Motif pour mettre fin à une garde alternée

Signaler
-
 ND -
Bonjour,
Actuellement séparé depuis 2018 avec mon ancienne compagne (concubinage) nous avions opté pour une garde alternée de notre fils âgé de 4 ans à l'époque, à l'amiable sans voir de JAF. J'avais dû quitté le foyer rapidement pour me loger dans la même ville et assurer la garde alternée. De son côté elle avait déjà entamé une relation avec son responsable hiérarchique avant même de m'annoncer notre séparation en janvier 2018.
En juin 2018, elle me demande de recommencer sur de nouvelles bases une nouvelle relation après s'être séparée de son nouveau compagnon. Après discussions et rapprochement, elle me demande directement de revenir emménagé, ce que j'ai fait. Malheureusement, elle a juste eu besoin que je revienne pour les 2 mois de vacances d'été que nous avons passé tous les 3 en famille.
En septembre 2018, elle me redemande donc de partir une nouvelle fois pour retrouver dans la foulée le même homme avec qui elle avait entamé une relation. Honnêtement, ça a été de très difficiles moments à surmonter surtout pour notre enfant. J'ai finalement retrouvé un logement neuf, toujours dans la même ville pour continuer la garde alternée.
Ce choix de garde nous convenait jusqu'à présent. Notre fils avait très mal vécu la séparation et a toujours souhaité voir ses 2 parents. A ce jour il s'est habitué à ce mode de garde en gardant ses repères. Rester dans son école et avoir ses 2 parents proches était l'idéale pour lui.
De mon côté, j'ai fait le choix de ne pas refaire ma vie. J'ai la chance d'avoir beaucoup de vacances, d'avoir des horaires flexibles et beaucoup de temps à donner à notre enfant. Du côté de la maman, c'est différent.
Depuis septembre 2020, mon fils et moi apprenions qu'elle avait un autre compagnon. C'est là que tout se complique..depuis ce moment elle a décidé de dormir pratiquement toutes les semaines chez ce monsieur qui habite à 30/35 minutes de l'école de notre fils. Je n'ai vu aucun problème tant que le trajet à l'école ne le dérangeait ou le fatiguait pas.
Il s'est écoulé 1 an jusqu'à septembre 2021où pendant les semaines de garde de la maman, notre fils dormait dans un canapé au milieu du salon de ce monsieur, alors qu'elle est domicilié dans un grand pavillon là où nous avons vécu ensemble. Finalement, j'apprends depuis septembre par mon fils qu'ils vont déménagés et qu'il a enfin sa chambre...très bien. Elle me le confirme dans la foulée, sans même avoir pris le temps d'en discuter avec moi pour le bon déroulement de la GA.
A ce jour, mon fils (8 ans) me dit qu'il a mal vécu ce déménagement car il a quitté la maison dans laquelle il a tout ces souvenirs mais aussi parce que sa maman se fiche de son avis. Je comprends tout à fait qu'elle déménage du fait que la maison était trop grande pour eux, mais je ne comprends pas pourquoi le faire directement chez son compagnon sans se soucier de la garde alternée mise en place.
Ce qui me motive à décrire mon histoire et trouver une solution pour continuer la GA, c'est qu'hier mon fils m'apprends que sa maman lui demande déjà de faire un choix pour son futur collège alors qu'il n'a que 8 ans. Elle argumente en lui disant que c'est le meilleur collège de du département alors qu'il n'est qu'en CE2. Hier soir, en pleurs, il me dit "je ne veux pas choisir", "je veux continuer la GA et aller au collège avec mes amis". Incompréhensible de devoir mettre un enfant de cet âge dans cette situation à faire des choix en avance, tout en priorisant son intérêt plutôt que celui de l'enfant.
Sans même m'en parler, je constate donc indirectement, qu'elle souhaite arrêter la GA dès sa rentrée au collège en 2024 parce que ça fera trop loin (5mn de plus que son école actuelle) pour le déposer alors que l'on s'était mis d'accord pour sa scolarité avant même d'avoir rencontré cet homme. Personnellement, je suis ouvert à la discussion et à faire des efforts uniquement pour le bien de l'enfant... j'ai même changé à 2 reprises les semaines de garde pour l'organisation dans son nouveau couple (trop gentil je pense).
Sachant que je fais mon maximum pour préserver l'environnement de notre fils en voyant uniquement son intérêt et par soucis de perdre la GA d'ici 2024, dois-je voir un JAF? Ai-je une chance d'obtenir la garde si elle choisit de mettre fin à la GA?
Bref désolé pour mon pavé mais cela m'inquiète et notre fils le vit mal de devoir faire un choix entre ses 2 parents. Je vais devoir en discuter avec elle mais je sais que les tensions vont revenir et à mes souvenirs elle est sans pitié et perverse. Je souhaiterai juste que notre fils n'en souffre pas plus. Merci beaucoup à ceux qui prendront le temps de me lire.

2 réponses

Bonjour,

Saisissez gentiment le JAF pour faire acter les habitudes de vie (GA) de votre enfant.

Vous pouvez prendre conseil auprès d'un avocat et dans cette attente gardez le silence avec l'autre parent sur vos intentions.

Bien cordialement
même histoire similaire Je vous conseille de prendre un avocat pour revoir le jugement pour l'intêret de votre fils.