Ma banque fait trainer un rénégociation car je suis devenu handicapé

Résolu
Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,

Je vous fais part de mes doutes sur les pratiques honteuses du LCL et LCL Pontivy en particulier.
Depuis aout 2019, je dois recevoir un avenant à mon crédit immobilier, sur un capital restant d'environ 96 000 avec un taux passant de 3% à 1.5%. Je ne l'ai jamais reçu et le LCL refuse de me donner une raison de cette façon de procéder et de faire toujours durer pour une renégociation (c'était déjà e cas lors de ma 1ere renégociation 4 ans plus tôt). Je pense qu'ils ont du éplucher mes comptes et voir que l'assurance du prêt à rembourser pendant un an mon crédit et j'ai dit à ma conseillère Mme xxx que j'allais être licencié pour inaptitude à la fin de la formation que j'effectuais, donc que j'allais être au chômage, donc que je ne pourrais plus aller voir la concurrence.
En janvier Mr xxx, (que j'ai confondu avec un stagiaire, car pour moi un directeur ne peut pas se permettre de s'engager et ne pas le faire, c'est un faute, et un tel manquement montre que soit il y a de l'incompétence, soit des pratique degeulasses), devait me rappeler dans la semaine car depuis aout j'attendais l'avenant au contrat pour mon prêt immobilier, il refuse d'ailleurs de me donner des raisons pour ce manquement à leur professionnalisme, que je dois moi-même assumer, car il est totalement dans le deni et ne répond jamais quand c'est dérangeant, ce qui montre bien les pratiques sales du LCL.
Début octobre je recontacte encore le LCL pour qu'il fasse leur boulot, le directeur m'annonce un taux à 1.27 pour 15 ans restant et 91 000€ restant à rembourser, à partir de décembre, uniquement pour une réduction de la mensualité, il refuse de me faire une simulation pour réduire la durée et avec un remboursement anticipé. Je le rappel début novembre car, je vois que leurs pratiques malhonnêtes perdurent (ils ont dû voir que je me suis fait licencier en septembre pour inaptitude, pour faire durer aussi longtemps la réponse alors que Mme maho me faisait tout en direct) et il m'annonce que le taux est à 1.45 au lieu de 1.27%, je trouve cela anormale, et je lui dis qu'il est inadmissible, que doive payer pour leur incompétence, et autres mots synonymes, comme brêle, ... Je ne suis pas responsable de leur lenteur et qu'il n'est pas sérieux de me faire payer leur nullité, et que je veux toujours ces simulations pour réduire la durée et avec un remboursement anticipé partiel (il m'annonce des frais de remboursement anticipé alors qu'il n'y en a pas au LCL, ils en font la pub partout).
Je contact donc le service client, le médiateur et un maximum de service de protection des consommateurs.
Donc il se plaint à la direction générale de Bretagne, que j'ai dit que c'était un incompétent et j'apprends en téléphonant, qu'il refuse de me faire les simulations demandées de nombreuse fois par téléphone ou messagerie LCL. En rappelant, j'apprends par mon conseiller qu'ils vont me radier.
Je reçois une lettre en courrier simple le 1er décembre, sous daté au 19 novembre et le cachet de la poste ou de l'affranchissement date du 24 novembre, et ils m'annoncent que j'ai eu un comportement agressif et qu'ils vont fermer mes comptes le 19 janvier, ce qui est purement diffamatoire et qui peut uniquement être prouvé par mon nouveau conseiller et le directeur, il me menace de poursuite, sans me fournir de preuve viable, ce qui pour moi est du chantage et montre bien pourquoi, mes doute sur leur façon de procéder n'est pas pour rien.
C'est le sous-directeur du LCL bretagne, qui m'envoi cette lettre et outre passe le médiateur, avec qui je n'aurai donc le droit à aucun échange, alors qu'il est vendu par le LCL comme étant neutre, ce qui n'est pas le cas d'un sous-directeur.
J'ai envoyé des lettres avec AR aux sièges du LCL à Villejuif et Lyon ainsi qu'à la direction régionale du LCL bretagne et au LCL de Pontivy, restant sans réponse alors qu'il y a mon numéro de client et téléphone.
Donc le LCL refuse de me donner des réponses sur leur lenteur, qui pour moi est de l'abus de faiblesse, car je suis devenu handicapé, j'ai enregistré tous les messages envoyés par la messagerie LCL, restant pour la plupart sans réponses.
Ils sont sous le coup d'une poursuite par l'UFC, à propos de la lenteur pour remettre une offre pour renégocier l'assurance de prêt, ce qui est quasiment similaire à ce que je dénonce, en plus de l'abus de faiblesse, et les antécédents du LCL en matière de fraude (teg sur mauvais nombre de jours annuel, refus de droit au comptes, frais abusif,...), montre bien que c'est une banque malhonnête prêt à tous pour s'engraisser un maximum sans la moindre éthique.

Je ne sais plus que faire surtout que les banques risque de me refuser, comme la banque populaire ce matin à saint andré de cubzac

merci

6 réponses

Messages postés
340
Date d'inscription
samedi 30 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2021
275
Bonjour,

Votre banque n'est pas obligée de vous faire une offre pour renégocier votre prêt.

Votre banque n'est pas non plus obligée de vous garder comme client. Elle vous a donc donné un délai avant de fermer vos comptes.

Il vous reste donc un peu plus d'un mois pour ouvrir un compte dans une autre banque
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021
13 090
Bonjour,
Renégocier un prêt n'est pas forcément une bonne idée, surtout si votre risque de santé s'est aggravé.
Il peut arriver que le taux baisse mais les frais de dossier et l'assurance viennent impacter le coût total.
Par contre si vous avez accepté l'avenant, il est valide et votre litige est incompréhensible.
Mais comme votre principal objectif est de les injurier, mieux vaut laisser tomber.
Utilisateur anonyme
bonsoir,

J'étais à 3% et je passe à 1.45% pour 91 000€ restant sur 15 ans, ça me fait gagner 50€ mais assurance reste à 21.67 par mois, il ne la bouge pas, les frais sont de 1000€, le tout me fais gagner dans les 12 000€ d'intérêts. Donc forcement licencié pour inaptitude ne permet pas de pour aller voir ailleurs, c'est le seul moyen de ne pas se faire dépouiller plus malgré, la lenteur intentionnelle du LCL du fait de ma situation.
Je ne vois pas en quoi constater l'incompétence et les pratiques douteuses d'une banque devrai être interdit d’ailleurs le directeur à très bien compris mon mécontentement
Messages postés
21827
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 novembre 2021
9 841
et ils m'annoncent que j'ai eu un comportement agressif et qu'ils vont fermer mes comptes le 19 janvier, ce qui est purement diffamatoire et qui peut uniquement être prouvé par mon nouveau conseiller et le directeur
Et maintenant, cela peut être prouvé sur ce site. Heureusement pour vous que notre modération a supprimé les informations personnelles permettant d'identifier votre situation sans même avoir besoin de demande judiciaire.
Utilisateur anonyme
constater l'incompétence du LCL et les pratiques qui d'ailleurs sont dénoncés par l'UFC à propos de la lenteur pour donner les taux des assurances pour pouvoir comparer avec les autres montre bien les intentions sale du LCL.J'ai parfaitement le droit de dénoncer leur pratique à partir du moment où c'est des faits réels, j'ai tout imprimé et scanner les échanges avec le LCL et les réponses triés, sans parler du refus de médiateur ou service client.
Bonjour,
Je vois mal une banque annoncer la fermeture de votre compte à son initiative avec un prêt immobilier encours chez elle.
Cdt.
Utilisateur anonyme
C'est le LCL, il n'y a pas grand chose à comprendre chez eux, leur fonctionnement est spécial, j'aurai pourtant un prêt immobilier renégocié au 15 décembre ( pour réduire les mensualités car refus de me faire la simulation pour réduire la durée que je voulais à l'origine) chez eux, et un compte ailleurs, après mon directeur d'agence ne sait pas comment ça va se passer pour le paiement de la mensualité, il va surement me faire un compte pour verser la mensualité du crédit. Et ils vont même prendre un remboursement anticipé partiel avant que tout soit fermé.

oui mais elle m'a quand même envoyé un avenant pour un taux à 1.45 en réduisant les mensualités, donc je leur ai renvoyé, un contrat signé est un contrat signé, ils ne peuvent pas ne pas le prendre en compte normalement.C'est surtout les pratiques commerciales qui sont baveuses, et l'UFC est en cours pour les attaquer pour la lenteur pour des renégociation pour les assurances prêt immobilier. L'APCR à pris note de mes revendication pour contrôler leurs pratique sales.


Ce n'est pas grave si je part de chez eux, j'ai un peu de mal avec ce genre de personnes prêt à tout pour de l'argent et d’associer mon fils au LCL, me donne envi de gerber.

Oui la lettre est daté du 19 novembre, le cachet de la poste du 24 novembre et je l'ai reçu le 1 er décembre en envoi simple, mais je n'arrive pas à trouver ou sont indiqués les démarches du LCL pour cela, car j'ai vu que le délai était de 2 mois à réception et pour certains en AR.

merci à vous

cordialement

Nicolas
Messages postés
918
Date d'inscription
samedi 9 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2021
780
j'ai un peu de mal avec ce genre de personnes prêt à tout pour de l'argent
Pour quelles raisons souhaitez vous renégocier votre prêt ?
Utilisateur anonyme >
Messages postés
918
Date d'inscription
samedi 9 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2021

Oui profiter des handicapés pour faire durer une renégociation.
Moi c'est clean, toujours réglo, je ne suis pas prêt à toute les saletés pour de l'argent
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021
13 090
Utilisateur anonyme
Je ne sais pas je ne suis pas spécialisé dans ces sites désolé, mais j'ai eu mes réponses pour les appels avec le conciliateur, il n'ont pas le droit d'enregistrer, surtout sans informer les clients