 53.1 du Règlement Sanitaire Départemental Type).
Risques d'incendie :
*Appareil placé trop près de matériaux combustibles (rideaux...),
*Emploi de combustible inadéquat (essence) qui peut entraîner un risque
d'explosion,
*Remise à niveau du réservoir alors que le poêle est éteint mais encore chaud ou pire allumé, Renversement de l'appareil (cas le plus
fréquent) qui, au moins sur certains types d'appareils surtout anciens,
conduit à répandre le combustible sur le sol et à provoquer son inflammation.
Risques de dégagement de gaz
toxiques :
Ces risques sont provoqués par une combustion imparfaite et/ou par une
mauvaise aération. Le plus connu de ces gaz est le monoxyde de carbone (C.O. appelé aussi oxyde de carbone) ; mais il y a aussi notamment les oxydes d'azote et l'anhydride sulfureux.
LA VENTILATION ET L'AÉRATION
DES PIÈCES Ces appareils nécessitent impérativement un renouvellement d'air par heure au minimum égal à deux ou trois fois le volume de la pièce.
Dans votre logement, quel qu'il soit, le volume d'air renouvelé par la ventilation mécanique contrôlée (VMC) ne dépasse jamais 1,2 fois le volume de la pièce. En utilisant ces appareils, vous vous exposeriez à des risques importants d'intoxication par monoxyde de carbone.
Ne mettez pas en jeu votre sécurité ATTENTION aux poêles pétrole "LAMPANT"
FICHE N° 7
De nombreux accidents, parfois très graves (brûlures, incendies, intoxications)
sont à déplorer chaque année.
Ne prenez pas de risques, n'en faites pas prendre à vos proches, n'exposez
pas votre voisinage par l'utilisation de poêles à pétrole lampant.