Recouvrement MCS, mes droits ? [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 Bgfg -
Bonjour,

La société Banque populaire du Nord a mandaté un cabinet de recouvrement MCS Associés pour recouvrir une créance datant de 2002.
J avais déjà reçu des relances en 2003 et 2004 . C est un découvert bancaire qui était à la base de 4692€. J ai réglé 1000€ en fev 2004. Depuis je n avais plus reçu aucun courrier (suite déménagement). Je n ai jamais été fichée pour ce découvert . Ce découvert vient d un chèque crédite sur mon compte puis revenus quelques jours après impayé. Alors que j avais retiré l argent !

Hier soir j ai reçu un coup de fil de cette société me menaçant de me mettre au service judiciaire . Alors qu ils ne m ont même pas envoyé un seul courrier a mon adresse actuelle !
Je n ai jamais reçu de prise de titre exécutoire pour cette créances.
Peuvent ils mettre ce dossier au judiciaire seulement maintenant 7 ans après ? N y a t il pas prescription ?
Merci d avance pour réponses , je suis très angoissée

6 réponses

Messages postés
499
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2010
Statut
Administrateur
Dernière intervention
31 mars 2020
3 559
Bonjour, pour en savoir plus sur les moyens mis en oeuvre par les sociétés de recouvrement et faire valoir vos droits en cas d'abus, vous pouvez consulter l'article société de recouvrement : droits et abus. Cordialement.
56
Merci
Matthieu Blanc

Rédacteur en chef de Droit-Finances

bonjour je suis dans le même cas pour un autre type de dette.
Tant que MCS n'a pas racheté la créance (la dette) votre seul et unique interlocuteur est votre banque. Vous n'etes en aucun cas tenu de communiquer avec MCS. Plus vous le faites plus ils vous harcèlent.
MCS va user de toutes les techniques d'intimidations. Ils seront aussi sordides que possible.
MCS permet à la banque de tenir un comportement relationnel et commercial qu'il ne peuvent faire sous leur nom par crainte des problèmes d'image.
Vous devez d'ores et déjà leur écrire en recommandé avec AR et copie de votre carte identité pour avoir un état de votre dossier et de ce qu'ils savent sur vous.
La loi sur la protection de la vie privé (CNIL) vous y autorise.
Vous faites copie au médiateur de MCS.
Pour ce qui est de votre dette et bien il faudra la payer selon la loi, c'est dur mais c'est la vie. Si vous n'avez vraiment pas le sou vous faites une proposition d'échelonnement.
Prenez contact avec le contentieux de votre banque et refusez l'intermédiaire MCS sauf si un acte judiciaire vous y oblige bien sûr ou si MCS à racheté la créance (il faut avoir les éléments l'attestant sous les yeux alors)
bon courage
"Un titre exécutoire vous oblige a payer la somme entière sans avoir la possibilté de négocier mensualités et montants. sans avoir la possibilté de négocier mensualités et montants."

si..les interêts demandés par la société de recouvrement sont à réduire aux cinq dernières années même si le titre exécutoire a été apposé il y a 20 ou 24 ans..
répond pas Habir ???

çela doit vouloir dire qu'il ne réclame que les cinq dernières années d'interêts et qu'il n'ajoute pas une sauce illégale au principal !...

il est bien Habir

"sans avoir la possibilté de négocier mensualités et montants."

mais nous, Habir, nous ne "négocions" jamais nous imposons le respect de la législation !..
Alors si je répond.

Au stade amiable, la société ne prend pas de frais ni d'interets. Si frais il y a, ce sont les banques qui en appliquent.
Et il n'y a pas de sauce illégal comme vous dites, étant donné que les sommes restent les même quand elles passent de la banque, à la société....
An plusse ille çe moke du monde Habir !......

La société ne "prend'" pas d'interêts ...elle se contente de les "réclamer" tout en sachant que ceux ci sont en grande partie prescrits !.....

..ou alors ...depuis sa plateforme off-shore il ne sait pas !..."
Je crois sérieusement que vous êtes mal renseigné...

De plus, restons lucide... Demain, vous prêtez à votre voisin 2000€, 5 ans après, vous lui réclamez la somme car il n'a jamais donné signe de vie et de motivation à vous remboursez... Et là votre voisin vous dis, "nan dsl mon pote y'a prescription"...

Et puis pour les interets, c'est la banque que sa regarde, car elle vend ou mandate avec les interets, alors ne blamez pas les entreprises de recouvrement, elles font le travail qu'on leur demande de faire c'est à dire DE RECOUVRER...
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 26 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2012

Moi cela me fair rire tous ces "posts" jetés sur le net tels des bouteilles à la mer... En tant que professionnel du droit, notamment du recouvrement, et exercant une profession réglementée, j'ai peine à admettre ce qui se dit. Certes, les propos sont parfois justes. D'aucuns ne saurait ignorer que les sociétés de recouvrement tiennent des propos "limites" voire limités. Toutefois, sachons admettre que ces nouvelles professions du recouvrement ont, dans leurs rangs, de brillants juristes souvent chefs de service, qui sortent des mêmes écoles que les huissiers de justice (ENP, etc...). C'est donc une différence de forme et non de fond qui séparent les uns des autres. Ceci méritant d'être dit.
Sans hypocrisie aucune, l'on sait également que les "impératifs" de rendement imposés aux huissiers de justice, par les sociétés de recouvrement ; voire aux sociétés de recouvrement par leurs apporteurs d'affaire amènent les dérives décriées ci-dessus (appels aux voisins, etc.) ; il s'agit d'une pratique blâmable et sévèrement condamnable. Et je peux également rajouter que les Procureurs de la République détestent cela...
Pourtant, le "ptit coup de fil" du matin aux voisins pour dire que Mme X n'a pas payé son nicer dicer sur teleshopping (pourtant en 3x sans frais avec report de trois mois), ca ne fait pas de mal... Je plaisante.
Il faut bien un peu d'humour, pour analyser l'autre versant de la problématique. La vérité, c'est que certains usent et "rusent" du systéme. Il n'est pas normal et je réagis en ce sens, d'opposer la prescription à tout bout de champ pour se soustraire à ces obligations. L'argent prêté doit être remboursé : le deal est simple à comprendre. Les difficultés de la vie, qui peuvent surgir à tous, sont biens compris du législateur, de la justice et du recouvrement. Chacun oeuvre comme il le peut pour aider les débiteurs infortunés, mais à condition qu'ils le veuillent... Si papa a emprunté de l'argent et qu'il décède... Fiston est bien content de récupérer la maison, pour la vendre et se faire un ptit apport sympa pour son pavillon de banlieue ; l'ascension sociale est à ce prix... Mais quid des dettes souvent chirographaires (sans sûreté) qu'exigera le créancier à l'héritier...
Quid des 500,00 euros prêtés pour faire du shopping aux galeries Lafayette, mais que l'on oubliera aussi vite que le caractère démodé du dernier jeans...
Voilà les forces en présence... Alors, pour ceux qui sont dans la détresse, les opprimés du crédit (sic), il existe effectivement des structures de médiation et qui sont à la fois gratuites et de qualité (maison de justice, permanence au CCAS etc...) où sont dispensés des conseils par des professionnels (dont votre serviteur) ; mais ceux-là je les vois rarement !
Je vois souvent les roublards qui ne connaissent que le mot "prescription" et qui n'ont comme obscession ce mot pour crier FUCK à leur créancier...
Alors pour ceux qui sont angoissés, ne mentons pas... Réclamer un crédit plus de cinq ans plus tard tandis qu'aucun titre exécutoire n'a été pris, n'est pas possible car prescrit ; au delà, réclamer 10000,00 euros d'intérêts sur un titre de 1994 n'est pas non plus possible ; la prescription des intérêts se prescrivant par cinq ans (et si je le dis, je le sais, je suis un auteur d'une note de doctrine sur l'interversion de prescription nanananère...) ; Mais il n'en demeure pas point que l'argent est du.... Au final, certes les organismes prêteurs ne vont pas mourir de 1000, 00 euros de moins dans leur bénéf monstrueux ; c'est vrai.
Mais lorsque l'on ne prêtera plus qu'aux riches (pour de vrai !), les angoissés ne viendront plus se plaindre... Surtout que l'iphone 8 10.4 qui sortira aux alentours de 2017 permettra de se rendre d'un point A à un point B sans prendre sa voiture en ouvrant une porte temporelle... Heu non je plaisante encore, hors sujet !
Alors, assumez un peu vos dettes ! (comme cela, j'aurai moins de travail lol).
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 26 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2012

Et arrêter de recouvrir... Merde ! Les sociétés de recouvrement ont l'obligation de recouvrer vos dettes, pas de recouvrir vos ceans d'un ciret lorsqu'il pleut bergère !
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 2 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
2 octobre 2014

Cher Huissier sans peur,

Bien que votre message ait deux ans, il m'est difficile de le lire sans réagir. Mais vous êtes un homme qui avez un certain sens de la répartie, ainsi me comprendrez-vous. :)
Vous admettrez qu'en temps que professionnel du droit, ainsi que vous le précisez, vous prêchez en toute logique pour votre paroisse ;) Il en irait de même pour bien des représentants de plusieurs corps de profession et c'est bien normal. Si je suis notaire, par exemple, je risque d'avoir envie de remettre les pendules à l'heure à tout ceux qui vont aller colporter sur internet que les notaires sont des voleurs en toute impunité face à la loi.

Sur votre propos de base qui est : assumez vos dettes ! A la base je vous rejoins. A la base.
Parce que voyez-vous, moi par exemple en ce moment, je suis la victime (oui : la victime, j'ai pas peur des mots, vous non plus) des procédés ignobles et dans l'éthique frauduleux d'une banque, dont je ne citerai pas le nom, dont l'intérêt réel, sous les sourires et les bonbons de bienvenue, était de toute évidence de m'endetter puis de me jeter sans pitié avec quelques milliers d'euros au passif, le tout géré par cette société MCS qui a bien des procédés frauduleux, j'en témoigne ( accord sur un échéancier mais pas moyen d'obtenir un papier clair et bien encadré ... je veux bien payer mais comment je fais pour être sûre que ma dette envers cette banque s'apure bien ?) et des manières qui sortent directement de "comment manipuler n'importe quelle personne en 30 leçons". Problème (pour eux) : j'ai tellement été manipulée dans ma vie que j'ai à présent parade à (presque) tout, à ce jeu-là.
M'enfin, dans l'ensemble, je ne suis pas tellement surprise. Quand une banque s'avère malhonnête, et assez maligne pour endormir les gens afin qu'ils ne réagissent pas dans les temps où ils pourraient se retourner, il ne faut pas s'étonner qu'ils marchent main dans la main avec des individus du même acabit.

Mais je reviens au principe de base : payer ses dettes, sciemment contractées comme un adulte responsable et pleinement consentant, oui. Se retrouver la marionnette d'un imbroglio bancaire qui vous amène au bord de la ruine et dont le processus n'a PAS été souhaité de plein gré ... je cautionne déjà moins. Car je n'ai pas voulu de ce découvert autorisé qui était complètement disproportionné en regard de mes revenus, je l'ai clairement refusé et on me l'a imposé quand même, je n'ai pas demandé à ce qu'on me promette que je pouvais m'en servir pour pallier aux carences du moment car OUI, dans 3 mois je pourrai bénéficier d'un crédit personnel, crédit qui au final m'a bien sur été refusé comme cela était prévu machiavéliquement, ceci étant le signal de départ du début de la fin.

Alors laissez moi vous dire une chose. Que je suis la seule à être dans cette situation, je sais que ce n'est hélas pas le cas. Faire en sorte que les pauvres soient encore plus pauvres, c'est le crédo des banques en France voire en Europe. Dans ces conditions, et là je n'ai pas l'intention de m'excuser d'être moins impressionnable que la moyenne nationale, je ne vois pas pourquoi, et surtout si les moyens financiers ne suivent pas ("on ne tond pas un oeuf", vous connaissez ? :) ) je vais me priver de faire intervenir toutes les lois et possibilités en ma faveur, dont ce fameux délai de prescription qui n'arrange pas vos affaires sur son principe de base, j'en ai conscience monsieur l'huissier ;)

Mais dites vous bien que s'il existe, c'est pour une raison. Les opérateurs téléphoniques et FAI, par exemple, ont un an pour réclamer dans les formes légales leur dû, au delà il y a prescription. Une toute petite année de rien du tout, et les "roublards" comme vous dites, qui ont fait exploser la facture du mobile, s'en tirent comme des fleurs. Certes ça parait facile mais d'un autre coté, croyez vous que ce type de sociétés, riches en milliards et cotées en bourse, vont se faire une vraie frayeur de M. Tartempion qui ne peut pas payer 150 euros parce que sinon,s'il est assez bête pour le faire, il reste un mois sans manger ?
Vous resteriez un mois sans manger ou presque, juste pour pouvoir dire la tête haute que vous, vous honorez vos dettes ? :) Et ceci au profit de gens qui mangent tellement qu'ils se font vomir pour pouvoir manger encore plus ? :)

Alors, si l'argent reste dû, mais comme vous l'expliquez n'est malheureusement plus exigible à cause de la prescription, pourquoi voudriez vous que tous ces gens qui sont pour beaucoup harcelés pour rien aillent s'appauvrir encore plus au nom de je ne sais quel principe moral remontant aux tablettes de moise, et qui de nos jours ne sert en fait que vos bannières ? .... :)

Ne prêter qu'aux riches, ce n'est pas près d'arriver vous savez. Les banques et organismes prêteurs s'enrichissent sur les pauvres, vu que les riches n'ont pas besoin de crédit, sont toujours en positif, donc jamais à découvert, jamais de frais, rien.

Et enfin pour finir, si tous le monde, sans exception, assumait ses dettes sans regarder aux sacrifices, vous n'auriez PLUS de travail. Ca, ça serait l'ultime blague :D Un monde sans huissier, vous imaginez un peu ? Vous feriez quoi dans la vie alors ? Bon, vous aimez bien blaguer, alors je dirais : artiste comique :)


Ps : Ah parce qu'ils se permettent de téléphoner au voisinage pour démolir la réputation des gens ?! Bin qu'ils me fassent ça, et vont se retrouver avec de sérieux problèmes gastriques de téléphone :O :D

Si vous lancez une recherche dans le forum Hight Tech, il y a le même problème avec une société de recouvrement: Intrum Justitia et un fonctionnaire du trésor répond à toutes les questions.
http://www.commentcamarche.net/forum/affich 6092846 officines de recouvrement se defendre
> Qu'est-ce à dire
Merci beaucoup de cette reponse.
Pour information , je viens d appeler MCS et de leur demander si un titre executoire avait été pris sur la creance. Le chargé de recouvrement m a indiqué que non . Je lui ai alors demandé l adresse pour envoyer une lettre recommandée pour faire valoir la forclusion de la dette . Il m a avoué a demi mots que dans ce cas on ne pourrait plus faire de decision judiciaire sur mon dossier mais que la Banque Populaire pourrait toujours me reclamer la somme . J envoie ce jour ma lettre en recommandé avec accusé de reception demandant le titre executoire . J ai trouvé un modele sur http://forum.lesarnaques.com/vos-courriers-banque-finance/recouvrement-demande-titre-executoire-t52868.html .
Merci encore .
J espere qu ensuite le harcelement telephonique s arretera
Une petite précision, concernant ce sujet. :

MCS étant une société de recouvrement ayant acheté ou étant mandaté par des banques ou autres organismes, une dette doit être remboursé. Un titre exécutoire vous oblige a payer la somme entière sans avoir la possibilté de négocier mensualités et montants.

MCS agit dans un premier temps à l'amiable, ils agissent dans votre interet pour que vous puissiez rembourser à votre rythme et à des mensualités raisonnables.

Maintenant si vous ne souhaitez pas trouvez de solution et êtes de mauvaise fois, alors qu'il s'agit de dettes contractés et que vous en êtes conscient, il y aura forcement des suites.

Cher Habir,

Je vous informe que MCS recouvrement est une société d'escot.
Par ailleurs, je viens de déposer plainte au près du tribunal pour harcèlement, falsification de documents et d'autres motifs...

Par ailleurs, très souvent les frais des sociétés de recouvrement, même tout le temps, sont illégaux.

Mimi5 pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter via message privé, je vous mettrais immédiatement en contact avec une association sur le droit bancaire.

Bonne soirée,
Messages postés
14
Date d'inscription
mardi 29 avril 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mars 2015
> PereiraJulian
bonjour ,pourriez vous m'adresser la mise en contact de l'asssociation sur le droit
bancaire merci beaucoup d'avance !
cordialement
Bonjour, pouviez vous me transmettre l'adresse des associations des droits svp merci
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 26 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2012
2
Bonjour.
En fait, j'ai contracte un credit bancaire avec la banque populaire en 2009 d'un montant de 25000€ + 7000€ d'oseo pour une affaire pro. J'ai cesse mon activite en 2011 car je n'arrivais meme pas a me faire un revenu.
Et sachant que je n'ai pas fait encore un depot de bilan car on me demande un doc comptable. Et vu que j'ai pas les moyen de payer un comptable pour avoir ce doc.
Aussi concernant la part oseo, je la rembourse en petite mensualite via mcs.
Mais la partie banque, j'ai pas eu de letttre de relance.
C'est le calme plat. Et en plus mes compte on etait cloture depuis 2010.
Ma question est. Comment puis je faire fonctionne la garantie oseo ?
Que va faire ma banque dans les jours avenir.
Que va t il se passer si je ne fait pas de depot de bilan?
Que va t il me faire la banque si je fais un depot de bilan.
Sachant que je suis demandeur d'emploi et j'etais en entreprise individuelle

Quelques idées pour vous aider:

faite la demande de la copie de votre contrat de crédit.
Généralement, les banques ne répondent pas à ce genre de courrier, car les taux sont généralement erronés...
Envoyée le courrier par lettre recommandée AR!
Bonjour j'ai MCS recouvrement qui m'ont appelé aujourd'hui et qui me demandent 186 € mais je ne sais pas pourquoi et si je l'ai payé pas ils avaient un mandat de perquisition je sais pas quoi faire