Coeur gros, mais resolu

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 11 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2021
-
Messages postés
119265
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 septembre 2021
-
Bonjour a tous,
J ai trois enfants d un premier mariage ( mon ex epouse a la garde) et suis remarie depuis 6 ans. Je verse bien entendu une pension alimentaire pour chacun des trois enfants
Mon ainee a 25 ans. Suite au divorce avec sa mere, et une violente altercation entre nous ( je lui ai mis une correction, dont je ne suis evidemment pas fier), je ne l ai pas vu depuis 7 ans.( elle refuse de me voir, malgre excuses repetees, et proposition de mediation a laquelle elle n a pas repondu, ni appels telephoniques ou sms , auxquels j ai a present renonce)
A ce stade, je n ai aucun espoir de revoir ma fille un jour . J en ai fait mon deuil. Et surtout, j ai decide de ne plus en souffrir ni dans ma chair, ni d une quelconque maniere.
A 25 ans et dans les circonstances que j evoque, puis je demander a un juge l arret du versement d une pension pour un enfant que je dois relancer pour a voir un simple certificat de scolarite annuel, qui a deja redouble deux fois en six ans, et dont je n ai aucune idee de la longueur envisagee de ses etudes, ( sa mere ne m adresse pas la parole depuis 10 ans et je ne veux pas meler mes plus jeunes enfants a tout cela, donc ne leur parle pas de leur soeur ainee)? A minima demander la fixation d un age limite de versement de sa pension alimentaire?
Desole d avoir ete long , je vous remercie d avance pour vos conseils avises sur le plan legal ( non pas que les conseils sur l attitude a avoir ne sont pas les bienvenus, mais le temps de la repentance en ce qui me concerne est passee)

1 réponse

Messages postés
119265
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 septembre 2021
1 373
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

"Les parents ont l'obligation de nourrir, vêtir, loger et élever leur enfant, même majeur, s'il n'est pas en mesure de subvenir lui-même à ses besoins. Le montant de cette aide varie en fonction des ressources du parent qui la verse et des besoins de l'enfant (étudiant, sans emploi, majeur protégé ou en situation de handicap).."
Source ici, à lire :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10435