Pas reçu mes indemnités de congés payés

Nono - 5 mars 2008 à 11:37
 Nono - 6 mars 2008 à 07:22
Bonjour,

J'ai démissionné le 17/10/2007 car je n'ai trouvé personne pour garder mon bébé de 2 mois et demi, et à ce jour je n'ai toujours pas reçu mon dernier bulletin de paie, mon attestation assedic, mon certificat de travail et mes indemnités de congés payés (22 jours).

J'ai déjà un premier enfant de 13 ans et mon patron a refusé ma demande congé parental car je faisais partie de son entreprise depuis moins d'un an. Après renseignement, je me suis rendue compte qu'il était en droit de le refuser, mais au moment de retourner au travail, je n'avais aucune possibilité de faire garder mon bébé, alors j'ai démissionné.

J'ai déjà adressé 2 recommandés avec AR en octobre 2007 et février 2008 afin d'obtenir mes papiers, sans succès.

Est-ce normal qu'au mois de mars 2008, je n'ai toujours pas reçu mes documents ? Que puis-je faire car je ne veux pas avoir des problèmes avec mon ancien patron ? Mais j'ai besoin de mon chèque de congés payés car je suis seule avec mes deux enfants et je ne roule pas sur l'or !!! J'en ai marre d'attendre.

Merci de me répondre.

2 réponses

bernymilly Messages postés 935 Date d'inscription mercredi 5 mars 2008 Statut Membre Dernière intervention 14 octobre 2019 595
5 mars 2008 à 20:09
Alors là, il n'y a qu'une solution, l'assigner en référé devant le Conseil de Prud'homme du lieu de votre ancien travail.

Il n'y a que comme cela que vous percevrez ce qu'il vous doit. Aller donc au prud'hommes, prenez comme conseil un membre d'un syndicat (c'est gratuit) et lui vous défendra contre votre ancien patron.

Vous ne voulez pas vous brouiller avec lui, mais lui se fout totalement de votre situation, cela fait 6 mois que vous n'avez rien touché, et que vous ne pouvez prétendre aux ASSEDIC. Et oui, même si vous avez donné votre démission, au bout de 4 mois les ASSEDIC revoient votre dossier, et si vous pouvez prouver que vous êts bien à la recherche d'un emploi, vous percevrez les allocations chômage.
1