Pension alimentaire enfant majeur + pension ex conjoint

-
 pashmina -
Bonjour,
Je verse actuellement 300 euros par mois à ma fille majeure, étudiante dans une autre ville. Son père dont je suis divorcée lui verse également 300 euros.

Avant de partir faire ses études, ma fille était en garde alternée et je versais 100 euros pour elle à son père (pension alimentaire).

Dois-je continuer à verser cette somme à son père ? Je précise que nous sommes en très bons termes, mais j'ai juste pas envie de me faire "avoir" par méconnaissance.

Je précise que nous avons un autre enfant (mineur) en garde alternée pour lequel je verse également 100 euros à son père.

ça me fait donc 300 euros pour ma fille majeure + 200 euros à mon ex conjoint = 500 euros par mois, je trouve ça un peu élevé non ?

Merci

1 réponse

Bonjour,

Si même en résidence alternée vous deviez verser au père des enfants une contribution de 200e (100€ par enfant), cela sous entend que vos revenus sont plus élevés que ceux du père.

Ainsi, pour l'enfant mineur, il n'y a pas lieu de changer ce montant. Les 100€ restent maintenus.

Pour votre fille aînée, chacun de vous lui verse à ce jour directement 300e. Or vous en conviendrez si les revenus du père sont moindres. Ces 300e pèsent plus lourdement sur son budget.

Conformément au code civil, chaque parent se doit d'assumer les frais liés aux enfants en fonction de ses revenus et charges. Le parent ayant des revenus plus élevés se doit d'assumer une part de frais plus élevée.

Aussi, il ne serait pas dénué de sens, que vous assumez en définitive 400e (300 +100) mensuel pour votre fille ainé et que son père n'en assume que 200e (300-100).

Tout comme c'était déjà le cas par le passé puisque vous versiez au père 100e par mois pour elle.

Si les 100e versés au père vous dérange vous pouvez également proposer de verser 400e directement à votre fille et que lui ne soit contraint qu'à lui verser 200e.

Enfin si votre fille a moins de 20ans vous devez encore percevoir des allocations familiales, leur répartition (tout au père, tout à vous, ou 50/50) peut aider à avoir une vision globale de la situation des frais assumés et aides reçues liés à vos enfants.


Cordialement
Merci de votre réponse éclairante, effectivement votre proposition est assez logique. Néanmoins si au moment du divorce mes revenus étaient plus élevés, c'est un peu moins le cas aujourd'hui, d'autant que mon ex conjoint est hébergé gratuitement et qu'il a donc moins de charges. Concernant les allocations familiales, aucun de nous ne les touche désormais car notre fille est allocataire caf pour son studio d'étudiante. Cordialement.