Non respect des horaires

Signaler
-
 missflora -
Bonjour,

Que risque t-on pour non-respect des horaires?

C'est vrai je n'ai pas respecté les horaires mais mon travail a toujours été fait.
En fait, nous avons un collègue (notre petit chef) qui ne fait rien de toutes les journées mais quand je dis il ne fait Rien c'est la réalité il surfe sur le net au lieu de travailler mais il arrive à l'heure et part à l'heure.
Notre accord était : ok on ne le dénonce pas mais en contre partie on part plus tôt.
En fait, j'ai toujours cru que s'il y avait "embrouille", les supérieurs préféreraient des gens qui bossent et qui arrivent à faire le travail en moins de 7 heures et qui par conséquent partent plus tot puisque le travail est fait que des gens qui ne font RIEN.

Apparamment ce que les importe c'est les horaires, on a volé l'entreprise.
Ma supérieure m'a dit : faute grave donc licenciement et remboursement des heures volées.

Ok pour les heures je les rembourserai, je ferai des heures gratuitement, je leur donnerai tous mes CP.
Mais pensez-vous que je puisse échapper au licenciement?
Pour l'instant, je n'ai pas encore dénoncer mon collègue. J'attends le recommandé de mon supérieur.
Que me conseillez-vous?

Merci par avance pour les réponses

4 réponses

Messages postés
1262
Date d'inscription
mardi 16 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2009
389
Tomance je porte en faux sur ce que tu affirme:
Si le contrat de travail le nombre d'heures de travail par semaine et que le salarié ne le respecte pas (travail effectué ou non il doit être à la disposition de l'employeur pendant le nombre d'heures précisées dans le contrat) il ya effectivement faute grave et l'employeur peut prendre la décision de licencier.
Concernant la télésurveillance, si les salariés son avertis qu'elle est mise en place dans l'entreprise, elle peut-être utilisée pour confirmer les horaires arrivée et départ des salariés.
Les heures non effectuées peuvent être déduites du dernier salaire....

Voilà les précisions que je tenais a apporter.

Bon courage quand même...
(Tomance quand tu n'est pas au fait du information, abstiens-toi t'intervenir.......)
Messages postés
1262
Date d'inscription
mardi 16 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2009
389 >
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011

Romane, je ne vais pas polémiquer plus longtemps, effectivement je connais parfaitement la procédure Prud'homale (je ne suis pas conseiller, mais défenseur depuis environs 9 ans, des saisines j'en ai déposées, des affaires j'en ai défendues et ce à raison d'une trentaine par an....ceci me confère, il me semble, une certaine expérience. Je dis simplement que dans ce cas, tel qu'il est exposé, je me verrai mal axer ma défense, à moins que l'on ai de quoi étayer sérieusement nos prétentions........donc attendons la suite....)
Puis concernant les Conseillers eux-même, je me suis vu défendre des affaires similaires en tout points, et bien selon la composition du bureau de jugement le résultat n'était pas le même (un coup je gagnais, l'autre j'étais débouté)...Les Conseillers sont des personnes comme les autres issues du milieu du travail (collége employeur et employé) et donc selon la personne, le résultat n'est pas le même....

>
Messages postés
1262
Date d'inscription
mardi 16 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2009

J'ai des preuves qu'il ne faisait rien de toutes les journées. Je peux également avoir des témoignages d'intérim.
Je sais que cela ne se fait pas de dénoncer mais je lui ai toujours dit que s'il y avait "embrouille" je le dénoncerai pour essayer de sauver ma place. C'est peut être top tard car cela fait quand même 3 ans que cela dure.
Flolita = mal barré (j'espère que c'est un cauchemar et que je vais me réveiller)
>
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011

Merci, j'attends avec impatience votre réponse. Mon travail a toujours été fait même plus car parfois je faisais le sien pour justement que l'on ne nous reproche pas que le travail n'était pas fait. Je suis énervée si j'ai la même "punition" que lui. Ne vaut-il pas mieux avoir une personne qui bosse et qui fait son travail en moins de temps que prévu qu'une personne qui ne fait rien de toute la journée. Cette dernière est me semble-t-il plus malhonneté que celle qui part plus tôt?
Quand un chef vous dit ok tu peux partir car tu as fini ton boulot, qui refuserai de partir?????????
Donc j 'attends votre réponse. Merci encore
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011
455 > flolita12
je ne pense pas que vous risquiez grand chose, car de toute manière vous n'aviez pas les clès pour fermer le local et ne pouviez rester seul enfermer à l'intérieur, donc vous êtiez donc obligé de partir en m^me temps que votre chef.....CQFD...Lui est responsable en temps que chef et vous étiez sous ses ordres, donc à mon avis cela va aller.....
Romane
>
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011

Et si on avait les clés. Je vous explique :
Nos horaires : 6h-13h30 ou 13h30-21h. (1 semaine de chaque)
2 équipes : 2 le matin et 2 le soir.
1 chef en CDI
1 CDI (moi Flolita)
1 CDD
1 intérim
Tous nous avions une clé même l'interim mais personne ne savait à part nous 4. C'est le chef qui lui avait donné car bien sur cela lui permettait d'arriver plus tard mais comme l'intérim avait enlevé l'alarme à l'heure, les supérieurs pensent qu'il respecte les heures mais en fait c'est l'intérim qui ouvrait le matin.
Parfois je bossait avec lui (le chef), parfois avec le CDD ou intérim, les équipes n'étaient pas figés la raison pour laquelle nous avions les clés.
Voilà................
Messages postés
1262
Date d'inscription
mardi 16 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2009
389
Je ne crois pas que le fait de dénoncer tes collègues te permettra de te sortir de cette situation....je crois même que ta parole sera mise en doute par ton employeur (tricheur + délateur = menteur)

Mais bon, qui ne tente rien.....
Je n'avais pas le moral mais alors là je l'ai encore moins. Il vaut mieux que je m'attende au pire si je comprends bien c-a-d le licenciement.
Cela fait 3 ans que la personne ne bosse pas. On ne l'a pas dénoncer car tout simplement il nous disait de partir plus tôt (c'est la seule raison qui faisait que nous nous taisions). Mais je lui ai toujours dit que je ne dirai rien sauf si ma place est en jeu. Donc là il sait que je vais parler, je ne le fais pas de bon coeur mais il faut que je vide mon sac car si je ne le fais je le regretterai. A perdre ma place autant que mes supérieurs sache la vérité.
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011
455
il faut des preuves que vous partiez plus tot...pointeuse, témoignages....... Tout se juge sur pièce.... ne signez rien, dite que vous n'étes pas d'accors... que vous avez toujours fait vos heures....... vous n'avez rien à rembourser.... allez a l'inspection du travail...... Et si vous recevez un courrier recommandée de l'employeur, répondez y tout de suite en recommandée avec A.R en disant que vous n'étes pas d'accord...Et si licenciement il y a .... allez au prudhomme pour demander réparatrion.....Et faite un dossier avec des attestaions de collègues comme quoi vous faisiez votre travail dans les heures qui vous étais impartis...
Romane
Merci pour vos conseils.
En fait, ils ont la preuve de nous partions plus tôt car ils ont demandé à la télésurveillance le relevé des heures de mise en service et hors service de l'alarme.
Tous on partait plus tôt mais à la différence que nous le travail était fait et notre petit chef nous disait : "si vous avez terminé donc vous pouvez partir." Nous lui avons fait confiance, nous pensions que c 'était la politique de l'entreprise. Si le travail est fait pourquoi rester 1 heure à se tourner les pouces.
(Rem: nous sommes une petite antenne de 4 personnes éloigné du siège social).
Merci encore pour les conseils, je vais attendre la lettre de mon employeur
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011
455 > Flolita12
et appelez l'inspection du travail pour savoir si " l'attestation de la télésurveillance" est valable et serais valable si vous allez au prud'homme par exemple...... (je n'en suis pas sur) .....Je me renseigne de mon coté . Et vous donne une réponse cette semaine.
Romane
>
Messages postés
902
Date d'inscription
vendredi 16 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 février 2011

MERCI beaucoup de vous occuper de mon cas.
Depuis je ne dors pas beaucoup et je ne mange rien. Donc merci pour votre aide.
avant je ne respectait jamais l'horaire et maintenant oui donc merci
Messages postés
1262
Date d'inscription
mardi 16 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2009
389
Heee oui, on ne joue pas impunément avec les règles du travail (régies par le contrat et par le Code du Travail).
Tu n'aurais jamais dû accepter cet "arrangement" d'horaire, sauf a voir un écrit de ton supérieur le précisant.

Je suis défenseur du salarié devant le Conseil de Prud'homme depuis bientôt 9 ans maintenant, et des cas comme le tiens j'en vois quelques un lorsque j'effectue mes permanences avant de saisir le CPH, et ça me désole toujours de voir ce genre "bêtise" qui coûtes au final très cher.....

Bon courage quand même...
OK merci. je vais attendre le verdict et je vous tiens au courant.
> Flolita12
Bonjour,
Nous sommes le 10 juillet et toujours pas de réponse de mon employeur. Cela fait 1 semaine et 1 jour que j'attends pour ce silence? Bon ou mauvais??
> Flolita12
Bonjour! Moi j'ai un autre soucis qui n'a rien à voir avec celui de Flolita. Je travaille en CDI 30h/semaine en tant que vendeuse pour un revendeur de chaussures donc c'est la convention collective nationale du commerce de détail de la chaussure qui est concernée. Mes patrons nous demandent de porter les chaussures du magasin de la nouvelle collection à chaque fois (sous peine d'un avertissement si ce n'est pas respecté). Nous bénéficions de 4 bons de réductions par an de -50% (1 pour chaque saison). Dans mon contrat, il est écrit :"melle untel s'engage à respecter les instructions qui pourront lui être données par le représentant de la société". Est-ce que cela m'oblige à acheter des chaussures pour les porter sur mon lieu de travail? Ceci est important pour moi car il m'est arrivé de ne pas pouvoir en acheter à cause de grosses factures imprévues sachant qu'en plus je suis à temps partiel et depuis que je leur en ai parlé ils me harcèlent à petit feu pour essayer de me faire démissionner. Ils m'ont quand même fait remarquer que j'allais aux toilettes en dehors de mes pauses (inadmissible!)
Dossier à la une