Problème isolation phonique nouvel appart [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 chantilly21 -
Bonjour,

Nous avons acheté un appartement neuf depuis 3 mois et venons de nous rendre compte qu'il est très mal insonorisé. En effet, nous entendons marcher à l'étage au dessus. Nous pensions au départ que nos voisins faisaient des travaux mais en fait c'est leur petit (qui ne pèse que 11 Kg) qui courre dans l'appart.
Ils sont descendus chez nous pour écouter ce que cela faisait quand leur fils courrait et ont été très étonnés du bruit.
Est-ce que quelqu'un peut m'éclairer sur les normes phoniques obligatoires d'un appartement neuf et quels recours pouvons nous engager dans ce genre de cas ?
De plus, nous pensons revendre cet appart dans quelques années et cela risque de freiner les acheteurs.
Merci par avance pour vos réponses

26 réponses

Voir l'arrêté du 30 06 99 Caractéristiques acoustiques des bâtiments d'habitation.

Faire des mesuress acoustiques par un expert.

Cordialement

ASTER Diagnostics Immobiliers
44
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour,
Nous sommes dans le même cas que vous, en tout début de procédure (courrier avec A-R au promoteur et au constructeur).
Nous avons emménagé début Juillet 2010 dans notre appartement flambant neuf acheté en VEFA et nous sommes anéantie de constater les bruits d'impactes au sol !
Pourtant le bâtiment est censé respecté le cahier des charges aux normes 2005.
Nous n'avons plus qu'une envie, annuler la vente pour vice caché avant achat et être intégralement remboursé.
La saisie du juge débutera dans deux mois si le promoteur-constructeur ne fait rien d'içi là.
j'ai oublié de vous dire que j'ai réclamé les certificats de conformité acoustique de l'immeuble. evidement ils sont incapable de me fournir. Je me demande s'ils ont effectué ces contrôle. Si ce n'est pas le cas. ils osnt dans la m... je les tiens par la peau du c...
bonjour nous sommes dans la meme situation,problème phonique et bien sur le promoteur est incapable de nous fournir les certificats .dans 15 jour un acousticiens vient faire des tests j espère fortement avoir raison il y en a marre de savoir la vie de nos voisins et eux la mienne
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2009
2
En réponse à décibel :
Il y avait des problèmes similaires dans mon immeuble de 34 (20+14) logements, construit en 1983 ou 1984, au début où j'ai emménagé, pour un des voisins à l'avant dernier étage dans notre copropriété. J'ai acheté un an après que les premiers occupants avaient emménagés.
Ce copropriétaire (horaires décalés car conducteur de train SNCF) se plaignait d'entendre marcher entre autre son voisin du dessus .
Si je me souviens bien : après pas mal de temps (avant la fin de la biénale ?) la copropriété par l'intermédiaire d'un avocat payé par les copropriétaires a mis "en referé" le constructeur de l'immeuble pour diverses malfaçons (microfissures aux plafonds, etc).

Le copropriétaire concerné a fait appel à un expert pour faire un carrotage entre les 2 appartements concernés (dernier et avant-dernier étage). Evidemment tout cela n'était pas gratuit.

L'analyse aurait révélé que la couche isophonique dans le béton n'y était pas (donc dans le sol du dernier étage) : ce qui pouvait justifier que le plaignant entendait marcher son voisin du dessus et d'autres bruits.
Après quelques temps (2 ou 3 ans?) Le plaignant a été indemnisé (est-ce que la somme a été suffisante ? je ne me rappelle plus trop bien ? Peut-être 100.000F pour un appart payé dans les 2.000.000F).
Mais en est-il que le problème n'a pas été résolu . Aucun travaux de faits. Le plaignant à mis en vente presqu'aussitôt avoit toucher ses indemnités. Cela fait un peu plus de 10 ans maintenant qu'il est parti.

Son successeur ne se plaignait pas trop du bruit (de temps en temps bruit de talon aiguille de la femme du dessus et parfois un des enfants (adolescent) qui faisait la fête (sans ses parents).

Pour ma part je souffre également du bruit dans cet immeuble (j'habite au 3ème et dernier étage ; j'entends mes voisins du dessous et 2 étages au dessous, les voisins sur un des cotés de mon appart, la porte de la cave qui est au 1er sous-sol, etc.
Tout les bruits ne sont pas forcément inacceptables. Mais ce qui est énervant c'est que certains pourraient être atténués ou totalement réduits . Pour mes voisins du dessous ils ont emménagés il y à 16mois et tous les jours ils se mettent à tirer les tables et les chaises (je suppose?), cela doit être pour faire le ménage car il ont un bébé d'un peu plus d'un an. Mais il suffirait qu'ils utilisent des pattes de feutre et le bruit serait réduit... A croire que les gens se croient seuls au monde.
Personnellement je ne claque pas mes portes (ni dans l'appart, ni la porte palière , je ne laisse pas tomber mon abattant de WC, j'essaye de ne pas choquer la vaisselle dans l'évier lorsque je la lave, je ne met pas la musique fort (je pense que je fais pas mal d'effort de mon coté, mais les autres ne le savent pas). Bon je ne dis pas que je suis parfait: il y a certainement des bruits qui passent.
J'ai pas eu l'opportunité du copropriétaire indemnisé car quand j'ai acheté comme je l'ai dit plus haut j'ai emménagé un an après que les premiers copropriétaires aient emménagés. Et la première année je n'avais personnes au dessous de moi car l'appartement a été acheté un an encore après que moi j'ai acheté le mien . C'était très calme, un vrai havre de tranquilité. Dommage ça n'a pas duré...

Enfin pour tenir le coup voici ce que j'ai fait : je me suis inscrit dans une association où je vais trois soirs par semaine (en fait j'étais déjà inscrit quelques mois avant d'emménager et je continue encore actuellement ) comme cela je pars à 20H de chez moi et je rentre à 23H. Et un autre soir je vais faire des courses en hypermarché car ça ferme à 22H (sur la région parisienne).
Mais peut-être que tout le monde ne peut pas le faire...Comme je suis célibataire ça m'est peut-être plus facile.
Bjr, je suis dans le même cas que vous. J'entends tous les bruits d'impacts dans mon appartement livré en octobre 2009. Sans réponse du promoteur, je suis en train d'engager une procédure judiciaire. C'est invivable. J'ai acheté un appartement neuf pour éviter ce problème et je l'ai quand même. Il y a du carrelage alors que le revêtement prévu était du parquet. On est bien seul dans ce cas : on a juste à subir et payer. On ne voit jamais dans les forums de gens à avoir trouvé une solution...
Bonjour,
j'ai engagé une procédure judiciaire car sinon le promoteur ne répond pas aux lettres recommandées. J'ai dû prendre un avocat. Le promoteur est convoqué au tribunal en référé prochainement. Donc maintenant j'attends la suite : mesure acoustique effectuée par un expert judiciaire...Je vous mets juste en garde contre une chose : le délai de 1 an pour faire jouer la garantie d'isolation phonique n'est interrompue que sur saisie du juge et non pas par l'envoi d'une lettre recommandée. Cela suppose d'avancer les frais d'avocat et de justice. C'est bien pour cela que les promoteurs ne répondent pas aux courriers car ils savent que peu de gens s'engagent dans une procédure judiciaire coûteuse et longue. C'est scandaleux mais c'est comme ça

bonjour : vous pourriez vous adresser à une association de consommateurs telle que le CLCV, qui pourrait bien vous aider et s'occupent même des démarches. (cotisation 35 euros).

Normalement il est prévu une couche isolante dans les dalles (voir devis descriptif), mais il est possible qu'elle ait été "oubliée", d'où le problème.

Il est certain que ça ne se voit pas, mais ça s'entend.

A une époque, le carrelage était interdit. Il était impossible,^si on achetait neuf d'avoir un sol en carrelage. C'était moquette partout, et revêtement plastique dans la cuisine et salle d'eau.

Et c'était interdit de poser du carrelage par la suite sous peine de devoir l'enlever ou le recouvrir par un revêtement non bruyant.

Mais certains propriétaires ne se prennent pas la tête avec les règlements, et il y a pas mal de problème avec ça. Tant qu'il y a une personne discrète qui marche en pantouffles, on ne se rend compte de rien. Mais si on marche en chaussures de ville, ou bien s'il y a des enfants, le voisin du dessous, et même parfois celui du dessus "déguste".
Bonsoir,
et bien pour ma part j'en suis à l'étape 3 : l'expert judiciaire nommé par le TGI de Rennes a rendu son rapport d'expertise attestant du défaut d'isolation phonique caractérisé. Comme vous bien entendu j'ai dû avancer tous ces frais dont 2 500€ de frais d'expertise acoustique (expertise judiciaire). Maintenant je dois attendre la décision du TGI de Rennes et je dois attendre la date d'audience, fin d'année dans le meilleur des cas. Comme vous j'ai dû emprunter de l'argent pour faire valoir mes droits au risque de perdre et d'être condamnée aux dépens. On doit prendre un risque terrible, alors que le promoteur n'a aucune inquiétude à avoir grâce aux assurances et au temps qui joue en sa faveur. C'est un vrai scandale. On a plus de garantie pour un achat de 20€ que pour un achat qui engage une vie de travail.
Pour répondre à vos questions, l'expert nommé par le TGI a été faire la mesure dans l'appartement à l'origine du Problème. En ce qui me concerne elle était tout à fait indépendante ; mais elle est intervenue en 2è position après qu'un 1er expert nommé se rappelle une dois venu chez moi et après la 1ère réunion qu'il avait travaillé pour le promoteur !!!! la mémoire lui tant revenue il a demandé à être désaisi du dossier.
Avec tout ce que je vis, il est très difficile de garder confiance.
Il y a pas mal de post à ce sujet sur les forums mais visiblement ça ne mobilise pas grand monde à part les victimes.
Bon courage
pouvez vous dire la date de construction de l'immeuble la notion d'achter etant flou pour les normes et les recours juridiques
Bonjour,

L'immeuble a été terminé en juin 2009. Cordialement,

bonjour : Que penser des "andouilles" qui marchent en talons aiguille, tout en sachant très bien qu'il y a quelqu'un au dessous qui entendra ce bruit désagréable, et que le revêtement de sol du logement ne va pas apprécier, même si c'est du carrelage. ?????

Et une isolation phonique atténue, mais n'arrête pas tout.
Bonjour

Malheureusement il existe pas mal de personnes comme cela : des personnes qui ne pensent pas aux autre, à la gêne qu'elle peuvent leur occasionner.

Effectivement, dans notre immeuble quelques personnes qui ont acheté sur plan ont eu comme faveur du constructeur, à leur demande, à avoir du carrelage au sol dans certaines pièces (entrée et peut-être ailleurs ?) à la place de la moquette. Après est-ce que tout à été fait comme il faut pour l'isolation sonore, je n'en sais rien.

Pour ma part chez moi j'entends les chocs , ce que notre précédent syndic avait appelé : les bruits "frappés" (apparemment il existe plusieurs type de bruits, notre syndic nous en avait cité d'autres mais je ne m'en souviens plus).
C'est à dire si la personne au-dessous moi cogne, pas forcément fort, les cloisons ou les murs ou les gosses qui courent, ces bruits se propagent. Pareil lorsque la personne qui rentre les poubelles les remet dans leur local au rez-de chaussée, j'entends du bruit comme des coups et l'on pourrait croire que c'est chez mes voisins au-dessous de chez moi alors que Je suis au troisième et dernier étage. Idem pour les gens qui vont à la cave au premier sous-sol, s'il les gens cognent les murs ou posent brutalement des choses, les bruits se propagent et je les entends (moi, au troisème étage).

La fréquence de ces bruits (car ce n'est pas trop souvent) fait qu'on les accepte.

Par contre ce qui est curieux c'est que je n'entends ni radio ni télévision ni parler ailleurs : ce genre de bruits à l'air d'être bien maitrisé.
Bonjour, pareil on a acheté un T3 en VEFA, livraison fin 2009, bruit de choc, bruit d'écoulement fortement distinct dans les gaines techniques, et les bruits de basses passent tout seul. Test acoustique obtenu mais en faveur du promoteur...(c'est très large comme norme)..et ils se cachent derrière les résultats, alors que cet appart devient invivable au jour le jour...
Le problème que nous avons c'est qu'il s'agit principalement de propriétaires investisseurs..comme bcp de programme actuellement donc dur de se faire entendre et reconnaitre. Nous réalisons actuellement un sondage auprès de toute les personnes habitant l'immeuble car la réponse du promoteur est toujours la mm, vous êtes les seuls à vous plaindre du bruit...affaire à suivre...mais nous sommes déjà entrain de regarder pour partir ailleurs, attendre un appart 2 ans pour avoir envie de partir au bout de 3 mois ça déprime pas mal. les promoteurs s'en foutent de pourrir des vies, le monde du bâtiment me dépasse mais on ne les lâchera pas
Il y a des cas de jurys prudence en France ou même si les mesures ne démontrent pas de débordement des normes vous êtes tout de même en droit de jouir paisiblement de votre logement (demandez à votre avocat).
Bonjour, de notre coté (après bientôt un an) nous en sommes à attendre l'expertise acoustique.
L'expertise est en trois étapes:

1 -Expert judiciaire + avocats de toutes les parties pour une réunion d'explication du problème dans notre appartement : Fait (exposition du problème regroupé en quatre points principaux par mes soins).

2 - Expert judiciaire + avocats de toutes les parties + tout les sous traitants: A faire (date de réunion non déterminée a ce jour).

3 - Expertise acoustique menée par un acousticien professionnel : A faire (devis de 2810€ reçu - expertise comprenant l'accès aux quatre appartements périphériques au miens).
Cette expertise n'aura lieux qu'après la réunion N°2.

Pour l'instant nous en sommes à environs 4000€ de frais juridiques (sans le devis acoustique) car le juge du TGI de Metz à décidé d'appliquer la lois "au dépends" du demandeur, c'est à dire que le plaignant doit d'abord payer tous les frais juridiques avant de savoir si oui ou non nous avons raison (je comprend pourquoi personne n'ose aller en justice!)

Nous avons donc ouvert un prêt à la consommation pour couvrir nos frais judiciaires (le prêt juridique n'existant pas encore...).

bonjour : Qu'est-ce qu'il y a au sol chez vos voisins ?????

A une époque on mettait de la moquette partout, ce qui étouffait bien les bruits, alors que le carrelage posé directement sur la dalle transmet parfaitement les bruits....

Avez-vous le même sol chez vous ????

N'y a-t-il pas sur le règlement de copropriété qu'on a dû vous remettre lors de l'achat une interdiction ou une limitation de matériaux à mettre au sol ???

Vous devriez contacter le syndic et lui parler du problème, car il est possible que ce problème ne soit pas que chez vous;

Certains propriétaires prennent, malgré les interdictions, l'initiative de placer du carrelage ou du parquet flottant sans couche spéciale pour atténuer le bruit, et bien sûr, cela cause des problèmes:

En attendant, que vos voisins trouvent à leur enfant des chaussures qui ne font pas de bruit, ou des "chaussettes à picots". Ainsi le bruit sera coupé à la source.

Il ne faut pas oublier que l'insonorisation consiste surtout à étouffer le bruit là où il est créé, par des matériaux qui ne le communiquent pas, mais au contraire l'étouffent.
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2009
2
Juste un petit rectificatif au message ci-dessus : l'immeuble a ete construit en 1993 ou 1994 et non pas en 1983 ou 1984.
Bonjour,
Je vis exactement le même problème que toi Amand.
J'ai emmenagé en mars 2009 dans un appartment acheté en VEFA.
J'entends le bruits des pas de mes voisins continuellement. Cela devient invivable.
J'ai envoyé plusieurs courriers à mon promoteur afin qu'ils viennent constaté mais il ne se sont jamais déplacé.
Aujourd'hui, il me propose de faire effectuer des essais accoustiques qui resteraient à ma charge (entre 1.000€ et 1.500€) si elle confirmerait la qualité de l'isolation.
Je ne peux diligenter cette étude moi-même car nos voisins ne veulent rien entendre et refusent de nos écouter.
Or ces études se font avec du matériel installé dans les 2 logements.
Pouvez vous me dire où vous en êtes de vos démarches ?
Nous sommes complètemens anéantis par ce problème. Nous ne savons plus quoi faire et vivre dans un appartement avec de tels bruits nous parait impossible à long terme.
Merci d'avance
Bonjour,

Pour le moment nous n'en sommes qu'au stade de la deuxième lettre recommandée. Mais sans réponse de leur part, voilà la démarche que nous allons suivre:
faire constater par un expert acoustique que le nombre de décibel dépasse la norme (30 db) qui coûte entre 150 et 200€.
Dans ce cas, présenter l'attestation fournie par l'expert au promoteur (en gage de bonne foi). Si le promoteur n'engage aucun travaux, l'assigner en justice au tribunal de proximité (pour demande d'indémnisation des préjudices encourus,remboursement de l'expert...etc).
Cordialement.
> amand
Nous sommes dans le même cas que vous, appart acheté en VEFA livré fin 2008.
Attention, si le promoteur ne fait rien pour trouver une solution (à ses frais) vous ne pouvez par prendre n'importe quel expert en accoustique pour déterminer si l'isolation phonique est au norme. Cette expertise n'aura aucune valeur juridique face au promoteur. Il faut passer par la justice avant la fin de la première année d'entrée dans les lieux, pour qu'un expert judiciaire soit nommé par le juge.
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 1 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2011

Normalement le coût de l'expertise tourne autour de 300 Euro.
Pour 300€ je serais curieux de connaitre ce qu'il peut bien faire...multipliez ce chiffre par 9 et là ce sera bien plus juste a mon avis...(devis à 2800€ chez nous avec accès aux quatre logement périphérique pour installation du matériel et prise de mesure dans mon appartement).
Nous sommes dans le méme cas que vous. Appartement neuf livré en octobre 2009. Nous le bébé ne marche encore pas tout seul, il s'aide en poussant une chaise au sol. Les bruits de pas, impacts , c'est
insupportable! e leur ai demandé codialement de faire attention surtout le soir aprés 21h mais aucun résultat.
J'ai envoyé un courrier au promoteur, il me dit etre dans les normes acoustique.

bonjour : il ne suffit pas de dire qu'il est dans les normes acoustiques, il faut qu'il le prouve.

Il est possible qu'une épaisseur d'isolant n'ait pas été placée, même si elle était prévue, car ça ne se voit pas.
Bonsoir,
est ce que quelqu'un connait un organisme ou un expert accoustique à prix raisonable dans les environs de l'EURE (27 )

Merci
Il faut passé par le tribunal, c'est lui qui nommera un expert.

bonjour

j'ai le même problème, la garantie d'un an n'a pas expirée

a-t-on une chance et peut-on intervenir?

comment ?

merci d'avance
Bonjour à tous.

je suis comme vous, victimes d'un constructeur peu scrupuleux.
mon appartement a été livré en décembre 2009. autant dire qu'il doir respecter le tout dernier réglementation de janvier 2000.

L'ADIL (Agence Départementale pour l'Information sur le Logement) m'a conseillé de faire des démarches suivantes:
1/ faire une enquête de visinage pour resencer tous les gens dans la meme
galère
2/ demander au conseil syndical d'écrire un courrier de réclamation, via le Syndic,
à l'assurance de domages ouvrage
3/ croiser les doigts que l'assurance soit réactif.

Donc, J'ai fait une enquête de voisinage. résultats des comptes: sur 30 appartement, 10 ont des pb d'isolations phonique.
J'ai demandé au conseil syndical de rédiger un courrier destiné au syndic, qui fera suivre à l'assurance domages ouvrage (c'est une assurance obligatoire que le constructeur a souscrit pour l'immeuble).
Si tout va bien, l'assurance enverra un expert pour faire un constat puis faire un expertise acoustique.

L'appartement au dessus de chez moi est équipé d'un revetement PVC et la réglementation stipule:
"?Lw pour un revêtement de type pvc sur une dalle de béton de 18cm doit être de 16dB pour répondre au niveau réglementaire de pression ? 58dB"

Pour ceux qui n'en peuvent plus comme moi, Il ne faut pas prendre l'initiatif de faire 1 expertise accoustique car il ne vaut rien étant donné qu'elle est fait de façon unilatérale. C'est l'assurance qui doit mandater un expert pour faire le travail.

Bon courage à vous
je viens donner les nouvelles:

un expert mandaté par l'assurance est venu et personne de la résidence n'était informé. L'expert a convoqué tout les responsables du dossier (maitre d'oeuvre; archtech; syndic etc..) sauf nous les victimes. 1er scandale! j'ai appris par hasard en appelant le syndic la veuille que l'expert allait passer le lendemain. Le syndic a reçu la convocation depuis 2 semaines et n'a pas jugé utile de nous informer. 2e scandalle. et lorsque je l'ai demandé pourquoi, tout ce qu'il atrouvé à me dire est: "j'ai pris connaissance le dossier ce matin (le jour de l'expertise). 2e scandale.

Du coup l'expert est passé mais les voinsins n'etaient pas là. Il a fait une expertise avec .... ses oreilles. tout en sacahnt que mes voisins n'étaient pas là. 3e scandale.

tu parles d'une expertise faite par un expert. mon c... oui. tout a été fait pour classer l'affaire sans suite. je suis enragé à un point.

J'ai fait savoir à tous ces responsables de mes c... que c'était une expertise bâclée et qu'ils nous prenaaient pour les rigolos en pointant le doigt à mon incompétent directeur du syndic. ET là il m'a sorti : "ça n'auraiet rien changé si on était informé" Et là ct parti en vrille: je ne poiuvait plus m'arrêter.

En attendant une réponse de l'assureur, et je m'attends à ce qu'elle dit que tout est conforme suivant le rapport de l'expert, je vais leur envoyer un courier à pour leur faire part de mon point de vue et en leur expliquant que je ne peux pas me contenter de cette semblant d'expertise et que si elle classe l'affaire je leur poursuivrai (dans le 1er tps avec une association Que Ch...r et si c'ets aps suffisant une procédure pénal pour non respect des norme sde construction). pour ce qui est de l'expertise, ce sera publiée dans les journaux locaux.

où en est vous sinon?
Dossier à la une