Dénonciation gendarmerie et "garantie" d'anonymat

Alybane
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 25 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2021
- 9 sept. 2021 à 18:23
 bernard - 15 nov. 2021 à 13:40
Bonjour,

Je souhaiterais savoir si on pouvait rechercher éventuellement les personnes qui envoyaient des lettres anonymes ?
Mon frère à dénoncé des personnes pour des stupéfiants (plantation et revente) par lettre anonyme. Seulement il a posté la lettre dans son village et une des personnes incriminées connait son lieu de résidence.
Il craint donc qu'on remonte jusqu'a lui si des renseignements (donc le cachet de la Poste) sont divulgués auprès des personnes incriminées si elles se font auditionner. Et craint également qu'il soit contraint de s'expliquer de son courrier devant les gendarmes, en sachant qu'il n'a voulu faire que son devoir de citoyen.
J'ai vu sur internet que les anonymats ne sont normalement respectés que si les courriers sont envoyés au Procureur (avec textes de lois et motif), mais quand est-il exactement pour les lettres anonymes adressées en gendarmeries ?

Un grand merci par avance pour vos réponses

1 réponse

Bonjour

Réponse tardive mais réponse quand même...

Une lettre est anonyme si elle ne contient aucun élément d'identification de l'auteur (pas de nom prénom, pas d'adresse, pas de téléphone notamment...).

Dans ce cas, ce qui intéresse les enquêteurs est son contenu. Il leur appartient de vérifier ce qui est dénoncé par des filatures, surveillance... et apporter des preuves.

Une lettre, qu'elle soit anonyme ou non, n'est pas une preuve. De même, un témoignage même à visage découvert n'a jamais été une preuve.
0