Ma petite fille est le souffre douleur de sa mère

-
 Sothis -
Bonjour à tous,
Ma petite fille de 15 ans est le souffre douleur de sa mère et n'en peut plus. Celà fait le deuxième message d'appel au secours depuis hier qu'elle m'adresse par mail. Depuis que ma petite fille est petite elle subit des discriminations et sévices de sa maman. L'ainé des 3 (18 ans 1/2) est insuffisant reinal et a suscité beaucoup d'attention de la part de ses parents depuis sa naissance jusqu'à ce jour. Puis est née Mathilde (15 ans) née et a grandi sans problème alors on l'a un peu oublié sur le plan affection. Ensuite Noémie 12 ans 1/2 est née prématurée et avec un retard de croissance. Tout était soit-disant de la faute de Mathilde, qui l'empêchait de grandir et d'évoluer. Puis les 2 enfants préférés ont bien compris le système et tout retombait sur la pauvre Mathilde. C'est de pire en pire. Ma fille a supprimé le téléphone de Mathilde pour ne pas qu'elle ait de relations avec moi car nous sommes très proches. De ses 4 ans jusqu''à 11 ans elle venait chez nous toutes les vacances scolaires, je payais les billet d'avion. Puis elle n'a plus eu le droit de venir, on m'envoyait son frère et sa soeur.
Mon gendre essaie de soutenir Mathilde mais il ne résiste pas devant l'acharnement de ma fille.
Ma question : Que puis-je faire pour aider Mathilde et la sortir de cet enfer ?
Merci à ceux qui voudront bien me donner des solutions car depuis son mail d'hier je n'ai pas dormi et m'inquiète car jusqu'où cela pourra aller ?

4 réponses

Messages postés
26204
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 janvier 2022
9 565
Bonjour,

Hors confinement elle peut s'adresser à l’infirmière du collège, lycée dont elle dépend.

Vous pouvez voir un avocat pour demander une enquête sociale
Messages postés
13880
Date d'inscription
mardi 1 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 janvier 2022
1 340
Bonjour

Vous pouvez appeler, elle peut appeler
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F781

Cdlt
Bonjour, Mathilde a le droit de voir ses grands parents, vous en l'occurrence, surtout si vous êtes et avez été très proche tout au long de sa vie.
Consultez un avocat qui va vous orienter.

Sinon essayez de renouer contact avec les parents de Mathilde ce sera la solution la plus saine pour tout le monde.
Il y a 30 j'étais Mathilde, ou presque, finalement ma grand mère et son mari ont cessé les récriminations, mes parents ont cessé le chantage, et après quelques mois hypocrites, les relations se sont réchauffées pour le bien des petits enfants.
Merci beaucoup pour votre réponse. Moi aussi j'ai vécu cela en étant l'ainée d'une fratrie de 5. Mais à l'époque (j'ai + de 70 ans) il n'y avait pas de moyens. J'ai vécu l'horreur jusqu'à ce que je marie avec le 1er venu pour échapper à l'enfer. Mais mauvaise pioche.
Il n'y a pas de dialogue possible avec ma fille elle dit qu'elle est maître chez elle et de sa famille. Même mon gendre a peur de lui tenir tête.
Ma fille a eu un fils d'une première union en concubinage, c'est le papa qui a eu la garde pour le bien de l'enfant et comme elle était mariée et avait eu un autre enfant. Pour le voir j'ai dû la menacer d'aller en justice. Alors elle m'a laissé le voir en sa présence au début pour j'ai pu le prendre en week end et en vacances.
Je ne voudrais pas en arriver là.
Merci de vous être intéressé à mon problème.
Bon dimanche et cordialement.
Avez vous essayez des conciliations grâce à des associations de médiations ?

Si ce n'est pas possible il ne vous restera que la voie légale...avocat et cie