Dépôt des comptes simplifié et confidentiel TPE-PME : greffe

Dépôt des comptes simplifié et confidentiel TPE-PME : greffe Les obligations de dépôt des comptes annuels au greffe sont assouplies pour les petites entreprises. Elles peuvent aussi demander l'anonymat pour que les comptes ne soient pas publics et consultables. Mode d'emploi.

En quoi consiste l'obligation de dépôt annuel des comptes ?

Chaque année, une entreprise doit en principe déposer ses comptes sociaux au greffe du tribunal. Les documents à déposer comprennent le bilan, le compte de résultat et l'annexe aux comptes. Toutefois, les petites entreprises peuvent bénéficier d'un allègement de ces formalités dès lors qu'elles remplissent certaines conditions.

Le dépôt concerne les sociétés commerciales (SARL, SAS..) et les EURL. Les entrepreneurs individuels (artisans, commerçants, auto-entrepreneurs, professions libérales...) n'ont pas l'obligation de déposer leurs comptes sociaux (hormis les EIRL).

Faut-il déposer une annexe comptable ?

L'ordonnance n° 2014-86 a allégé les obligations de dépôt des comptes annuels pour les entreprises de moins de 10 salariés ayant un total de bilan inférieur à 350 000 euros et dont le chiffre d'affaires est inférieur à 700 000 euros. Les entreprises qui remplissent au moins deux de ces critères n'ont plus à déposer l'annexe comptable. Seuls le bilan et le compte de résultat doivent donc être communiqués lors du dépôt annuel.

Comment demander la confidentialité des comptes sociaux ?

Certaines entreprises peuvent également demander à ce que leurs comptes annuels ne soient pas rendus publics. Si l'entreprise choisit cette option, seules les administrations, les autorités judiciaires ou la Banque de France auront accès à ses comptes. Il s'agit des micro-entreprises qui sont dispensées de dépôt d'annexe comptable et qui remplissent donc au moins deux des critères définis ci-dessus.

Pour bénéficier de cette option, l'entreprise doit adresser une déclaration de confidentialité (voir le formulaire téléchargeable en ligne) au moment du dépôt des comptes annuels au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Peut-on demander la confidentialité du compte de résultat ?

La Loi Macron a étendu cette option de confidentialité aux comptes de résultat déposés par les petites entreprises (article L. 232-25 du Code de commerce), les seuils ayant été relevés par la loi Pacte. Sont des petites entreprises les commerçants, personnes physiques ou personnes morales, pour lesquels, au titre du dernier exercice comptable clos et sur une base annuelle, deux des trois seuils suivants ne sont pas dépassés :

  • 6 millions d'euros de total de bilan ;
  • 12 millions d'euros de chiffre d'affaires net ;
  • 50 salariés employés lors de l'exercice.

Les petites entreprises qui appartiennent à un groupe de sociétés ne sont toutefois pas concernées. Il est de même pour les établissements de crédit ou d'assurance.