Separation en concubinage avec enfant [Résolu]

- - Dernière réponse :  RICCI91 - 30 avril 2019 à 09:57
Bonjour,

Nous nous sommes séparés il ya 2 mois et nous avons un petit garçon de 2 ans. C'est la mère qui a pris la décision de la séparation. Nous nous parlons normalement et alternons la garde de notre fils 1 semaine sur 2. Nous sommes en train de changer d'apart chacun de notre côté. Pour l'instant tout va bien par rapport à l'enfant.
Mais je me dis que si le dialogue se dégrade, je ne connait meme pas mes droit vis à vis de mon fils. Il porte mon nom et je l'ai reconnu. Si un des 2 parents décident de changer de région ou de pays, comment cela se passe? Qui peut obtenir la garde de l'enfant? Priorité à la mère ou le père à autant de droit que la mère?
Je crains qu'elle ai entammé des démarches de son côté sans m'en parler. Je me méfie même si je pense qu'elle ne ferait pas ça.
Que dois je faire? Qui dois je contacter? Je ne veux pas creer de scandale entre notre couple pour l'instant mais juste connaitre mes droits de père? Il semble également qu'elle ai prévu de refaire sa vie avec un homme, qui plus est etait mon ami et la personne qui m'ecoutait suite à notre séparation. C'est terrible et je ne sais plus quoi faire.
Vous remerciant à l'avance de tout conseil,
Sincèrement,
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
53
Merci
Bonjour ;

Pas de panique, mais vous avez raison de rester vigilant ; vos droits de père ayant reconnu un enfant naturel sont les mêmes et vous pouvez les faire valoir, le plus rapidement étant le mieux, car il s'agit, pour vous, du maintien des liens parentaux dès maintenant . Le juge appréciera votre volonté .
On confie effectivement plus facilement les jeunes enfants à leur maman, c'est ainsi, même si parfois c'est plus qu'injustifié ! Un déménagement, une longue distance, tout est possible dans l'avenir, autant malheureusement que la dégradation des relations père-mère .
Si vous parvenez au jugement que nous appellerons "courant", vous aurez autorité parentale commune, DVH, droit de visite et d'hébergement . Signalez de suite votre crainte d'un départ, il pourrait être déjà mis une clause dans ce sens . L'éloignement et la rareté des contacts est douloureuse au quotidien, mais celui qui aura pris la décision de s'éloigner, pour quelque raison que ce soit, devra toujours tenir l'autre informé de ce qui concerne l'enfant, planifier les voyages et les frais . Facile à dire, je le reconnais, c'est plus que rare que les parents restent en bonne intelligence dans l'intérêt de leur enfant . Mais vous aurez toujours un recours judiciaire pour faire respecter le droit d'avoir votre enfant, même s'il était à Séville ou à Tombouctou ! Il ne pourrait alors venir que pour une longue période de vacances, les deux mois d'été, pas facile à organiser pour être disponible . Mais la maman éloignée serait obligée de vous le confier . Les lois internationales se conformeront aux lois françaises, pour un enfant .

Tout n'est pas encore aussi noir, verrouillez vos droits, donc justice . De suite, car cela est très long, encombrements obligent ! Et si le nouveau compagnon qui s'annonce était aussi votre ami, positivez car il pourrait ne pas aimer voir la maman vous faire des soucis qu'il n'aimerait pas qu'on lui fasse un jour ! Sûr que, pour vous les hommes comme pour nous les femmes, voir notre amour partir avec le meilleur ami, c'est plus dur encore qu'avec un étranger ! La trahison est double, mais attention, n'entretenez pas de haine, vous y laisseriez des plumes, car il n'est pas interdit à quelqu'un de refaire sa vie avec qui que ce soit !

Dire « Merci » 53

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18751 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de tarasouris
Messages postés
1380
Date d'inscription
mercredi 21 mars 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
8 novembre 2018
87
2
Merci
Si vous restez droit et honnête (payer la pension pour l'enfant sans râler), un jour votre enfant reviendra vers vous s'il lui arrive de partir au loin. On se fait toujours rattraper dans la vie par ses défauts qui s'accentuent en vieillissant.
Un enfant cherchera toujours à comprendre. Si vous passez devant un juge, demandez à avoir une garde alternée. Si vous n'avez pas été un mauvais père, vous l'aurez. L'Europe vous donnera raison car elle est plus équitable que la vieille France bourgeoise et rétrograde. N'hésitez pas à faire appel au travers des lois européennes qui ont condamnée la France à ce sujet bien des fois. Ceci dit : pensez toujours et avant tout au bien être de votre enfant même si vous le voyez peu. ne faites pas l'enfant, les caprices c'est dépassé. Ce n'est pas une marchandise ou un atout dans un jeu de carte. Attendez et un jour il vous fera comprendre qu'il vous aime. Les enfants sont bien plus sympa passé l'adolescence car ils sont conscients des problèmes de la vie sauf s'ils ont été pourris (travers dans lequel il ne faut pas tomber non plus).
A+
moi je suis roumaine je suis avec un france je peur de me separe ona 2fii je vu garde le fii je conne pas la loi francais avec les etrange je sper ca je la chanche de ganie
Stai linistita tu o sa castigi un copil si el unu
Commenter la réponse de piopicolo
2
Merci
bjr ,etant pere separe (non marie)depuis 11 ans avec 2 fils dont le + grand dont j'ai la garde et la maman a la garde du second, dernierement suite a une "punition" (devoirs scolaire et lecture) durant le dernier weekend avec mon fils cadet , la maman prenant comme excuse un "arcelement moral" envers mon fils de 14ans (ado)et celui ci ne desirant plus venir? , la maman ne veut plus que je le prenne car mon fils ne veut plus venir,la maman a t elle le droit? mon fils a til le droit de refuser de voir son pere? suis je interdit de faire faire ses devoirs a mon fils? puis je encore le "punir"? sans risquer une telle reaction, c'est la premiere fois que cela m'arrive depuis 11 ans de separation ,je suis atterre par une reaction aussi frustrante pour moi, quels sont mes droits? que puis je faire ? que dois je faire? sa maman me dit qu'ayant 14 ans c'est lui qui peut choisir de venir ou pas ,a t'elle vraiment raison? mon fils a t il le droit de refuser de voir son pere si il est contrarie par des devoirs , son lits a faire ou nettoyer sa chambre ou simplement si je le prive de tv ou de console? ais je si peu de pouvoir ou de reconnaissance (vis a vis de la loie) que je ne peut meme pas eduquer mon fils?, mon fils de 14 ans etant en plein dans l'adolensance avec tous les petits tracas que cela comporte (rebelion ,defis d'autorite......) peut il prendre seul(apuye par sa maman) la descision de faire un tel chantage?en tant que pere ais je encore le droit (et le devoir)de faire faire les devoirs scolaires a mon fils de 14 ans meme si celui ci ne le desire pas? pouvez vous me conseiller sur mes droits? car je me sent plusque impuissant devant cette reaction autant de la maman que de mon fils,en vous remerciant
Bonsoir,

Vous avez la garde de votre ainé, il est sous votre responsabilité, vous avez le droit de regarder ses devoirs et de le punir si il le faut....Si la mère refuse que votre fils ado et le cadet aillent chez vous. Vous pouvez porter plainte à la gendarmerie vous avez le droit, ce jour là apporter votre convention établi par le tribunal suite de votre séparation....Je pense que c'est exactement la même loi qu'un divorce. C'est non présentation de l'enfant à son père ou sa mère.

Suite de mon divorce, mon enfant voit son père un week end sur deux, en cas de refus de sa part, je préviens son père en le décalant le week end d'après...Son père punit son enfant quand il y a besoin
et on se tient au courant....Ca fait 6 ans et ca continue .....


A 14 ans, je sais que l'enfant peut choisir de vivre soit avec sa mère ou son père....(renseignez vous avec un avocat)...

Moi, J'ai bien peur que le problème vient de la mère, elle doit au contraire de le convaincre de reprendre un contact avec pour avoir une explication ensemble. La crise d'ado n'est pas finie....Si la mère refuse que vous le punissez bonjour les dégats après....


bon courage
Pouces, commencez à écrire en Français SVP
Bonjour,

A la lecture de votre "cas", je pense que vous devriez peut être éviter de vous braquer , de vous sentir menacer dans votre rôle de parent, de père...
Avez vous envisager que le problème de votre ado n'a peut être rien avoir avec le fait "d'avoir été contraint et forcé de faire tel ou tel chose, et d'avoir été puni!!??) Peut être y a t il autre chose la dessous. Je pense que vous braquez de la sorte, n'est peut être pas judicieux dans votre rapports père-fils.
Si votre ado refuse de venir chez vous il a tout à fait le droit de refuser, et sa maman de le suivre dans son choix, si le conflit perdure il peut y avoir révision du jugement et un adolescent à le droit de choisir avec quel parent il préfère vivre, ( le juge allant le plus souvent dans son sens pour le bien de l'enfant)
LE risque pour vous, et que votre fils se braque encore plus contre vous, et qu'il se sente encore plus incompris.. l'adolescence n'est pas facile, ni pour l'enfant, ni pour les parents.. c'est le moment de la vie d'un enfant, ou les problèmes non résolus, les blessures, et déchirures, remontent à la surface.. + le quotidien ( collège, pote, premier sentiment, mal dans sa peau, ....)
Il serait peut être bon d'essayer de réengager le dialogue, quitte à le laisser rester chez sa maman afin qu'il se sente compris et respecter, non contraint.
De plus le fait de vous braquer contre la maman peut compliqué également les choses.

Rien n'est simple. j'espère que vous avez pris le temps de réfléchir, à tout cela. et que la situation s'est améliorée.
Commenter la réponse de pouces
1
Merci
moi, je suis maman d'un petit bout de 3ans; j'ai accepté une garde alternée quand le papa a trouvé, 1 an après, que changer boulot et de bonne femme c'était cool... resultats: je vois mon fils une semaine sur deux,certes, mais je gère toutes les embûches- nounou, doc...le père part en vacances quand il n'a pas le titou; sa semaine, du lundi au vendredi, fait qu'il voit son fils à partir de 18h30- 19h, et comme le grand homme à parfois mieux à faire, il le laisse, dès qu'il y a un souci, à ses parents. Je n'ai penser qu'à mon fils, justement, et je peux vous garantir que c'est un arrache-coeur...
Commenter la réponse de val
0
Merci
Bonjour Piopicolo et Tarasouris,

Merci à vous 2 pour vos réponses. Je vais effectivement prendre un RDV avec un avocat pour commencer à en discuter et avoir les grandes lignes.
Ensuite tout dependra de l'évolution de la situation avec la maman. Laisser le temps au temps et avoir une bonne discussion concernant l'enfant et son futur d'ici quelques mois dès que les esprits se seront calmés.
Garder un dialogue et un contact amical est effectivement la meilleure solution pour le bien etre de l'enfant.
Je commence à reprendre confiance en moi et me dire que tout arrive pour une raison, à moi d'en tirer le meilleur et rester maitre de mes emotions afin de proteger mon fils et lui apporter tout l'amour que j'ai à lui offrir.
N'hesitez pas si vous avez d'autres conseils.
Merci,
Commenter la réponse de debu14
0
Merci
je suis séparée depuis huit mois du pere mon fils va avoir 4 ans en janvier son pere connais uniquement les sorties pour dépenser son argent et ne viens pas voir son fils je me retrouve avec toute les responsabilité et tout a payer je n'ose meme pas allé devant un juge pour demander une pension car je connais la reponse de son pere ce n'est pas qu'une question d'argent nous avans été deux pour faire ce bébé il faut savoir prendre ces responsabilitées avant de refaire sa vie certaines sont trop gentille et le deviennent bcp moins apres multiple coup bas
saisie la justice tu risques d'avoir un coup bas quand il sera accccompagné temporairement ou définitivement .... toujours prendre ses arrières avec un homme.... conseil d'une personne qui l'a largement vécu????????????????????
> martinesabri -
et avec une femme bien plus !
Commenter la réponse de helene
0
Merci
ils ont 2 enfants et par manque de finances ils ont decide dans un premier temps de continuer a vivre sous le meme toit .
Si l'un des deux mene une vie dissolue pensez vous que l'autre pourra lui faire des ennuis ? maintenant qu'ils partagent les memes idees n'est il pas preferable de passer devant un homme de loi ?
Commenter la réponse de claulobapan
0
Merci
moi c'est un ami qui est plus ou moins dans ce cas la mais a la difference c'est que lui a peur de partir car justement financierement c'est pas au beau jour du tout et elle elle ne partage pas vraiment l'idée de se separé et je ne sais plus trop quoi lui dire pour que justement il puisse avancé car il est dans un etat catastrophique en plus y a que lui qui bosse et derenierement il m'a confié qu'il avait aussi peur de perdre ses 2 enfants agé de 7 et 5 ans.
alors que puis je lui conseiller de faire sacha,y que je lui ai dit que s'il partaiy pour prendre un appart je pouvais l'aider en etant sa cautionnaire.
Commenter la réponse de angeouais
Dossier à la une