Recours jaf

Signaler
-
 ND -
Bonjour, je suis désespérée j'ai voulu déménager dans le sud a 800km de Paris et j avais la résidence de ma fille de 7 ans j'avais trouvé 1 emploi une maison le père a fait un recours devant le j.a.f et j'ai perdu la résidence de ma fille et je peux l avoir que 1week-end sur 2 et les vacances
Suite à cette décision je suis revenu vivre dans mon ancien domicile sur Paris donc a 100 metre de l'école ou est scolarisée ma fille et 1.5 km du domicile du père
De ce fait j'ai ressaisi le j.a.f pour obtenir
une date à bref delai et avoir ma fille au moin en garde alternée et celui ci nous à refusé l urgence pour avoir 1 date en appel au tribunal de Bobigny il faut patienter 3 ans. Il y a t-il un recours plus rapide c'est urgent et une question de survie

9 réponses

Messages postés
495
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2021
166
Avant de partir, vous ne vous êtes pas renseignés sur vos droits et les droits du père de votre enfant ? Parce que si c'était le cas, tout le monde vous auriez dit que si votre ex demandait la résidence principale de votre enfant, il l'obtiendrait sans trop de difficultés à moins qu'il n'assumait pas ses dvh avant ou qu'il y ait eu des violences.

Vous pensiez quoi ? Que parce que vous étiez la mère, vous pourriez partir avec votre enfant à 800 km et laisser au père la grande bonté de voir son enfant toutes les six semaines pour les vacances ?

Votre ex a obtenu la résidence principale. Vous avez maintenant deux options:

- repasser devant le JAF
- vous mettre d'accord avec votre pour faire une convention parentale et mettre en place une résidence alternée

Vous avez jouer, vous avez perdu. Il n'y a pas d'urgences. Votre enfant est avec son père et pas en danger.
Messages postés
80752
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 février 2021
12 812
" Je demande des conseils .Pas un autre jugement " ; mais personne ne vous juge, sacrebleu et sapristi !
Dermalor !

Il est constaté une certaine situation et pour sortir de cette situation, même s'il vous avez fait des "propositions" au père, il vous faut une décision du JAF.
Point.
Car même le père ne peut pas accepter les "propositions" si elles ne sont pas entérinées par une décision du JAF.

Donc le conseil qui vous est répété depuis le début : cessez de faire selon votre bon plaisir et vos envies personnelles et passez par la la case "procédure juridique adaptée".
Sauf évidemment si votre avocat, lui, vous conseille autre chose ....
Il n'y a pas de recours dans l'immédiat
Vous etes partie sans autorisation du jaf il est normal que le pere ait récupéré son enfant sur laquelle, je vous le rappelle, il a autant de droits que vous
Bonjour
Je l ai avertit de mon projet avant de partir. Et dans les temps légal avant mon déménagement
C'est pour cela qu'il à pu saisir le jaf.
L'avertir ne veut pas dire avoir l'autorisation du JAF!!!
Messages postés
25730
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2021
8 970
Cela ne vous posait pas de problème que le père ne voit plus aussi régulièrement sa fille, car faire 1600 kms pour un we de garde est impossible ..

Il ne suffisait pas d'en parler au père il vous fallait aussi l'autorisation du JAF.
>
Messages postés
25730
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2021

Il y avait des propositions..mais la ce n'est pas le sujet .
Je demande des conseils .Pas un autre jugement
Messages postés
80752
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 février 2021
12 812
!

Vous etes partie sans autorisation du jaf



           
J'ai fais les choses dans les règles j'ai même dit au juge que si je perdais la résidence de ma fille je renoncera a mon projet...donc oui je suis partie mais qu'à moitié.
Maintenant dans le forum je demande des conseils pas d'être jugée
Cdt
Messages postés
80752
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 février 2021
12 812 > Sam
¿



" J'ai fais les choses dans les règles " : non !
Et re-non !

Vous n'avez pas eu l’autorisation du JAF pour partir, ce qui est obligatoire ; on n'appelle pas ça "faire les choses dans les règles".
Votre avocat vous avait conseillé quoi ?
Vous lui avez demandé conseil ?


" je suis partie mais qu'à moitié " : euh ?
Vous pouvez nous rappeler comment on fait pour partir "à moitié" ????



           
>
Messages postés
80752
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 février 2021

On ne rend pas son appartement on laisse son enfant dans la même école et on attend la décision du juge
Bonjour,

il faut patienter 3 ans.
D'où tenez vous cette information ?
Mon avocat 3 ans pour 1 date en appel au tribunal de bobigny
Messages postés
495
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2021
166
Vous devriez changer d'avocat.
Bonjour,

Vous pouvez reprendre conseil sur les délais. Dans cette intervalle, il faut accepter les décisions rendues. Le JAF a statué suite à un changement et le caractère urgent n'est pas retenu. Aussi dur que cela puisse être, vous êtes revenu auprès de votre enfant rester concentré là dessus et prenez autant que possible du recul. Néanmoins il faut accepter cet état de fait dans l'immédiat.

Quels sont précisément vos relations avec l'autre parent? A quel niveau pouvez-vous communiquer avec lui? Quels sont ses positions vis à vis de vous? Votre fille, c'est la priorité, quel est son ressenti face à cette situation? C'est cela qu'il faut respecter.

Bien cordialement