Etre indépendante à 18 ans

Jeje - 12 août 2022 à 00:01
 Jeje - 12 août 2022 à 10:58

Bonjour,

Je sais d'avance que ce ne sera pas évident, mais je souhaite tout de même trouver des possibilités que je pourrais envisager pour suivre mes études sereinement, et dont j'y réfléchis depuis plusieurs années.

Tout d'abord je présente ma situation : j'ai actuellement 17ans et me prépare au bac général et suite poursuivre des études en ingénierie ou en biologie.

Chez moi l'ambiance est très anxiogène (reproches et remarques sur moi ne manquent pas, et quasiment toujours loin d'être constructives, plutôt le contraire), des fois je dois subvenir à mes propres besoins et trouver de l'argent en travailler par ci par là discrètement, car ma mère ne veut pas que je travailles, pourtant si je travaillais durant les vacances je ne me retrouverais pas dans certaines situations compliqué pour moi où je dois utilisée la quasi totalité de mon argent de poche (20€/mois) dans le petit déjeuner, quelque fois dans le déjeuner (quand je ne peux cuisiner) et les produits d'hygiènes.


Je ne peux donc pas constitué de réels économie, d'autant plus que je n'ai pas vraiment de compte en banque (compte épargne où j'ai moins de 400€ car on y pioche de l'argent de temps en temps).

Dans chaque choses/projets que j'entreprends ou que je veux entreprendre pour améliorer ma situation, ma famille me mets des bâtons dans les roues, je veux juste vendre certaines choses (qui sont à moi) dont je n'utilises pas, on me dit non pour que quelques mois plus tard on décide de jeter, je mets donc en vente discrètement comme pour les autres solutions que je trouve.

Cette année je passe en terminale et l'année de première n'a pas été facile, je jonglais entre les devoirs et les révisions, des fois le boulot, les charges ménagères comme les courses, la cuisine, rendre services à ma mère, et le sport (certes ça représente beaucoup d'heures par semaine, mais ça m'a permis d'avoir un minimum d'organisation dans mes devoirs et permet de décompresser), de plus je devais quasiment tout le temps aller dans une bibliothèque pendant mes temps libres pour faire mes devoirs car les conditions chez moi ne le permettent pas.

Outre cela, j'ai une relation toxique avec ma mère qui rend certains moments insupportables, elle apporte un semblant de soutien et d'écoute, surtout pendant le collège où j'étais harcelée elle ne trouvais rien d'anormale à cela, elle me réprimandais même de m'en plaindre et elle se montre comme mon héros alors qu'elle ne m'a jamais sauvée, au contraire, est hypocrite et cherche tout le temps à manipuler, elle a brisé plusieurs fois ma confiance, trouve toujours des remarques à faire sur moi et dont je n'ai pas du tout besoin, comme "tu n'es pas très grande (en taille, pourtant, je fais ~1m70)", "tu as la peau trop foncée", et ce sont des exemples parmi tant d'autres de sa part, toujours pour créer des complexes et que je corresponde à ses "critères de beauté" pour plus tard trouver "un mari"( qu'elle choisira sûrement) et fonder "un foyer", cela me rajoute un poids supplémentaire (très lourd, car au final ça a remplacé l'harcèlement scolaire) et de la colère car j'ai quelque fois l'impression que je ne peux et ne pourrais pas avoir le contrôle de ma vie avec elle.



Après ce résumé (ce n'est qu'une goutte parmi l'océan), je suis en quelque sorte livrée à moi même (ce que je ressens depuis très longtemps) et ça risque encore de le rester.

C'est la raison pour laquelle je réfléchie depuis pas mal d'années à quitter chez moi où je ne me sens pas "chez moi", car je ne me sens pas poursuivre dans le supérieure ou prépa dans ces conditions (j'ai pensé à plusieurs reprise de tout arrêter, mais je tiens bon pour l'instant), c'est déjà très compliqué comme ça, j'ai du mal à m'imaginer tenir avec un rythme de travail beaucoup plus soutenu sans décrocher car on me vole l'énergie nécessaire à cela.

La solution que j'ai trouver pour l'instant serai faire mes études autre part que dans ma ville actuelle, percevoir la bourse aux mérites si je le peux avec les autres aides, et d'être logée dans des logements avec un loyer bas, tel que logement étudiant de type C.R.O.U.S ou l'internat au mieux, si le coût reviens cher (ce sera sûrement le cas) de devoir travailler en parallèle de mes études.
Ce ne sera peut-être pas rose mais au moins je me passerai d'une ambiance toxique et anxiogène à m'en rendre malade (en plus ma mère menace d'expulser à la majorité lors de dispute), et de compter que sur moi comme je le fais depuis, prendre soin de moi (je dois des fois argumenter pour aller voir un médecin lorsque j'ai un souci de santé, quand je vois un personnel de santé sans son accord je me fais engueuler pendant un bon moment) et mener la vie que je veux.

En postant ce sujet, j'espère être aiguillée vers quelques pistes qui pourrais m'aider et je remercie à l'avance certaines réponses.

1 réponse

Ysabe_l
Messages postés
11739
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
26 septembre 2022
7 492
12 août 2022 à 08:37

Bonjour

Même si ça sera parfois dur, ne lâchez pas vos études ! 

Je ne sais pas ce que vous attendez comme Conseil parce que visiblement vous êtes réaliste sur la situation et savez déjà comment en sortir. Pour les idées logement il y a aussi la colocation intergénérationnelle, vous vivez avec une personne âgée pour un loyer très bas et vous lui tenez compagnie. 

Je vous souhaite sincèrement d'arriver à couper le fil à 18 ans et à pouvoir vous épanouir. 

1

Merci beaucoup !
La colocation intergénérationnelle est quelque chose dont je n'avais encore pas pensé.

0