Demander l’aah pour mon fils dépressif et addict [Résolu]

Signaler
Messages postés
12
Date d'inscription
jeudi 5 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2021
-
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 17 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2021
-
Bonjour,
J’ai bientôt 62 ans donc je vis être à la retraite avec une estimation à 1200€ et un ado presque adulte (28 ans dans 5 mois).
Je suis en invalidité depuis 12 ans pour bipolarité. Ces années ont été chaotiques car parsemées de tentatives de suicide et autres maux handicapants. Financièrement la retraite va être très difficile et je comptais sur l’indépendance de mon fils pour m’en sortir. Le problème est que mon fils a, depuis l’âge de 7 ans pris ma maladie de plein fouet. Vers 12 ans il a consommé du cannabis et à 15 ans il a commencé à être insomniaque et a ne plus aller en cours. Depuis, il vit reclus dans sa chambre où il reçoit parfois un copain. Il ne se projette pas dans l’avenir, rien ne l’attire, dors jusqu’à 17 h , mange peu, se dévalorise et m’a avoué avoir souvent envie de mourir. Il est clair qu’il est dépressif et seul le cannabis le maintient. J’ai essayé de le faire suivre par des psy mais il refuse tout soin.
Je ne vois pas, dans ces conditions, comment il peut suivre une formation, un apprentissage ou travailler vu qu’il ne dors pas la nuit et ne dors pas du tout s’il ne fume pas de cannabis.
En attendant qu’il accepte de reconnaître son état et qu’il en sorte (ce qui va être long), je me demandais s’il était possible de monter et présenter un dossier à la MDPH pour qu’il obtienne la reconnaissance de travailleur handicapé et qu’il bénéficie de l’AAH. Je tiens à préciser qu’il voit rarement son père qui refuse de verser une pension alimentaire.
Pensez-vous que cela est possible et puisse aboutir ?

Merci pour vos réponses.

6 réponses

Ben voyons...une allocation handicapé pour un drogué feneant??
Non mais je rêve..
Alors que de vrais handicapés rament pour s'en sortir...
Il na rien d'un handicapé..
Et je rejoins komar..
Vous lui payez à manger..et c'est tout!!!
Le reste..qu'il bosse pour se payer sa m...ce n'est pas aux contribuables d'entretenir ce genre d'individus.. .
Handicapé...j'hallucine!!!
Il y a des gens qui ont la reconnaissance RQTH pour dépression. Vous ne connaissez ni sa vie ni la mienne et vous émettez des commentaires haineux et ironiques alors que je ne demande qu’un avis concret. Je ne pensais pas que ce site était fréquenté par des facebooktistes ! Il est vrai que la finesse d’esprit n’est pas donnée à tout le monde !
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 17 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2021

tu te prend pour qui pour parler comme ca d'une personne que tu ne connais pas . il me semble qu'un forum c'est pour parler ce confié et poser des questions alors pour parler comme ca parler pas du tout tu fera gagné du temps aux gens abruti
Messages postés
112238
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 avril 2021
1 174
Bonjour,
"Il est clair qu’il est dépressif et seul le cannabis le maintient"
Ce qui est surtout clair c'est que le cannabis maintient sa dépression et peut l'entrainer vers une psychose cannabique
Bonjour,

Pensez-vous que cela est possible et puisse aboutir ? Présenté comme ça, non. On dirait simplement qu'à 28 ans (??), il a simplement besoin d'un bon coup de pied au cul !
Et arrêtez de lui donner de l'argent pour s'acheter du cannabis, ça le fera travailler
Messages postés
12
Date d'inscription
jeudi 5 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2021

Il n’a pas 28 ans mais 17 ans et demi et comme par hasard il a commencé à avoir des problèmes scolaires et de sommeil quand je suis tombée malade avec une première tentative de suicide. Il avait 7 ans et tout se passait bien jusque là. Je lui ai mis des coups de pieds au cul car je pensais qu’il était feignant, mais la situation s’est dégradée au lieu de s’améliorer et il ne comprenait pas quand je piquais des colères contre lui. Vous ne savez peut-être pas ce que c’est que vivre avec un bipolaire, mais c’est très déstabilisant. Un spécialiste du sommeil a diagnostiqué une phobie scolaire et si mon fils n’était qu’un feignant, il ne refuserait pas de voir ses copains (sauf un) car c’est son seul lien social. Moi, je ne le vois presque pas car il refuse de prendre ses repas avec moi. Cela fait 4 ans que je l’observe, que j’analyse et je vois bien qu’il y a des dysfonctionnements, j’ai du mal à l’aider car tout ce que je lui dit provient « d’une taree », ce sont des termes. Ma famille confirme qu’au plus fort de ma maladie j’avais des comportements incompréhensibles et que j’ai été dans des états lamentables. Ajoutez à cela les 5 fois ou une ambulance est venue me chercher pour tentatives de suicide et 5 hospitalisations et essayez de vivre cela dans la peau d’un gamin puis d’un ado qui menace de se suicider et vous comprendrez peut-être que votre réponse est un raccourci de légionnaire ! (sans vouloir vous offenser, car vous n’avez pas toutes les cartes en main).

Merci tout de même pour votre réponse.
Messages postés
13677
Date d'inscription
mardi 1 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 avril 2021
1 122
Bonjour

Vous avez un rapport d'un médecin qui dit qu'il est en dépression ?
Et pourquoi pas schizophrène (très lié au cannabis), ou d'une forme d'autisme (TSA) ?

Bon courage
Messages postés
2639
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2021
992
Peu importe les soucis de toute manière pas d aah a 17 ans .
Bonjour,

Demander l’aah pour mon fils dépressif et addict

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière qui vous permet d'avoir un minimum de ressources. Cette aide est attribuée sous réserve de respecter des critères d’incapacité, d'âge, de résidence et de ressources. Elle est accordée sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Vous pouvez toujours en faire la demande, bien que je doute fortement d'un retour positif.

Lire le lien: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12242