Part d'héritage après le décès d'un parent [Résolu]

mamynette - 6 mars 2009 à 19:16 - Dernière réponse : ericRg 3907 Messages postés vendredi 3 août 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 18 juillet 2018 Dernière intervention
- 23 nov. 2016 à 00:51
Bonjour,
mon père étant décédé depuis peu, ma mère habite leur maison, nous sommes 3 frères/soeurs, , puis je demander l'avance de ma part d'héritage ( du père décédé ), et non la part de ma mère, qui ne peut etre versée de son vivant, j'ai peur en fait que ma mère ne s'endette car elle aide financièrement beaucoup ma soeur qui en profite et qui pourtant est mariée,et moi presque pas ( je ne suis pas marié), je crains qu'il nous reste que des dettes que l'on devra payer, je pense que cela n'est pas très juste car ma soeur aura profité de l'argent liquide, merci de votre réponse,
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
ericRg 3907 Messages postés vendredi 3 août 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 18 juillet 2018 Dernière intervention - 23 nov. 2016 à 00:51
82
Merci
Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net

Merci ericRg 82

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13333 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de ericRg
crudette37 8 Messages postés lundi 20 août 2012Date d'inscription 19 octobre 2014 Dernière intervention - 19 oct. 2014 à 13:10
71
Merci
bonjour je profite du même post pour poser ma question. après le décès de mon père mon frère et moi avons eu droit à 22,5 % chacun de l'héritage. ma mère garde 50 % et la maison en usufruit.
elle souhaite vendre la maison à un certain prix et elle pense pouvoir racheter une autre maison au même prix sans penser à notre part d'héritage. est-elle obligée de nous donner notre part ? un notaire va t-il l'obliger ? car si on lui demande elle ne comprendra pas et n'acceptera pas ? merci
Enka1 16205 Messages postés samedi 6 juillet 2013Date d'inscription 3 juillet 2018 Dernière intervention - 19 oct. 2014 à 13:15
Bonjour,

Ne te greffes pas sur un post obsolète ... mais ouvre ton propre post.

Ainsi de plus, tu auras tes propres réponses et ce sera plus facile pour tout le monde.
crudette37 8 Messages postés lundi 20 août 2012Date d'inscription 19 octobre 2014 Dernière intervention - 19 oct. 2014 à 14:11
ok
Commenter la réponse de crudette37
70
Merci
Après le décès d'un des parents, les biens sont le plus souvent en indivision entre le conjoint survivant et les enfants.
Il ne peut être mis fin à cette situation qu'en faisant établir par un notaire un partage des biens, partage "physique" ou compensation financière (appelée "soulte") si cela est impossible afin d'établir l'équilibre. Ce partage ne peut être refusé par l'un des co-indivisaires. Toutefois, il est conseillé de trouver un accord plutôt que de recourir à une procédure judiciaire coûteuse et préjudiciable aux relations familiales !
Si la succession de votre père n'est pas encore réglée, c'est le bon moment pour aborder ce point avec le notaire chargé de la succession.
Commenter la réponse de actif
mobial 1 Messages postés samedi 14 mars 2009Date d'inscription 14 mars 2009 Dernière intervention - 14 mars 2009 à 14:02
69
Merci
Voilà, ma mère vient de décédée, et mon père n’a pas une grosse santé, en ce moment il vit chez ma sœur.
Il vienne de passer chez le notaire pour régler les droits de succession et ma sœur me demande de faire un courrier qui dit : je soussigné x autorise ma sœur à habiter chez mon père jusqu’à la fin de sa vie à l’adresse indiquée’’.
Est-ce normal, et est-ce qu’il y a un risque quelconque de détournement d’héritage.
Cordialement
Commenter la réponse de mobial

Dossier à la une