Souci avec un ambulancier

Signaler
-
 catherine2704 -
Bonjour Madame, Monsieur,
En janvier 2019, je suis hospitalisée d'urgence pour un problème grave , ne pouvant répondre aux ambulanciers et même aux services médicaux, je n'avais pas sur moi le bon de transport pour l'hôpital . Je reçois une facture que je paie ..... Mais , je consteste plus tard et leur demande pourquoi, je dois payer , étant donné que j'ai les couvertures sociales et mutuelles . Aucune réponse !. ils encaissent et ne me donnent pas les démarches à faire pour régler la situation " favorable" pour moi!!.
En février, je dois à nouveau me rendre à l'hôpital et là, je dis que je n'ai pas de bon, la facture sera payée , c'est tout. Mais je précise lors du règlement que la précédente étant un dispositif médical pris en charge , je règlerai la différence et eux interviendront avec la caisse d'assurance maladie et mutuelle. Ce que j'ai fait , payé par chèque les deux fois, Pas de commentaire de leur part. Hier , le 18 novembre 2020, je reçois la facture à régler de nouveau ! et conteste que cette facture est une méprise et qu'elle a déjà été réglée , vu en 2019.Ils persistent et refusent de comprendre la situation , ils sont de mauvaise foi et ne veulent rien entendre.
Que dois-je faire , ils sont mal aimables et je ne veux pas leur donner raison, ils n'ont pas fait le moindre effort pour m'aider précédemment pour les démarches afin d' obtenir le fameux bon de transport en Janvier 2019 , je n'ai jamais été avertie ..... DE QUOIQUE CE SOIT .... incroyable !.
A l'avance, je vous remercie de votre réponse ,
Bien cordialement,
Patricia AUREGAN

PS: ce sont les abulances cantonales de Guînes 65340

1 réponse


bonjour,
un type de transport sanitaire est prescrit par un médecin et l'usager présente sa carte vitale au transporteur. Si j'ai bien compris dans les deux cas vous n'avez pas disposé de prescription ? C'est à vous de faire la démarche pour l'obtenir auprès des professionnels de santé pour prétendre à un remboursement, d'ailleurs ils précisent ambulance VSL taxi suivant la gravité de la situation.
Cdt
Dossier à la une