Mon patron veut porter plainte pour sabotage

Ines - 7 nov. 2023 à 16:14
dna.factory Messages postés 24947 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 - 8 nov. 2023 à 08:57

Bonjour, j'espère que vous allez bien ! Voilà lors de mon cdd d'un mois j'ai mes émotions qui ont fait n'importe quoi donc j'allume et éteigne les caisse du magasin. Sauf qu'il n'a pas fait de licenciement vue que j'étais en cdd. On a pas eu d'entretien réellement professionnel pour en discuter, de plus aujourd'hui j'ai ramené les tenues de travail. Il m'a dit qui veut prendre 90% de mon chômage de pôle emplois donc si je gagne 900 il prend 800 euros, il veut garde mon salaire et le reste pour le moment, il dit que si je suis pas solvable bas ça serait mes parents car j'habite chez eux sauf que je suis majeur.

Donc en plus les caisse son vielle donc voilà, on me vois sur les caméras les éteindre et rallumer. 

Aide moi s'ils vous plaît j'ai clairement merde en fessant ça mais je veut pas me faire avoir. 

2 réponses

Thordendall Messages postés 2453 Date d'inscription mardi 9 novembre 2010 Statut Membre Dernière intervention 3 mars 2024 430
7 nov. 2023 à 22:17

Bonjour,

Que vous reproche-t-on exactement? Allumer et éteindre une caisse n'est pas un crime. Quel est le problème?

Dans tous les cas, votre employeur n'a aucun droit de retenir votre salaire. Il n'a aussi aucun moyen de vous prendre votre chômage. Il ne peut pas non plus s'en prendre à vos parents. Si il considère que vous devez payer pour une dégradation ou un sabotage il doit porter plainte contre vous. Il essaye de vous entuber en vous intimidant.

Ne vous laissez pas faire.

Cordialement


2
dna.factory Messages postés 24947 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 12 405
Modifié le 8 nov. 2023 à 09:10

Allumer et éteindre une caisse n'est pas un crime.

Un crime, peut-être pas, mais je n'ai aucune difficulté à placer sous le pénal 323-2

Le fait d'entraver ou de fausser le fonctionnement d'un système de traitement automatisé de données est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 150 000 € d'amende.

Peu importe que dans l'esprit populaire, ces articles sont imaginés pour les "hackerz". Un 'piratage' ne nécessite pas forcément de taper comme un fou sur le clavier façon NCIS.

Aujourd'hui, 99% des caisses enregistreuses sont des 'ordinateurs', des systèmes de traitement automatisé de données.

Bien sur l'employeur n'est probablement pas conscient qu'il peut faire les choses proprement.


0