Les revenus d'une SCI rapportent-ils davantage que ceux d'une copropriété ?

Signaler
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 20 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2020
-
 ALLAIN -
Bonjour,

Pourquoi créer une SCI lorsqu'on est copropriétaire d'un bien immobilier en indivision ? Quel est l'avantage fiscal concrètement ?

3 réponses

La défiscalisation n'est pas mon domaine de spécialité mais sauf erreur de ma part le déficit foncier (et sa réduction fiscale) est possible en indivision aussi bien qu'en SCI.

Je vous conseil vivement de vous tenir éloigné des procédures pouvant donner lieu à abus de droit (la majoration est salée).

La SCI à l'IR est fiscalement transparente donc la déduction des charges sera la même que pour l'indivision.

Une SCI à l'IS permet de déduire plus de charge grâce à l'amortissement. Au niveau de l'imposition des bénéfices, tout d'abord impôts sur les sociétés (28%) puis les dividendes que vous vous versés sont imposés à 30% soit une imposition globale d'environ 50%. Si votre taux marginal d'imposition est élevé, la SCI à l'IS est une bonne solution (mais la vente du bien immobilier sera plus imposée).
Bonjour,

Fiscalement il n'y a pas de différence entre l'indivision et la SCI à l'IR qui loue un bien immobilier.

L'avantage se trouve au niveau de la gestion du bien : l'indivision suppose l'accord unanime des coindivisaires alors qu'avec la SCI une majorité suffit.

De plus au décès de l'un des coindivisaires ces héritiers deviennent à leur tour coindivisaire, ce qui peut créer des soucis de gestion. Avec la SCI vous pouvez prévoir dans les statuts la possibilités pour les associés de racheter les parts en cas de décès.
Messages postés
13
Date d'inscription
jeudi 20 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2020

Merci de votre réponse. J'entends cependant parler de subventions accordées aux SCI et refusées aux indivisions. une réduction d'impôt en cas de déficit foncier, ou encore la procédure de rescrit pour éviter l'abus de droit, suggérant certaines manœuvres illicites destinées à payer moins de taxes. Je me demande donc s'il y a encore d'autres différences qui inciteraient à basculer d'une structure vers une autre, en particulier vis-à-vis du calcul des dépenses ayant un impact direct sur les revenus. Je mets l'aspect gérance à part, là-dessus je suis d'accord.
Dossier à la une