Un toit terrasse est il concu pour marcher ? [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
1473
Date d'inscription
vendredi 18 janvier 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2016
-
Bonjour,

Je possède un appartement avec un "toit terrasse" (mot mentionné à plusieurs reprises dans mon acte de propriété et sur l'hypotheque).

J'ai eu des fuites sur ce toit dès les premiers jours de mon emménagement. Le syndic s'est réuni pour faire réaliser des travaux d'étanchéité sur le toit terrasse. Les travaux ont consisté en l'application de calandrite (aspect gourdronné rose).

2 ans après j'ai toujours des fuites, le syndic a fait venir a nouveau une entreprise qui a cette fois appliqué une sorte de calandrite mais d'aspect aluminium. (Imaginez des lambeaux d aluminium de 15 cm de large sur 2 ou 3 metres de long qui vienent strier le revetement normal). L'esthétique en a pris un sacré coup et cela fuit encore.

Lorsque j'ai prévenu le gérant du syndic que l'aspect n'était pas adapté à une toiture terrasse mais un toit tout simple, il m'a répondu que rien ne précise que j'ai le droit de marcher sur ce toit terrasse. Il y a pourtant des cabanons qui y ont été construits avant que je ne l'achète. Il me dit qu'à la rigueur je peux marcher pour venir chercher quelquechose mais qu'en aucun cas, l'usage de ce toit est une terrasse sur lequel on peut prendre un repas par exemple.

Je ne comprends pas car nous avons achete cet appartement justement pour la toiture terrasse qu'il offrait et aujoud'hui on me dit que l'esthétique n'a pas droit de cité car il s'agit d'un toit et non d 'une terrasse.

Quelqu un peut il me dire d'une part si cette personne a raison ou si il s'agit d'un toit terrasse sur lequel je peux marcher et séjourner ? (et dans ce cs l'aspect esthtétique et le carnage qu'a fait l'artisan sera discutable). J'aimerai aussi savoir si tel est le cas, comment prouver à cette personne qu'elle fait erreur sur les termes.

Je vous remercie par avance de l'aide que vous voudrez bien m'apporter.

Cordialement,

Elladan

6 réponses

BONJOUR
JE SUIS TECHNICIEN EN BATIMENT QUE QUE AVEC PLAISIR DE VOUS REPONDRE SUR VOTRE CAS DE TOITURE TERRASSE
D'ABORD C4EST UNE TOITURE ACCESSIBLE QUON PEUT MARCHE AISEMENT MAIS PAS DE STATIONNEMENT D'UNE MASSE SOLIDE POUR LE LONG DE L4ANNEE
SI UNE BONNE TERRASSE BIN FAITE ? NE S'INFILTRE PAS MAIS ELLE A UNE DURE DE VIE PAS PLUS DE 30 ANS ? SINON ON RE FAIT.LE REVETEMENT
AUCUN REGLEMENT NE STIPULE L'INTERDICTION DU STATIONNEMENT SUR UN TERRASSE ACCESSIBLE
Bon jour,
quel produit puis-je utiliser pour refaire l'étanchéite de mon toit terrasse accessible sachant qu'il existe une étanchéite ancienne en fibres de verre bien adhérente à la chape béton.
Merci pour votre aide
Messages postés
594
Date d'inscription
samedi 23 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2012
231
bonjour,

Il faut tout enlever et la remplacer par une étanchéité type TERANAP de chez siplast .
Pour qu'elle soit accessible , il est conseillé de la recouvrir avec des dalles sur plots .
Messages postés
959
Date d'inscription
mardi 16 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
2 octobre 2013
632
Tout dépend de l'étanchéité réalisé, en effet il y a des étanchéités qui sont prévue pour pouvoir marcher dessus et d'autres non.

Dans votre cas je pense que pour éviter le phénomène de poinçonnement il serait adéquat de poser des caillebotis (composite (pour éviter la putréfaction comme avec le bois du bois)) sur la terrasse.

Quand à prouver le carnage de cet artisan la seule solution est de prendre un expert (voyez avec votre protection juridique)
Messages postés
1473
Date d'inscription
vendredi 18 janvier 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2016
1 109
Bonsoir,

Il s'agit là d'un conflit classique concernant les toits terrasses, il faut avant tout vous référer au règlement de copropriété de votre immeuble.
Lorsque la terrasse constitue le toit de l'immeuble, il s'agit d'une partie commune.
Il faut alors vérifier la définition du toit terrasse, la rédaction mentionne alors "jouissance exclusive d'une partie commune"
Si votre acte et le règlement le mentionne vous avez l'usage exclusif de cette terrasse.
Cette terrasse peut être "privatisée" d'ou l'expression jouissance privative ou usage exclusif, mais cela ne change rien les charges d'étanchéité incombent à la copropriété dans son ensemble. (cass. com 3° civ 18 déc. 1996). même si les tantièmes de copropriété sont affectés à la terrasse.
Cependant, le règlement de copropriété pourra stipuler que le gros oeuvre et l'étanchéité seront propriété privative, et que les charges incomberont au propriétaire de la partie commune, mais il faut que cette disposition soit claire et explicite.
La réponse à votre question, impose d'abord une lecture de votre règlement de copropriété tout dépend de sa rédaction.
Il y a des terrasses accessibles et des terrasses inaccessibles (seulement accessible pour l'entretien). Tout celà est très codifié. Mais la mode actuelle consiste à ignorer la réglementation, les DTU, et à faire n'importe quoi. Quand considérera-t-on que les métiers du bâtiment nécessitent un apprentissage, du savoir-faire et des qualifications ?
Il faut savoir si l'usage prévu est une terrasses accessible, ou non. Une fois cette question résolue, on sait tout faire. Une terrasse accessible ne fait pas appel aux mêmes matériaux qu'une terrasse inaccessible, et elle est évidement plus onéreuse. Mais il faut procéder par ordre ...
Un toit-terrasse ne signifie pas qu'il est accessible, prévu et autorisé pour un usage d'habitation. Le toit-terrasse est seulement un toit "plat" par opposition à un toit "en pente".
Dossier à la une