Rachat une part d'une indivision

Signaler
Messages postés
74
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021
-
Messages postés
74
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021
-
Bonjour, mes questions:
historique, en 2018 nous avons partagé une maison à nos 3 enfants:
- un terrain avec une grange à un enfant
- une maison aux deux autres enfants.
Aujourd'hui, l'un de mes enfants veut vendre sa part de la maison.

- question : nous (parents) pouvons nous racheter sa part ?
- question : quel est le type et coût de l'acte (2,5 % ou 5 %) ?

merci

3 réponses

Bonjour
revoyez votre message , il y a une incohérence dans la répartition.
Messages postés
37005
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2021
16 628
Aujourd'hui, l'un de mes enfants veut vendre sa part de la maison.
- question : nous (parents) pouvons nous racheter sa part ?
- question : quel est le type et coût de l'acte (2,5 % ou 5 %) ?

Même si vous avez conservé l'usufruit de ce bien, l'indivision n'existant pas entre nu-propriétaire et usufruitier, les droits de mutation à titre onéreux sont dus. et non le droit de partage au taux de 2.50%.

(copier-coller)
ENR - Partages purs et simples
I. Champ d'application du droit de partage ou de la taxe de publicité foncière
120En l'absence d'indivision, l'acte doit être assujetti à l'impôt de mutation à titre onéreux. C'est ainsi qu'il n'y a pas d'indivision entre le propriétaire du sol et celui de la superficie ; l'attribution de l'un de ces éléments au propriétaire de l'autre constitue donc une vente ordinaire.

L'indivision n'existe pas non plus entre le propriétaire unique d'un terrain et le constructeur d'un immeuble sur ce terrain, même si le propriétaire et le constructeur sont des époux.

De même, si des constructions sont élevées sur un terrain appartenant divisément aux constructeurs, ces constructions ne deviennent pas propriété indivise.

La situation serait différente si la construction avait été édifiée en indivision par les propriétaires indivis du terrain et l'acte portant attribution divise des biens serait soumis à l'impôt de partage.


Aucune indivision n'existe enfin entre l'usufruitier et le nu-propriétaire d'un même bien, chacun d'eux possédant sur ce bien un droit privatif.

Il en résulte, en principe, que l'acte par lequel l'usufruitier abandonne au nu-propriétaire tout ou partie de son usufruit et reçoit en contrepartie une part de pleine propriété constitue un échange et non un partage.
https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/817-PGP.html/identifiant%3DBOI-ENR-PTG-10-10-20150903
Messages postés
74
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021

Merci de votre réponse
Messages postés
74
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021

Bonjour, mes questions:
historique, en 2018 nous avons fait la donation d'une maison à nos 3 enfants:
- un terrain avec une grange à un enfant
- une maison aux deux autres enfants.

Aujourd'hui, l'un de mes enfants veut vendre sa part de la maison.

- question : nous (parents) pouvons nous racheter sa part ?
- question : quel est le type et coût de l'acte (2,5 % ou 5 %) ?

cordialement