SOS... Pompe à chaleur DE DIETRICH

Résolu/Fermé
belpile - 2 mars 2009 à 21:38
 fressard - 20 déc. 2010 à 14:11
Bonjour,

Nous allons construire, et nous souhaitons faire de l'aérothermie (air, eau). Seulement voilà, on pensait faire confiance à De Dietrich (pompe à chaleur ROE II - 10 kg) mais nous avons entendu qu'il y avait beaucoup de problèmes avec les pompes à chaleur et qu'elles sont bruyantes. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous une ou des expérience(s) à me communiquer ?

D'avance merci

Cordialement
A voir également:

35 réponses

Puce36, je suis dans le métier du chauffage et de la pompe à chaleur depuis plus de 10 ans ET JE SUIS CONTRE LA SUPRESSION DES CHAUDIERES lors de la pose d'une PAC (Pompe A Chaleur).

Une PAC, contrairement à une chaudière ne peux pas se surdimentionner et à de plus une température limite de fonctionnement (-10°C, -15°C ou -20°C généralement). Si la PAC se met à l'arrêt à -10°C extérieur est-il normal de vous proposer ce produit si la température de référence de votre département est de -15°C (ex: Alsace)

Dans l'immense majorité des cas une PAC nécessite des équipements annexes pour fonctionner correctement (ballon tampon, vannes différentielles lors de la présence de robinets thermostatiques, diamètre des tuyaux de liaison d'eau très important entre le module extérieur et le module intérieur, ...).

Les PAC ne peuvent fonctionner sans appoint car si la quantité d'eau n'est pas suffisante dans l'installation elle ne dégivrera pas sans le secours de l'appoint. Voilà pourquoi plus l'installation est petite plus il est nécessaire d'installer un ballon tampon. La profession considère que pour fonctionner correctement une PAC nécessite 10 à 12 litres par KW (exemple 10KW donc 100 à 120 litres dans l'installation).

ATTENTION également aux radiateurs en fonte qui sont sensé fonctionner avec une température de 70 ou 80°C en entrée, une PAC ne peux délivrer que 55°C maximum (sauf pour les PAC dites haute température qui fournissent 65°C). Grossièrement si un radiateur fournissait 1000W à 80°C il n'en fourni que 500W à 65°C et 250°C à 50°C. Avez vous diminuer les déperditions de votre maison par 4?

Personnellement, si la chaudière du particulier fonctionnait à plus de 55 ou 60°C en plein hiver je ne lui conseille pas d'installer une PAC mais d'isoler sa maison avec le même investissement cela lui sera plus rentable.

Une autre raison au fait que je suis contre la suppression des chaudières lors de la pose d'une PAC est qu'en cas de panne (ce qui peux toujours arriver quelque soit le type de PAC) la chaudière prend le relais et la température intérieure ne chute pas, or avec des résistances la puissance de l'appoint ne dépasse pas 6KW en monophasé et 12KW en triphasé ce qui est souvent trop faible ...

Prenons pour exemple une maison construite en 1990 en alsace de 150m² avec 2,5m de hauteur sous plafond. Le particulier souhaite une température de 21°C toute l'année.
Pour l'alsace la température de référence est -15°C, la différence avec la température souhaitée est donc de 21--15= 36°K.
Le volume de la maison est 150m² x 2,5m = 375m3
La maison ayant été construite en 1990 elle possède un coéficient G de 1,1
Les déperditions s'élèveraient donc à D=GxVxT= 1,1x375x36= 14850W

TOUT CELA A CONDITION QUE L'ALTITUDE NE DEPASSE PAS 500 METRES, QU'IL N'Y AI PAS DE VMC (Ventillation Motorisée Forcée) ETC.

Je pense que de nombreux installateurs sont responsables du non fonctionnement des PAC car ils ne prennent pas l'ensemble de ses paramètres en compte du fait que ce sont des plombiers ou des chauffagistes (dans le meilleur des cas) et non des frigoristes. Les vrais frigoristes n'ont pas de problèmes de fonctionnement ou très peu car c'est leur métier.

Bonne soirée et bon courage à tous.
59
MW75 a raison, je suis artisan plombier chauffagiste.
j'installe des pacs qui ..... fonctionnent!
(normale avec une sérieuse étude de la déperdition du logement
et du circuit hydrolique)
Mais nul besoin d'etre frigoriste pour installé un monobloc.
0