Retenue sur caution

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 22 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2009
-
 Paulin -
Bonjour,
En terme d'immobilier, y a t-il une définition explicite de la "vetusté" que je pourrai opposer à mon locataire qui confond vétusté et détérioration.
Une toile de verre posée et arrachée par une tête de lit ou l'arrière d'"un canapé constitué un dégât, pour lui cela serait imputable à la vetusté
merci de votre aide

3 réponses

bonjour : Ceci dit, avec la toile de verre, il est possible de poser une rustine avec la même toile de verre, et après peinture, si c'est bien fait, normalement ça ne se voit pas, ou alors, il faut une loupe. C'est un des rares avantages de la toile de verre.

La toile de verre est impossible à décoller sans abimer le mur, Il faut en recoller une par dessus. Si vous devez tout refaire, c'est un travail de romain, et vous allez perdre facilement un mois de location.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez remettre propre sans trop de frais. Ce qui rendra la retenue sur la caution moins élevée. Si vous n'avez pas eu de problème pendant 8 ans, moi-même dans un tel cas, j'arrondis les angles, mais chacun fait comme il le sent. Et certainement qu'une agence ne prendrait pas des gants.
bonjour : Vous avez raison : un accroc, même involontaire est bien un dégat, mais votre locataire affirme ce qui l'arrange pour épargner son D.G.
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 22 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2009

rebonjour
mon locataire indélicat,a laissé l'appartement nécessitant des travaux de remise en état.
Le montant de la caution ne suffit pas à couvrir les frais occasionnés. Je ne lui ai réclamé que ce qui relevait de "dégats" et non de vétusté, avec devis descriptif à l'appui en corrélation fidèle avec l'état des lieux qu'il a signé.
Evidemment devis contesté car seules selon lui, les surfraces détériorées doivent être changées (imaginer l'alllure d'un panneau de mur ayant une rustine en fibre de verre en plein milieu cela doit être coquet)
question : ayant tenté une relance à l'amiable mais magré tout transmis par lettre recommandée dans les temps, quels seront mes recours auprès du locataire s'il ne veut rien entendre ( ce serait dommage après 8 ans de location sans problème de le trainer en justice, et dans ce cas là qui assurerait les frais de justice,)
merci de votre aide