Terrain agricole de particulier à particulier

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 14 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2009
-
 HUGOBAZIL -
Bonjour,

Une amie (particulier non exploitant agricole) envisage de me vendre son champ (parcelle enclavée) loué ou prêté actuellement à un agriculteur (4 hectares 6 environ).
Je suis particulier non exploitant agricole, ce terrain me servirai de patûre pour une jument.
Le problème est le suivant : dans le hameau où nous nous situons est arrivé en 1999 un couple de hollandais qui a d'abord acheté une maison avec un peu de terrain où ils habitent à l'année, puis au décès d'un agriculteur ils ont acheté la ferme avec une vingtaine d'hectares de bois et prairie.
Ils ont vendu le corps de ferme mais gardé les terrains et ont confié la gestion de tous ces terrains à la SAFER qui loue l'ensemble à un agriculteur du coin. Or, maintenant, dés qu'un morceau de terrain ou de bois est à vendre au hameau, la Safer, gestionnaire (juge et partie), se porte acquéreur et obtient pour le compte des hollandais...
Y a t'il une chance que je puisse acquérir ce champ ?
Ou doit-on faire une location afin d'être prioritaire sur cet achat (et combien de temps) ?
Est-ce possible alors qu'un agriculteur s'occupe du terrain (foin puis vache au pré).
A voir également:

1 réponse

La safer est toute puissante avec vos hollandais,elle travaille comme un marchand de biens dans l'immobilier .Vous pouvez la contacter et tatter le terrain dans la mesure où c'est pour des chevaux(pas 1..),il y a une utisation agricole...A essayer
Pour la location vous devrez regler une cotisation de solidarité à la mutualité agricole(MSA)comme pour l'achat(annuellement) qui varie selon les régions et laisser des terrains à un agriculteur c lui qui cotisera à la MSA,donc invirable...
Mais tt agrculteur sera interessé et vous pouvez rédiger un contrat pour la jument avec lui.c'est à étudier si vous le connaissez bien.
Dossier à la une