Facturation commissions plateformes intermédiaires

Signaler
-
 guericed -
Bonjour,

Je travaille avec un ami sur la création d'une application que l'on peut qualifier de plateformes intermédiaires.

Cette application mets en relation des particuliers et des professionnels. Le professionnels propose son service et le particulier peut l'acheter avec un paiement en ligne. Sur ce paiement nous prenons une commission.

Pour effectuer le paiement nous utilisons un intermédiaire qui est Stripe, de ce fait l'argent du particulier va directement au professionnel, il ne passe pas par notre compte en banque, sur notre compte en banque arrivent seulement les commissions. Stripe nous fait un virement mensuel de ce que nous avons gagné.

Ma question concerne la facturation et la comptabilité d'un tel modèle. Est-ce qu'on doit créer une facture en notre nom à destination du client pour la commission + une facture en le nom du professionnel pour le service ?
J'ai du mal à voir comment générer des factures sans connaître la façon dont les factures sont gérées par le pro.

Question Bonus: La personne que j'ai appelé pro peut-être en réalité une entreprise, une association ou un particulier.. Comment gérer la situation décrite précédemment pour toutes les entités listées ici ?

Je serai grandement reconnaissant à la personne qui pourra m'éclairer sur ce sujet et j'offrirais ma reconnaissance éternelle à celui qui le fera avec la question bonus car je suis vraiment perdu et je ne trouve aucune réponse claire nul part.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

1 réponse

Messages postés
13020
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2021
6 622
Bonjour,

Il faut que vous pratiquiez l'autofacturation.
Pour toutes les sommes que vous percevez, vous devez les justifier par une facture que vous vous faites à vous même, mais pour le compte de votre client.
Vous gardez une copie de l'autofacture pour vous, et vous adressez l'original à votre client quel qu'il soit (particulier, professionnel).

A moins de connaître le régime de TVA de votre client avec une certitude absolument (et donc que vous possédez un justificatif écrit provenant de sa part), vous appliquez le taux de TVA par défaut de votre production, soit 20% pour les prestations.

CB
Bonjour,

Merci beaucoup pour cette réponse claire et détaillée!

Cédric