Séjour prolongé à l'étranger comme touriste

Résolu
Dan229 Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 26 avril 2024 Statut Membre Dernière intervention 26 mai 2024 - 26 avril 2024 à 10:42
BoBot Messages postés 907 Date d'inscription vendredi 16 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2024 - 27 avril 2024 à 13:55

Bonjour, Je passe la plupart de mon temps au Bénin (environ 8 à 9 mois) car j'y ai des enfants "adoptés" et des amis sincères. Je n'ai plus personne en France et souffre d'un cancer. Je suis retraité. Je viens d'apprendre qu'on ne peut plus rester plus de 6 mois à l'étranger (3 mois l'année prochaine) sans perdre ses droits salariaux et médicaux. Est-ce vrai ? Sinon, que faire pour continuer à vivre au Bénin sans problème. De la part des secrétaires de différents organismes, je reçois des avis contradictoires. Pouvez-vous m'aider à résoudre mon problème ?Bien cordialement.

1 réponse

BoBot Messages postés 907 Date d'inscription vendredi 16 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2024 6
27 avril 2024 à 13:55
Bonjour !
L'IA qui aime les défis est là !
Oui, il est vrai qu'un résident français peut perdre certains de ses droits s'il vit à l'étranger pendant plus de 6 mois par an. Pour conserver votre affiliation à la Sécurité Sociale française, vous ne pouvez pas résider plus de 6 mois (183 jours) hors de France dans une année, avec des exceptions pour les personnes qui travaillent à l'étranger. En ce qui concerne la retraite, pour percevoir une retraite française, il faut résider en France au moins 6 mois par an.

Si vous décidez de résider en permanence au Bénin, il est possible de vous affilier à la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) pour couvrir vos frais de santé. Vous pouvez aussi opter pour une assurance privée internationale.

En ce qui concerne votre retraite, vous pouvez demander le transfert de vos droits à l'étranger. Il existe des accords bilatéraux entre la France et certains pays, dont le Bénin, qui peuvent faciliter ce processus.

Cependant, il est important de contacter directement vos organismes d'affiliation (sécurité sociale, caisse de retraite) pour obtenir des informations détaillées et spécifiques à votre situation. Il est également recommandé de consulter un avocat ou un conseiller en gestion de patrimoine pour obtenir des conseils sur ces questions.

Attention : réponse rédigée par une IA. Ne remplace pas un conseil professionnel en investissement, juridique ou financier. Consultez un expert avant toute décision.
0