Garde d'enfant avant jugement [Fermé]

-
Bonjour,
Une question concernant la garde des enfants de conjoint séparés, non marié, pas pacsé mais en concubinage.
Quand le père décide de prendre ces filles pour le week-end, voir une semaine, quels sont les droits de la mère ?
Je vous précise qu'un jugement, pour la garde des enfants, doit être prononcé au mois de juin. Mais que faire dans cette attente, on avait demandé l'aide de la gendarmerie afin qu'elle constate que le père prend ces enfant sans l'accord de la mère, mais ils ne veulent pas intervenir avant le jugement......
La seul solution est de faire un courrier pour constaté que le père prends ces fille sans le consentement de leur mère.
Si vous avez des solutions pour éclaircir cette situation, car je ne pense pas que le fait de décider de prendre ces enfant de jour/au lendemain sans en informé, soit ces enfants ou à peine 24 h avant, soit son ex compagne, sont des manières idéales pour l'épanouissement personnel de celles-ci.
Cordialement
Afficher la suite 

8 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 27 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2009
21
165
Merci
merci de votre rapiditité.
une "entente" avait été faite pour un garde alternée, mais le péré a voulus, et a, garder ces filles pendants les 2 week-end en periphérie de sa semaine de garde.
ce qui nous fait peur, c'est comme il etait convenu entre eux, u'il l'ai gardé la 1er semaine des vacances, cela fera 15 jours de suite si il les "prend" ce soir ....
je dois vous dire que je suis dégouté que des lois n'escite pas encore dans ces cas là....

Dire « Merci » 165

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 22316 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
852
15
Merci
Il n'y a rien à faire légalement. Chacun fait ce qu'il veux avant un jugement.

Cependant, à priori l'entente reste possible puisqu'ils ont décidé d'une garde alternée.
5
Merci
bonjour,
suite a une séparation avec le père de ma fille 4 ans il y a 2 ans maintenant une distance de 300 kilometre entre nos 2 résidence.
jusqu'a aujourd'hui ca aller a peu pret sur l entente de la garde 1 week sur 2 mais pas de pension allimentaire, et les trajets diviser en 2 pour les km mais pour des raisons professionnelles je ne pourais plus faire la moitier des trajets comment faire ?
elle est scolarisée chez moi depuis 2 ans nous devions passer devant le tribunal mais sont avocat a fait reporte l audience a dans 2 mois je ne sais pas pourquoi? en attendant nous ne pouvons plus discute ensemble trop de tension je preserve au max ma fille mais je la sen perturbe un peu quand elle reviens de chez lui .
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
1782
3
Merci
L'entente est faite par écrit et paraphée des deux parties???
2
Merci
bonjour en fait c'est complexe mais lorsqu'il y a séparation les deux parents ont les memesdroits que cela plaisent ou non le père n 'est meme pas dans l obligation de vous les rendre il peut les garder avec lui jusqu'au jugement comme vous vous n'etes pas dans l obligation de lui les laissé bref tout ca pour que mr réagisse et qu'il pense aux enfants et moi je serais vous je prendrais des témoin à fois( différents ) quant il vient les chercher car ils pourront témoingner qu'il les a bien prit et avec ou sans votre consentement il faut vous protéger un maximum bon courage à vous
je vit un cauchemard cela fait un mois que le pere de nos enfants 3 ans et 9 mois a les enfants et ne veux pas mes les rendre ne repond pas ou tres rarement a mes apels et message nous avons rdv dans une semaine au jaf j'ai tres peur qu'il en ai la garde il travail toute la journée c'est sa mere qu'ils les garde il habite chez elle j'ai peur qu'il en ai la garde je sais qu'il s'occupe d'eux mais pas comme il le faut j'ai vu comment ca se passer en 7 a,s de vie commune et en 3 ans que nous avons des enfants il n'etait pas capable de changer les couche sans mon aide
Maman de 3 enfants et actuellement en instance de divorce, je me retrouve dans la même situation que vous et je suis carrément déséperé !!! mon mari encore à l'heure actuelle ne veut plus me rendre mes enfants !! Ils sont âgés de 3 ans, 8 ans et 10 ans et vivent dans un studio avec leur papa qui les gardent plus pour me faire du chantage affectif que pour autre chose !!! Après avoir mis quelques mains courantes et avoir consulter une assistance sociale rien n'avance !!! J'ai l'impression d'être dans une impasse. J'ai donc décidé de saisir le jaf. Apparemment encore une procédure asser longue pour avoir une réponse! Je n'ai la possibilité que de les voir cher ma tante car il va régulièrement avec eux cher elle !!! Il n'a quasi pas de revenu, pas mal de dettes en cours. Je ne sais vraiment plus quoi faire en attendant le jugement, si vous avez quelques infos, merci d'avance
> vivi59 -
salut mais comment il a fait pour les scolarisé
-
Bonjour, je suis papa d'un garçon de 3 ans , j'ai voulu faire un divorce amiable mais la procédure a été dès le début conflictuelle. Depuis la naissance de mon fils, je me suis occupé beaucoup plus que sa mère qui délaissait son foyer et son fils pour privilégier son travail et ses voyages et ses amants.Pendant plus de 2 ans mon fils et moi avons tissé des liens forts.

Aujourd'hui pour arriver à un accord avec madame, j'ai dû accepter ses conditions car elle ne voulait pas accepter le fait qu'on se sépare sinon elle faisait pression sur moi par l'intermédiaire de mon fils en me faisant du chantage affectif. Nous étions propriétaire d'une maison et elle m'a contraint de renoncer à tous mes droits concernant la maison, j'ai dû lui faire une donation de plus de 37000€

A l'heure d'aujourd'hui nous sommes séparés de corps mais la procédure n'est pas terminée (elle 'la fait trainer volontairement pour m'avoir à l'usure), nous avions convenu d'une garde pour la mère et d'un droit de visite et d'hébergement pour moi mais elle fait ce qu'elle veut en fait en me privant souvent de lui parler ou de l'appeler, en me privant de mon droit d'hébergement et en disant à mon fils des mensonges sur moi...
Je suis anéanti et impuissant dans cette affaire car à chaque fois qu'on se voit, elle va jusqu'à hurler devant notre enfant.

Est-ce qu'il est encore possible de saisir un médiateur pour lui faire entendre raison ?
Dans le cas d'un divorce en consentement mutuel les frais sont réduits et je ne roule pas sur l'or, mais à quel prix dois-je faire des sacrifices ?
Y a-t-il quelqu'un qui pourrait m'aider et me comprendre ? y a -t-il une défense des droits des pères qui aiment vraiment leur enfant ? Je suis prêt à tout pour le préserver de tout mal mais il n'en est pas de même de sa mère. Elle dit vouloir consulter un pédopsychiatre pour le bien de l'enfant mais il souffre déjà de mon absence et les rares fois que je le vois, il me dit à chaque fois "tu m'as manqué papa " et me sert très fort. je retiens mes larmes à chaque fois mais c'est vraiment très dur :'(

AU SECOURS !!!
Bonjour, il existe des associations comme SOS Papa dans certaines villes de France qui aident les pères dans ce genre de procédure. Mon ami est dans le même cas que vous, il est privé de son fils depuis un mois par la maman et ne peux malheureusement rien faire. Elle est dans son "droit" car le jugement ne passe qu'en Avril. La seule solution, c'est de noter tout les faits dont il est témoin ; il en a fait part à son avocat et c'est lui qui vas faire le nécéssaire pour qu'il voit un peu son fils avant le jugement. Moi-même enfant de parents séparés, je peux vous dire que malheureusement il y a peu de parents qui pensent avant tout à l'enfant et préfère jouer sur l'affectif et à leur propre personne. Les enfants sont la priorité, et ne doivent pas supporter la mauvaise entente de ses parents.
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 27 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2009
21
0
Merci
bonsoir,
enfait, quand je parlé d'attente, c'etait un week-end sur deux, depuis le pere a decide que cela serait une garde alternée, forcée de ce faite !
Effectivement, chacune des deux partie a le droit de faire ce qu'elle veut dans l'attente du jugement ...
la seul chose que l'on peut faire, c'est des courriers denoncant cette garde alternée.
on peut egalement que le jugement soit avancé.....
Merci de vos reponses
tarasouris
Messages postés
4143
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
803 -
Bonjour,

Si une garde alternée est possible ( proximité, même école, etc ...) , pourquoi le papa ne la demanderait-il pas ? Pourquoi ne pas essayer et vous mettre d'accord sur cette possibilité ? qui avait décidé d'un w.end sur deux et pourquoi en serait-il ainsi ?

Si vous voulez qu'un jugement soit " avancé ", il vous faut une raison : une urgence, un danger immédiat !!! En général, ils sont plutôt repoussés pour X raisons qu' avancés ! D'où l'intérêt de faire un accord, ET de l'écrire, dans l'attente de ce jugement ! Votre entente amiable, dans l'intérêt des enfants, c'est ce qui reste primordial ...

--------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Bonjour à tous,
Je vis aussi un cauchemar aujourd'hui pour avoir voulu être conciliante avec le père. Nous avons rencontré une médiatrice pour lui permettre de voir plus son fils qu'en garde classique et j'attendais que sa situation professionnelle se stabilise pour envisager une mise en place progressive de la garde alternée... il a fait trainer cela, et résultat, arrivé aux vacances il a pris notre petit pendant 5 semaines du jour au lendemain et a mis une garde alternée sans mon consentement. Le petit a 20 mois et ne m'a jamais quitté plus de 10 jours. Du coup comme la médiation n'est pas terminée et validée et le JAF jamais saisi, il fait ce qu'il veut. Quand je prend notre petit à la crèche il me le reprend de force soit en bas de chez moi soit devant la crèche. A toutes je conseille de ne jamais laisser durer trop longtemps une médiation ou mieux passer devant le juge, arrêter une garde classique avec la mention "sauf meilleur accord" ce qui permet de faire évoluer la garde tout en gardant le contrôle sur l'autre (surtout face à des personnes sans scrupules et qui veulent juste vous nuire pour vous faire payer)
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 27 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2009
21
-1
Merci
il va falliir que je me renseigne sur ce sujet
merci de cette info
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
1782
-2
Merci
Bonjour,

La médiation familiale aurait été une solution plus simple et plus rapide permettant aux deux parents d'aboutir à un accord amiable.
Dans votre cas, il serait utile que la maman adresse un courrier recommandé au papa et qu'elle lui explique que pour le bien être des enfants, etc.... qu'ils ont besoin de repère et bien évidemment des deux parents etc..
proposez une organisation, et démontrez qu'elle pense d'abord au bien être de ses filles et qu'elle ne s'oppose pas au maintien des liens entre ses filles et le papa.
Dossier à la une