Absurdité du système de ressources trimestrielles

Signaler
-
Messages postés
2639
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
-
Bonjour,

J'ai du démissionnée de mon cdi le premier mois (janv) de ma déclaration trimestrielle (janv-fev-mars). Par conséquent je ne peux pas toucher le rsa avant la fin du trimestre (prochaine déclaration en avril, prochain versement en mai), je me retrouve donc sans ressource pendant 3 mois. Si j'avais quitté mon emploi le dernier mois (mars), j'aurais pu toucher le rsa beaucoup plus rapidement (en mai pour la déclaration du mois d'avril). Je ne comprends pas l'arbitraire de ce système. Personne d'autre n'a été interpellé par ce non-sens ?
En fonction des mois travaillés sur le trimestre, les droits ne sont pas les mêmes ?!

3 réponses

Messages postés
4668
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
1 491
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000033969553
"Par dérogation à l'article R. 262-4, le montant de l'allocation est révisé entre deux réexamens périodiques, lorsque se produisent les changements de situation suivants :

1° Lorsque la perception de certaines ressources est interrompue dans les conditions mentionnées à l'article R. 262-13 ; "

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000038893113/
"Il n'est tenu compte ni des ressources ayant le caractère de revenus professionnels ou en tenant lieu mentionnées à l'article R. 262-12, ni des allocations aux travailleurs privés d'emploi mentionnées par les articles L. 5422-1, L. 5423-1 et L. 5424-25 du code du travail, lorsqu'il est justifié que la perception de ces revenus est interrompue de manière certaine et que l'intéressé ne peut prétendre à un revenu de substitution.
...
Sur décision individuelle du président du conseil départemental au vu de la situation exceptionnelle du demandeur au regard de son insertion sociale et professionnelle, il n'est pas fait application des dispositions du premier alinéa lorsque l'interruption de la perception de ressources résulte d'une démission."

il doit donc y avoir un réexamen de vos droits avant avril. le président du conseil départemental peut refuser (lui seul, pas le caf seule).
Messages postés
2639
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
992
Bonjour non ce qui pose soucis ici doit être la démission .Vous avez choisi de ne plus travailler dans ce cas là beaucoup de conseil général refuse le RSA les premiers mois car pas de neutralisation de revenu

Oui j'imagine que la démission ne donne pas droit à une réexamination de mon dossier avant la fin du trimestre. Mais c'est justement la question que je me pose. à partir de quand aurais-je droit au rsa ? Ma remarque était simplement de dire que le réexamen se faisant au moment de la déclaration trimestrielle, il peut s'écouler trois, deux ou un mois selon le moment où la démission prend effet. C'est cela qui me paraît absurde (en fonction du moment où l'on démissionne dans le trimestre, on n'a pas les mêmes aides).
> clairobscure
"C'est cela qui me paraît absurde" Ce qui paraît plutôt absurde, c'est de démissionner sans se poser cette question, avant de démissionner. Cette règles n'est pas nouvelle !

Ce qui peut (pourrait, pourra ?) paraître absurde, c'est aussi de démissionner et d'avoir droit, justement, à quelque chose. L'absurdité se trouve à tellement de niveau, qu'il vaut mieux accepter la façon actuelle avant qu'il n'y ai plus de droit pour personne.
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 31 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2021
1
En fait, en cas de perte de revenus il faut faire une demande de RSA, pas juste une déclaration trimestrielle. Dans ce cas ils neutralisent les derniers revenus peu importe si il y a démission ou pas. Par contre pour percevoir le rsa il faut être inscrit à pôle emploi et avoir fait une demande d'ARE.
Messages postés
2639
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
992
Réponse fausse car si bien sûr que la démission entre en compte