Soutien collègue accusée injustement de vol

malicia - 29 avril 2009 à 22:20
droopy75
Messages postés
2697
Date d'inscription
vendredi 13 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2016
- 29 avril 2009 à 22:50
Bonjour,
Je suis caissière aux galeries lafayette et samedi dernier deux collègues ont été arrêtées pour vol : l'une d'elle encaissait une cliente complice et ne lui facturait que la moitié des articles. En gros celle-ci a payé 200 euros pour des vêtements d'un montant total de 900 euros. La caissière complice (apparemment c'était pas leur 1e fois) dépibait les articles en question ce jour-là. Mon amie, en caisse à côté d'elles, n'a rien vu du manège (on était en période de soldes, on n'a carrément pas le temps de se surveiller les unes les autres !), et a juste donné un grand sac pour la cliente. Très vite des flics en civils ont débarqués et ont emmenés les deux caissières et la cliente complice : 48 heures en garde à vue avec menottes. La caméra tournait, elles étaient surveillées depuis 3 semaines, ils avaient des preuves évidentes contre celle qui encaissait. Cette fille a accusé très vite sa complice.

Bref. Mon amie, restée en caisse ce samedi et choquée comme nous toutes de ce qui s'était passé (on tombaient des nues) a été convoquée aujourd'hui par le chef de la sécurité (absent samedi, mais qui fait du zèle et joue au shérif quand il est là), le directeur et un vigile. Etant simple témoin, mon amie ne s'est pas méfiée : ils l'ont tout de suite accusé de complicité car elles n'étaient que trois derrière la caisse à cet endroit. Elle s'est justifiée en disant qu'elle n'avait pas compris ce qui se passait, qu'elle n'avait rien fait. Quand le chef de la sécurité a demandé à celle qui devait l'assister, une monitrice de caisse, si elle la croyait, réponse "non" (elle est très lèche bottes avec la direction je précise). Le directeur a dit qu'elle devait avouer, qu'il accepterait sa demission sans problème.
En sortant de là, avec toute cette pression et ces fausses accusations, mon amie a fondu en larmes. Elle est quand même revenue en caisse jusque 20h.
Je suis choquée et pourtant pas vraiment étonnée de ces méthodes assez typiques des galeries lafayette envers ses employés. Je peux assurer que mon amie est honnète et qu'elle n'aurait jamais pris part à ce vol organisé. Je connaissais les deux autres caissières, très sympas au demeurant, mais pour qui je n'aurais pas eu la même certitude sur l'honnêteté malheureusement. Nous nous connaissons toutes depuis presque 2 ans.
Ma question : comment soutenir mon amie et collègue qui a absolument besoin de ce travail ? Elle veut demander un entretien avec le directeur car les propos contre elle ont été très loin et sans aucune preuve. Je pensais faire circuler une sorte de lettre de soutien, signée nominativement, à remettre au directeur. Auriez vous des idées et des conseils ? Merci de votre aide.

1 réponse

droopy75
Messages postés
2697
Date d'inscription
vendredi 13 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2016
2 285
29 avril 2009 à 22:50
Bonjour,
D'abord peu de gens signeront votre pétition.
En plus, vous vous mettez en danger vis a vis du magasin.
En outre, il existe des syndicats pour vous aider et votre amie.
-1